Prise en Charge Chirurgicale des Plaies Pénétrantes Abdominales à l’Hôpital Laquintinie de Douala: Indications, Techniques et Résultats

Freddy BOMBAH, Daniel BIWOLE, Boukar EKANI, Bernadette NGO NONGA, Arthur ESSOMBA

Abstract



ABSTRACT
The authors report the results of a prospective study of 37 cases of penetrating abdominal wounds seen from 01 December 2014 to 30 April 2015, i.e. five (5) months in the general surgery department of Laquintinie Hospital in Douala, with the aim of coming out diagnostic and therapeutic problems. This is a prospective study of 37 cases of PPA collected in 5 months. For each file were noted: age and gender, circumstances and agent of the assault, topography of the front door, elements of the penetration diagnosis, treatment and its aftermath. Most of the injured were male (89.2%) 20-40 (62.1%). The causative agent was stabbing in 94.6% of cases. The intra-abdominal lesion was clinically evident in 54.5% of cases, when there was hemorrhagic shock, hemoperitoneum or peritonitis. Firearm wounds more frequently resulted in multi-visceral abdominal lesions as well as associated extrathoracic lesions. Given the human and material resources in the service, the attitude was selective abstentions which aims to operate only the wounded carrying obvious visceral injuries, subject to "armed" supervision of others. The rate of 16.2% of white laparotomy was high compared to the targets of the promoters which is less than 10%. Morbidity and mortality, 29.7% and 8.1% respectively could be reduced by improved resuscitation measures. PPAs are on the rise in Douala. Despite the inadequacy of human and material resources, the attitude of selective laparotomies is practiced there. The development of more accurate diagnostic means (and CT and MRI) will make it possible, through better selection of wounds, to decrease the rate of unnecessary laparotomy
RÉSUMÉ
Objectif. Décrire le profil épidémiologique, clinique, radiographique, thérapeutique et pronostique des plaies pénétrantes de l’abdomen à l’hôpital Laquintinie de Douala. Patients et méthodes. Il s’agit d’une étude prospective de 37 cas de plaies pénétrantes de l’abdomen vus du 1er Décembre 2014 au 30 Avril 2015, soit cinq (5) mois dans le service de chirurgie générale de l’Hôpital Laquintinie de Douala. Pour chaque dossier ont été notés: l’âge et le sexe, les circonstances et l’agent de l’agression, la topographie de la porte d’entrée, les éléments du diagnostic de pénétration, le traitement et ses suites. Résultats. La plupart des blessés étaient de sexe masculin (89,2%) et âgés de 20 à 40 ans (62,1%). L’agent causal était l’arme blanche dans 94,6% des cas. La lésion intra-abdominale était cliniquement évidente dans 54,5% des cas, devant l’existence d’un choc hémorragique, d’un hémopéritoine ou d’une péritonite. Les plaies par armes à feu ont occasionné plus fréquemment des lésions abdominales multiviscérales ainsi que des lésions extra thoraciques associées. Compte tenu de ressources humaines et matérielles dans le service, l’attitude est l’abstentionnisme sélectif qui vise à opérer seulement les blessés porteurs de lésions viscérales évidentes, sous réserve d’une surveillance «armée» des autres. Le taux de 16,2% de laparotomie blanche reste élevé par rapport aux objectifs des promoteurs qui est à moins de 10% . La morbidité et la mortalité respectivement 29,7% et 8,1% pourrait être réduite par l’amélioration des mesures de réanimation. Conclusion. Les PPA sont en augmentation à Douala. Malgré l’insuffisance des ressources humaines et matérielles l’attitude de laparotomie sélective y est pratiquée. Le développement des moyens diagnostiques plus précis (et scanner et IRM) rendra possible, par une meilleure sélection des blesses, la diminution du taux des laparotomies inutiles.


Keywords


plaies pénétrantes - abdomen

Full Text:

PDF (Français)

References


Benabbas H, Benachour K. Les traumatismes de l’abdomen [Internet] [Thesis]. Université de béjaia; 2018 [cité 18 janv 2019]. Disponible sur: http://172.17.1.105:8080/handle/123456789/11400

Hoffmann C, Goudard Y, Falzone E, Leclerc T, Planchet M, Cazes N, et al. Prise en charge des traumatismes pénétrants de l’abdomen : des spécificités à connaître. Ann Fr Anesth Réanimation. 1 févr 2013;32(2):104‑11.

Penetrating Abdominal Trauma: Practice Essentials, Background, Anatomy. 13 mars 2018 [cité 18 janv 2019]; Disponible sur: https://emedicine.medscape.com/article/2036859-overview#a2

Bhimji SS, Burns B. Penetrating Abdominal Trauma [Internet]. StatPearls Publishing; 2018 [cité 18 janv 2019]. Disponible sur: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK459123/

Debien B, Lenoir B. Traumatismes balistiques du thorax. In : Sfar, editor. Conférences d’actualisation. Congrès national d’anesthésie et de réanimation. Paris : Elsevier ; 2004. p. 515-32.

O C, K R, M AA, G B, A AM. Les Plaies Penetrantes Par Armes Blanches Et A Feu A N’djamena, Tchad: Une Epidemie Silencieuse ? Eur Sci J ESJ. 30 mars 2016;12(9):180.

