Amputation des Membres Suite au Traitement Traditionnel à l’Hôpital de Mopti (Mali)

Terna Traore, Layes Toure, Mathias Diassana, Korotoumou Malle, Souleymane Diallo, Aboubacar Diallo, Aristote Hans-Moevi4 Aristote Hans-Moevi4

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. Au Mali, la médecine traditionnelle en traumatologie orthopédie garde une place importante à côté de la médecine moderne. Elle est étroitement liée à l’univers socioculturel. Le but de notre travail était de déterminer la fréquence des amputations liées au traitement traditionnel, les facteurs favorisant les sorties contre avis médical et les conséquences qui découlent de ces pratiques. Patients et méthodes. Il s’agissait d’une étude prospective sur une période de trois ans (01 janvier 2015 au 31 décembre 2017). Elle a porté sur 34 patients hospitalisés dans le service de chirurgie de l’hôpital de Mopti et amputés pour une gangrène de membre faisant suite à un traitement traditionnel. Résultats. Il y avait 24 hommes et 10 femmes ; Leur âge moyen était de 14,13 ans (extrêmes 3 ans et 35 ans). Les lésions siégeaient au membre pelvien dans 19 cas et thoracique dans 15 cas. Les accidents ludiques étaient les plus fréquents (14 cas). La gangrène était ischémique dans 15 cas. Les facteurs favorisant les sorties contre avis médical étaient le manque de moyen financier (23 cas), l’accessibilité aux services de santé (7 cas) et le mauvais accueil dans les structures sanitaires (4 cas). Le délai moyen d’hospitalisation était de 8 jours. Conclusion. L’information et la sensibilisation des usagers et du personnel de santé devraient contribuer à une meilleure fréquentation des structures sanitaires en cas de traumatismes, ce qui permettrait de réduire les complications.

ABSTRACT
Introduction. In Mali, traditional medicine in orthopedic traumatology has an important role alongside modern medicine. It is tightly related to the socio-cultural. The aim of our study was to report the frequency of amputations due to traditional treatment, the factors leading to discharge against medical advice and the consequences stemming from those practices. Patients and methods. This was a prospective study of three years duration (from 01 January 2015 to 31 December 2017). It concerned 34 inpatients of the surgical department of the hospital of Mopti amputated for a limb gangrene following traditional treatment. Results. We studied 24 men and 10 women; their average age was 14.13 years old (extremes :3 years and 35 years). The lesions concerned the pelvic limb in 19 cases and the thoracic limb in 15 cases. Ludic accidents accounted for 14 cases (/34). Gangrene was ischemic in 15 cases. Factors predisposing to discharge against medical opinion were lack of financial means (23 cases), accessibility to health services (7 cases) and poor reception in the health centers (4 cases). The mean duration  of hospitalization was eight days. Conclusion. Information and sensitization of the patients and medical staff would contribute to a better use of the health facilities in case of trauma which would help reduce the complications. 


Keywords


traumatisme des membres - traitement traditionnel - gangrène - Amputation.

Full Text:

PDF (Français)

References


OMS, Bureau Régional pour l’Afrique, Promotion du rôle de la médecine traditionnelle dans le système de santé : stratégie de la Région Africaine, Harare (Zimbabwe), 2001.

Diakité C, Mounkoro PP, Dougnon A, et al. Étude de la traumatologie traditionnelle en pays Dogon. Mali Médical 2004 ; 19 (3-4) : 13–9.

Koumaré M. La Médecine Traditionnelle au Mali, INRPMT, Bamako, 1980.

Akinyoola AL, Oginni LM, Adegbehingbe OO, et al Causes of limb amputations in Nigerian children. West Afr J Med 2006; 25 (4): 273–5.

Nwadiaro HC. Bone setters’ gangrene. Niger J. Med 2007; 16 (1): 8–10.

Ola ODA, Oladiran IO, Adeniran A. Complications of fracture treatment by traditional bonesetters in southwest Nigeria. Fam Pract. 2001; 18 (6): 635–7.

Onuminya JE. Performance of a trained traditional bone setter in primary fracture care. S Afr Med J 2006; 96 (4): 320–2.

Solagberu BA. Long bone fractures treated by traditional bonesetters: a study of patients’ behaviour. Trop Doct 2005; 35 (2): 106–8.

