Traitement Chirurgical de la Coxarthrose par Arthroplastie Totale de Hanche au Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées de Yaounde

Alexandre Manga, Marie Ange Ngo Yamben, L Kolontchang, M Ashu, P Mokom, Farikou Ibrahima

Abstract


RÉSUMÉ
Contexte et but. La coxarthrose est une affection courante et le plus souvent invalidante qui justifie de ce fait l’utilisation de plusieurs modalités thérapeutiques. L’option chirurgicale qu’est l’arthroplastie totale de hanche représente l’une d’entre elles. Cependant, dans les pays en voie de développement où elle est est de plus en plus réalisée, les populations et les praticiens sont encore mal informés de sa pratique et ses résultats.  Méthodologie. Nous avons mené une étude transversale rétrospective au CNRPH de Yaoundé, couvrant une période de 27 ans (1990-2017). Le but de cette étude était de déterminer l’incidence de l’arthroplastie totale de hanche au CNRPH, de décrire le profil épidémiologique et clinique des patients et d’évaluer les résultats thérapeutiques de cette technique. Résultats. Nous avons inclus 115 cas d’arthroplasties totales de hanche (ATH) chez 106 patients ; soit représentant 75,17% de toutes les arthroplasties de hanche. Parmi celles-ci, 09 étaient bilatérales. Les indications principales des ATH étaient l’ostéonécrose avasculaire de la tête fémorale (39,8%) suivie de la coxarthrose sévère (23,6%). Nous avons observé 18 complications (15,65 %), dont 8 descellements (6,96%), 6 luxations (5,22 %), 2 infections (1,74%) et une fracture péri-prothétique (0.87%). Conclusion. Malgré les ressources limitées dans les pays à faible revenu, la réalisation d’ATH est de plus en plus pratiquée avec un taux raisonnable de complications. Elle représente ainsi une solution thérapeutique définitive des coxarthroses graves qu’il faudrait promouvoir et qui limitera sans doute le nombre d’évacuations sanitaires pour ce type d’interventions.

ABSTRACT
Background. Osteoarthritis of the hip is a common and most often disabling condition which requires the use of several treatment options. Total hip arthroplasty (THA) is one of the mainstays of its surgical management. However, in low-income countries where it is being increasingly performed patients and healthcare providers are still not adequately informed about its practice and outcomes. Patients and methods. We conducted a cross-sectional chart review over a 27-year period (1990-2017) at the CNRPH of Yaoundé. The aim of this study was to determine the hospital incidence of THA at the CNRPH, to describe the epidemiological and clinical characteristics of patients and to evaluate the therapeutic outcomes of this surgical technique. Results. We included 115 cases of THA in 106 patients. Of these, nine were bilateral. The main indications for THA were avascular osteonecrosis of the femoral head (39.8%), followed by severe primary hip osteoarthritis (23.6%). We observed 18 complications (15.65%), namely including eight loosening (6.96%), six dislocations (5.22%), two surgical site infections (1.74%) and a femoral peri-prosthetic fracture (0.87%). Conclusion. Despite the limited resources in low-income countries, the implementation of THA is increasingly practiced with a low rate of postoperative complications. Thus, it represents a definitive therapeutic solution for serious osteoarthritis that should be promoted and which will probably reduce the amount of healthcare sought abroad for THA.

Keywords


Hip, Osteoarthritis, Arthroplasty, Osteonecrosis

Full Text:

PDF

References


Agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé. Prothèse totale primaire de la hanche : évaluation du choix de la prothèse et des techniques opératoires. Paris: Anaes; 2001.

Panorama de la santé 2013. Les indicateurs de l’OCDE. Chirurgies de remplacement de la hanche et du genou. 2013, Éditions OCDE, Paris. Disponible sur http://dx.doi.org/10.1787/health_glance-2013-38-fr, Accès en ligne le 01/01/2017

Prénam H, Viwalé, Kodjo K, Eyram F, Komi CT, Owonayo O et al., Ostéonécroses de la tête fémorale en consultation rhumatologique à Kara (Togo). Rev Mar Rhum. 2018; 43:59-61.

Agossou-Voyèmè A-K., Epidémiologie des coxopathies graves de l’enfant au Bénin : étude prospective de 180 cas sur une période de 7 ans. Rev Chir Orthop Reparatrice Appar Mot. 2001 ; 87 (6) : 539-43.

Ibrahima F, Ngandeu S.M., Aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques de la coxarthrose. À propos de 80 cas. Rev Afr Chir Spec. 2011; 5:13–7.

Rohimpitiavana H, Rantoanina A, Ratsimandresy D, Ralahy M, Rabemazava A, Razafimahandry H., Prothèses totales de hanche réalisées en milieu précaire : nos résultats en 10 ans d’expérience. Revue Tropicale de Chirurgie. 2016; Vol 10: 39-42.

Ibrahima F, Fokam P, Ngongang F-O, Esiéné A., Résultats préliminaires des prothèses totales de hanche réalisées dans un pays africain à ressources limitées. Revue de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique. 2014; 100(3):264‑8.

Bahebeck J, Atangana R, Techa A, Monny-Lobe M, Sosso MA, Hoffmeyer P., Relative rates and features of musculoskeletal complications in adult sicklers. Acta Orthop Belg. 2004; 70:107–11.

Lubega N, Mkandawire NC, Sibande GC, Norrish AR, Harrisson WJ., Joint arthroplasty in Malawi : establishment of a national Joint Registry. J Bone Joint Surg Br. 2009; 91:341–3.

Azarkane M, Boussakri H, Shimim, Elibrahimi A, Elmrini A., Les complications tardives de prothèse totale de la hanche : à propos de 42 cas. Pan Afr Med J. 2013;14:17.

Riouallon G, Zilber S, Allain J., Common femoral artery intimal injury following total hip replacement. A case report and literature review. Orthop Traumatol Surg Res. 2009 Apr; 95(2):154-8.

Parvizi J, Pulido L, Slenker N, Macgibeny M, Purtill JJ, Rothman RH., Vascular injuries after total joint arthroplasty. J Arthroplasty. déc 2008;23(8):1115‑21.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************