Biffl WL, Leppaniemi A. Management Guidelines for Penetrating Abdominal Trauma. World J Surg. 1 juin 2015;39(6):1373‑80.

Demetriades D, Murray J, Charalambides K, Alo K, Velmahos G, Rhee P, et al. Trauma fatalities: time and location of hospital deaths. J Am Coll Surg. janv 2004;198(1):20‑6.

Nicholas JM, Rix EP, Easley KA, Feliciano DV, Cava RA, Ingram WL, et al. Changing patterns in the management of penetrating abdominal trauma: the more things change, the more they stay the same. J Trauma. déc 2003;55(6):1095‑108; discussion 1108-1110.

P. MASSO-MISSE, A. ESSOMBA, M.A. SOSSO. Plaies pénétrantes asymptomatiques de l’abdomen par arme blanche : pour une exploration sélective. Médecine d’Afrique Noire : 1996, 43 (2).

Massamba Miabaou D, Bhodheo M, Note Madzele M, Motoula Latou N, Nzaka Moukala C, Tsouassa Wangono G. Management of penetrant abdominal wounds at the teaching university hospital of Brazzaville, Congo. Management. 2017;2(5).

Mnguni MN, Muckart DJJ, Madiba TE. Abdominal Trauma in Durban, South Africa: Factors Influencing Outcome. Int Surg. 2012;97(2):161‑8.

Omer MY, Hamza AA, Musa MT. Penetrating Abdominal Injuries: Pattern and Outcome of Management in Khartoum. Int J Clin Med [Internet]. 7 janv 2014 [cité 7 févr 2019];2014. Disponible sur: http://www.scirp.org/journal/PaperInformation.aspx?PaperID=41736.

Sambo BT, Hodonou AM, Allode AS, Mensah E, Youssouf M, Menhinto D. Aspects Épidémiologiques, Diagnostiques Et Thérapeutiques Des Traumatismes Abdominaux À Bembéréké-Nord Bénin. Eur Sci J ESJ. 30 mars 2016;12(9):395.

Asuquo M, Umoh M, Nwagbara V, Ugare G, Agbor C, Japhet E. Penetrating Abdominal Trauma: Experience in A Teaching Hospital, Calabar, Southern Nigeria. Int J Clin Med. 24 sept 2012;03:426.

Monneuse OJ-Y, Barth X, Gruner L, Pilleul F, Valette PJ, Oulie O, et al. Les plaies pénétrantes de l’abdomen, conduite diagnostique et thérapeutique. À propos de 79 patients. Ann Chir. 1 avr 2004;129(3):156‑63.

Dembélé B-T, Togo A, Diakité I, Kanté L, Traoré A, Cissé F, et al. Perforations traumatiques d’organes creux intra-abdominaux au CHU Gabriel-Touré. J Afr Hépato-Gastroentérologie. 1 déc 2011;5(4):290‑2.

Benissa N, Zoubidi M, Kafih M, Ridai M, Zerouali NO. Plaies abdominales avec épiplocèle. /data/revues/00033944/v0128i10/03002931/ [Internet]. [cité 12 févr 2019]; Disponible sur: https://www.em-consulte.com/en/article/19545

G.W. SHAFTAN.Indication of operation in abdominal trauma. Ann. Surg. 1960, 99 : 657.

M. NEJJAR, S. BENNANI, O.N. ZEROUALI. Plaies pénétrantes de l’abdomen, à propos de 330 cas. J. Chir. (Paris) 1991, 128, (8-9) : 381-384.

A. AYITE, K. ETEY, L. FETEKE, M. DOSSIM. Les plaies pénétrantes de l’abdomen au chu de lomé - a propos de 44 cas. Médecine d’Afrique Noire. 1996, 43 (12).

Dieng M. Plaies pénétrantes de l’abdomen : « abstentionnisme sélectif » versus laparotomie systématique. Mém Académie Chir Fr. 2003;e-mémoires de l’Académie Nationale de Chirurgie, 2003, 2 (2) : 22-25.

B. CHICHE, P. MOULE. Urgences chirurgicales. Masson Abrégés (Paris) 1980 86-90.

PH. CLOT. Contusions et plaies de l’abdomen.. EMC, Paris, Urgences 11 - 1979 - 24039 - A10.

F.C. NANCE, M.H. WENNAR, W. LESTER et Coll. S u rgical judgment in the management of penetrating wounds of the abdomen. Ann. Surg. 1974, 179, (5) : 639-646.

Duffas Jean-pierre, Traumatismes de l’abdomen (CSCT).2009 ;p1-2.

J.L. DABAN, M. BENSALAH, C. HOFMANN. Spécificités de la prise en charge des traumatismes pénétrants. Urgences 2012 ; 68 :1-13.

Goin G, Massalou D, Bege T, Contargyris C, Avaro J-P, Pauleau G, et al. Faisabilité du traitement non opératoire des plaies pénétrantes de l’abdomen en France. J Chir Viscérale. 1 juin 2017;154(3):175‑83.

Bège T, Berdah SV, Brunet C. Les plaies par arme blanche et leur prise en charge aux urgences. J Eur Urgences Réanimation. 1 déc 2012;24(4):221‑7.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************