Attitudes et Pratiques du Personnel Médical devant la Douleur chez la Personne Âgée

Djénébou Traoré, RN Nyanke, D Sy, AK Soukho, K Keita, DS Sow, N Sawadogo, N Kone, M Sangare, AK Traore, M Dembele, HA Traoré

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. La douleur, selon l’OMS, est définie comme « une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire présent ou potentiel, ou décrite en termes d’un tel dommage ». Sa prise en charge doit être optimale et obéir à des règles : évaluation de la douleur et prescription des antalgiques selon des algorithmes de décisions thérapeutiques. Cette étude a été menée pour décrire les attitudes et pratiques du personnel médical devant la douleur du sujet âgé. Méthodologie. Il s’est agi d’une étude descriptive et rétrospective, portant sur des patients âgés de 65 ans et plus ayant présenté une douleur, hospitalisés dans le service de Médecine interne au CHU du Point-G pour la période allant de janvier 2006 à décembre 2015. Résultats. Durant la période d’étude, nous avons hospitalisé 4266 patients dont 577 sujets âgés de 65 ans et plus (13,53%). 216 patients répondaient à nos critères d’inclusion soit une fréquence hospitalière de 37,43%. Le sex-ratio était de 1,30. Devant la douleur, une échelle d’évaluation a été utilisée chez 52,9% des patients et dans 92% il s’agissait de l’échelle verbale simple. La douleur était aiguë dans 61,1% ; elle était intense chez 26,9% avec une évolution progressive chez 28,2%. L’antalgique initialement prescrit était du palier 2 de l’OMS dans 46,8%  et dans 26,9% cet antalgique a été substitué. La molécule de départ a été changée par une molécule du palier 3 dans 36,2% des cas. Conclusion. L’évaluation de la douleur et son adaptation thérapeutique doivent aller de pair pour une sédation efficace et durable.
ABSTRACT
Introduction. According to the WHO, pain is "an unpleasant sensory and emotional experience associated with present or potential tissue damage, or described in terms of such damage." Its management must be optimal and obey rules: pain assessment and prescription of analgesics according to therapeutic decision algorithms. The aim of the study was to describe attitudes and practice of physicians confronted to pain in the elderly patient. Methods. We conducted a descriptive and retrospective study, involving patients aged 65 and over who suffered from pain, and were hospitalized in the Internal Medicine Department at Point-G University Hospital from January 2006 to December 2015. Results. During the study period, we hospitalized 4266 patients including 577 subjects aged 65 years and over (13.53%). Among them, 216 patients met our criteria (37.43%). The sex ratio was 1.30. Confronted to pain, a rating scale was used in 52.9% of patients and in 92% it was the simple verbal scale. Pain was acute in 61.1%; it was intense in 26.9% with a progressive evolution in 28.2%. The pain reliever initially prescribed was of level 2 of the WHO in 46.8%; and in 26.9% of cases, the analgesic was substituted. The starting molecule was changed to a level 3 molecule in 36.2% of patients. Conclusion. Pain assessment and therapeutic adaptation must go hand in hand for effective and lasting sedation.


Keywords


Personnel médical – Attitude – Pratique – Douleur - Personne âgée - Mali

Full Text:

PDF (Français)

References


Boccard E, Deymier V. Pratique du traitement de la douleur. Paris institut UPSA 2007 ; 13(7) : 202p

McBeth J., Jones K. Epidemiology of chronic musculoskeletal pain Best Pract Res Clin Rheumatol 2007; 21 (3): 403-425

Michel M, RAT P. Évaluation de la douleur chez la personne âgée : les problématiques, les outils et leurs limites. In : Douleur et personne âgée. Paris institut UPSA 2010. p. 47-67.

Beroud F. Douleur et personne âgée. 2ème ed Paris Institut UPSA 2011 ; 18(8) :200p

Belfihadj K. Prise en soins de la douleur en EHPAD. NPG Neurologie - Psychiatrie - Gériatrie, August 2018 ;18(106) :218-225

De Sousa A, Chatap G. Traitement physique antalgique chez les personnes âgées : Intérêt dans la prise en charge des céphalées. Paris Masson Presse Med 2004 ; 33 : 819-24.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************