Brûlures Iatrogènes : à Propos de Deux Cas

Tiémoko Moulaye Haïdara, Komla Sena Amouzou, Hissein Adoum Hissein, Djéne Ibrahima Kaba

Abstract


ABSTRACT
The occurrence of electrical accidents in operating theaters exists mainly due to the growing number of electronic equipment used. The electrosurgical unit remains the most used device. When it is defective or improperly placed on a reduced surface of the skin, the scalpel plate can be the cause of skin burn. This burn may be deep in a few cases and not heal spontaneously; in theses cases, a surgical gesture will be necessary. This event adds morbidity to the initial pathology and impacts negatively the patient, the surgeon and the hospital. Iatrogenic burn seems rare, due to a problem of definition and terminology. It is most often caused by scalpel plate when using the monopolar electrosurgical unit. We report these cases, due to the exceptional occurrence of this type of burn in the practice of the National Burn Center of the Ibn Rochd University Hospital of Casablanca. It is likely that these lesions are underestimated and / or underevaluated by operating theater practitioners, or overlooked.
RÉSUMÉ
La survenue des accidents électriques dans les blocs opératoires est en croissance du  fait de l’augmentation du nombre des équipements utilisés. Le bistouri électrique reste le dispositif le plus utilisé. Lorsque qu’elle est défectueuse ou mal placée sur une surface réduite de la peau, la plaque du bistouri peut être à l’origine de brûlure cutanée. Lorsqu’elle est profonde et ne cicatrise pas spontanément, un geste chirurgical sera nécessaire. Tout cela ajoute à la pathologie initiale une morbidité supplémentaire et impacte négativement sur le patient, le chirurgien et la structure hospitalière.
La brûlure iatrogène est rare, du fait d’un problème de définition et de terminologie. Elle est souvent  due à la  plaque de bistouri et  survient ainsi en peropératoire lors de l’utilisation du bistouri électrique monopolaire. Nous présentons ces deux  cas en raison de la survenue exceptionnelle de ce type de brûlure dans la pratique quotidienne du Centre National des Brûlés du C.H.U Ibn Rochd de Casablanca. En rélité, ce sont probablement des lésions sous-estimées et / ou sous-évaluées par les praticiens des blocs opératoires et souvent non reportées.

Keywords


brûlure, bistouri électrique, prévention, iatrogène

Full Text:

PDF (Français)

References


B. Chousterman, R. Pirracchio. De l’iatrogénèse aux erreurs médicales mise au point et approche analytique. Elsevier et Masson Annales Françaises d’Anesthésie et de Réanimation 2011, 30, 914-922

Vincent Piriou. Check-list au bloc opératoire pourquoi elle n’est pas toujours appliquée (et pourquoi elle devrait l’être) ?. Elsvier et Mansson, Le Praticien en anesthésie réanimation 2011, 15, 256-259

Diop B, Sy A, Ba P.A, MBaye B, Wane Y, Sarre SM. Complications inattendues de la chirurgie: deux cas de brûlure par plaque de bistouri électrique. Annals of Burns and Fire Disasters 2016, 19, 286-288

Cassier, P. Duhamel, A. Duhoux, M. Brachett, A. Lakhel, E. Bey. Prévention des infections nosocomiales et brûlures iatrogènes : rappel des règles et précautions à respecter au bloc opératoire. Elsevier et Masson Annales de chirurgie plastique esthétique 2011 ; 56 : 558-561

A. Khales, A. Achbouk, R. Belmir, L, Cherkab, M.A Ennouhi, K. Ababou, H. Ihrai. Brulure par plaque de bistouri électrique: a propos de quatre cas. Annals of Burns and Fire Disasters 2010,13, 151- 154

Steve Boumphrey, Jeremy A. Langton. Sécurité électrique au bloc opératoire. Le praticien en anesthésie-réanimation 2005, 9, 126-130


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************