La Prise en Charge du Paludisme de Réanimation à l’Hôpital du Mali : à propos de 30 Cas

A Sidibe, S.A Beye, N Diani, M.A.C Cisse, B.S Drame, O Toure, A.I Drame, K Timbine, Y Coulibaly

Abstract


RÉSUMÉ
Objectif. Le paludisme grave de réanimation est la présence d’une ou plusieurs dysfonctions d’organe et/ou d’une ou plusieurs dysfonctions métaboliques, secondaires à la présence de Plasmodium falciparum dans le sang. Le but était de décrire la prise en charge du paludisme grave en réanimation. Population et méthodes. Il s’agissait d’une étude descriptive et rétrospective sur une période de 6 ans. La saisie et l’analyse des données étaient effectuées avec les logiciels Windows 8, Epi info 7.fr. Résultats. Durant la période d’étude, la prévalence hospitalière était de 3,9%. L’âge moyen était de : 36,1 ± 19,2 ans. Le sex-ratio était de 4 hommes pour une femme. Les patients résidaient à Bamako dans 60% des cas. Une altération de la conscience était retrouvée dans 93,3%. La densité parasitaire moyenne était de : 2191,7 trophozoites/mm3. Le traitement antipaludéen était la quinine (23,3%), l’artésunate (30%) et artésunate-quinine (46,7%). Les autres actes thérapeutiques étaient une antibiothérapie (83,3%), une ventilation invasive (43,3%), une transfusion sanguine (20%), une amine (10 %) et une dialyse (10 %). Une complication a été observée dans 80 % des cas. L’évolution était favorable dans 70% avec une durée moyenne de séjour de 6,8 ± 5,9 jours. Le taux de létalité était de 30%. Conclusion. Le paludisme grave est une cause majeure de morbidité-mortalité au Mali.
ABSTRACT
Objective. Severe malaria is defined as the presence of one or more organ dysfunctions and / or one or more metabolic dysfunctions, secondary to the presence of Plasmodium falciparum in the blood. The aim of our work was to describe the management of severe malaria in an intensive care unit of Bamako. Population and Methods. It was a cross sectional descriptive and retrospective study over a period of 6 years. Data entry and analysis was carried out with Windows 8 software, Epi info 7.fr. Results. During the study period, the hospital prevalence was 3.9%. The average age of patients was 36.1 ± 19.2 years. The sex ratio was 4 men for a woman. The patients resided in Bamako in 60% of cases. Altered consciousness was present in 93.3% of cases. Mean parasite density was 2191.7 trophozoites / mm3. Administered antimalarial treatment was quinine (23.3%), artesunate (30%) and artesunate-quinine (46.7%). Other teratments were antibiotics (83.3%), invasive ventilation (43.3%), blood transfusion (20%), amine (10%) and dialysis (10%). Complications occurred in 80% of cases. The evolution was favorable in 70% with a  mean hospital stay of 6.8 ± 5.9 days. Letahality rate was 30%. Conclusion. Severe malaria is a major cause of morbidity and mortality in Mali.


Keywords


Paludisme grave-Réanimation-Mali.

Full Text:

PDF (Français)

References


J.M. Saïssy, B. Rouvin, P. Koulmann : Le paludisme grave en Réanimation en 2003. Med. Trop. 2003 ; 63 : 258-266.

Saïssy JM. : Paludisme grave. Encycl Méd Chir. Elsevier, Paris, Anesthésie-Réanimation 2001, 36-984-B-10, 12 p.

El Mostafa El Mezouari, Ayoub Belhadj, Mohamed Ziani, Mohamed Boughanem, Redouane Moutaj : Le paludisme grave d’importation chez l’adulte: étude rétrospective de treize cas admis en réanimation à Marrakech. Pan African Medical Journal 2016; 25:179-5.

A. Nau, P.Y. Cordier, G. Pouliquen, A. Puidupin, E. Peytel : L’accès palustre : Diagnostic - Critères de gravité - Prise en charge initiale. Urgences 2011 ; 40 :443-453.

Dembélé A.S, Diango M.D, Manganè M.I, Tall F.K, Coulibaly Y. : Activités anesthésiques à la clinique médico-chirurgicales et de réanimation Pasteur à Bamako. RAMUR 2013 ; 18 (1) : 1-5.

F. Bruneel : Traitement du paludisme grave par artésunate intraveineux. Réanimation 2012 ; 21: 399-405.

Raobijaona H, Randrianotahina CH, Razanamparany M : Le paludisme grave de l’enfant observé au Service de Pédiatrie du Centre Hospitalier de Befelatanana à Antananarivo (Madagascar) en 1996-1998. Arch Inst Pasteur Madagascar 2000; 66 (1&2) : 23-25.

F. Bruneel, V. Laurent, J.P. Bedos, M. Wolff : Paludisme grave d’importation de l’adulte : quoi de neuf ? La lettre de l’infectiologue 2012 ; 26 (6) :234-238.

S. P. Eholié, E. Ehui, K. Adou-Bryn, K. E. Kouamé, A. Tanon, A. Kakou et al. : Paludisme grave de l’adulte autochtone à Abidjan (Côte d’Ivoire). Bull Soc Pathol Exot. 2004 ; 97 (5) : 340-344.

Maiga B, Sacko K, Cissouma A, Dembélé A, Cissé M, Diakité AA et al. : Caractéristiques du paludisme grave chez les enfants de 0 à 5 ans à l’Hôpital de Sikasso au Mali. Mali Médical 2019 ; 34 (2) : 1-5.

Bruneel F, Tubach F., Corne P : Severe imported falciparum malaria : a cohert study in 400 critically ill adults. PloS One 2010 ; 5 (10) : e13236.

M. Coulibaly, H. Sansan, Y. Cissoko, P. Kouakou, R. Yeboah, AM. Timite et al. : Titrage des immunoglobulines G anti-Plasmodium falciparum chez les enfants atteints de paludisme grave au CHU de Yopougon. REMIM 2016 ; 8 : 25-32.

Thierry D., Martin D. : Prise en charge et prévention du paludisme d’importation à Plasmodium falciparum . Elsevier 2008 ; 17 : 1- 54.

V. Laurent, P. Buffet, S. Jauréguiberry, F. Bruneel : Physiopathologie du paludisme à Plasmodium falciparum : principaux mécanismes et avancées récentes. La lettre de l’infectiologue 2012 ; 26 (6) :222-226.

J-J. Fargier, E.J. Louis, S. Duparc, C. Hounsinou, P. Gwald, M. Dani : Essai comparatif de l’artemether et de la quinine dans le paludisme grave à plasmodium Falciparum de l’adulte et du grand enfant au Cameroun. Médecine tropicale 1999 ; 59 : 151-156.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************