Tékpa BJD, Ngongang OGF, Keīta K, Alumeti D, Sané AD, Diemé CB, et al. Gangrène de membre à la suite d’un traitement traditionnel de fractures par attelle en bambou chez l’enfant à l’hôpital régional de Kaolack (Sénégal). Bull Société Pathol Exot. 2013 ; 106 (2) : 100–3.

Esthète M. The prevention of traditional bone setter’s gangrene. J Bone Joint Surg Br 2005 ; 87 (1) : 102–3.

Onuminya JE, Onabowale BO, Obekpa PO, Ihezue CH. Traditional bone setter’s gangrene. Int Orthop 1999; 23 (2): 111–2.

Bickler SW, Sanno-Duanda B. Bone setter’s Gangrene. J Pediatr Surg: 2000; 35 (10): 1431–3.

Nwankwo OE, Katchy AU. Limb gangrene following treatment of limb injury by traditional bone setter (Tbs): a report of 15 consecutive cases. Niger Prostgrad Med J 2005; 12 (1): 57–60.

Omololu B, Ogunlade SO, Alonge TO. The complications seen from the treatment by traditional bonesetters. West Afr J Med 2002 ; 21 (4) : 335–7.

Togo S. Thèse de médecine, Les complications ischémiques aiguës suite au traitement traditionnel des traumatismes des membres dans les services de chirurgie orthopédique et traumatologique de l’hôpital de Kati et de l’hôpital Gabriel Touré, Thèse méd., Bamako, Université Bamako, 2007, N° 07 M 52.

Mierey J C. Les amputations des membres suite au traitement traditionnel des fractures dans le service de chirurgie orthopédique traumatologique de l’hôpital Gabriel TOURE. Thèse méd., Bamako, Université Bamako, 2006, N° 06 M 53, P 50-61.

Koita ISF : Aspects épidémiologiques et clinique des gangrènes du membre inférieur dans le service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique du CHU Gabriel Touré à propos de 34 patients. Thèse méd., Bamako, Université Bamako, 2014, N°14 M 103.

Lamah L, Handy D, Bah ML, Onivogui D, Keita K, Sidime S, Diallo IG, Barry A, Diallo MM, Koivogui B, Kaba ML, Keita D, Aboud AP. Complications du traitement traditionnel des fractures: aspects épidémiologiques et cliniques Guinée Conakry. Rev. Afr. De Chirur. et Spéci. 2013 ; 7 (3) : 31-5.

Adamou H, Habou O, Amadou M I, Akambi S K, Mamagagi A, Koini M, Adakal O, Taofik M, Adamou M, Sani R. Indications des amputations majeures des membres à l’Hôpital National de Zinder, Niger : Etude rétrospective d’une série de 106 patients. Rev. CAMES SANTE 2017; 5 (1): 10-5.

Ngaroua, Djibrilla Y, Oumarou B, Dah’Ngwa D, Eloundou N J. Utilization of traditional healer’s services for the management of fractures in the town of Ngaoundere Cameroun. Health Sci. Dis. 2018; 19 (2): 104-7.

21-Mensah E, .Tidjani I F, Chigblo P E, Lawson K, Ndeffo A, Hans-Moevi A. Aspects épidémiologiques et lésionnels des complications du traitement traditionnel des fractures de membres à parakou Bénin. Rev. de Chir. Orthop et Traumatol. 2017 ; 103 (3) : 330-334.

Adami A M, Ngaringuem O, AbakarM N, Bogol J, Choua O. Les amputations des membres liées au traitement traditionnel des fractures des enfants à l’Hôpital de la Mère et de l’Enfant de N’djaména Tchad. Rev. Sci. du Tchad. 2017 ; 1 (13) : 73-80.

Nwadiaro HC, Ozoilo KN, Nwadiaro PO, et al. Determinants of patronage of traditional bone setters in the middle belt of Nigeria. Niger J Med. 2008; 17 (3): 356–9.

Onuminya JE. The role of the traditional bonesetter in primary fracture care in Nigeria. S Afr Med J 2004, 94 (8): 652–8.

Omololu AB, Ogunlade SO, Gopaldasani VK. The practice of traditional bonesetting: training algorithm. Clin Orthop Relat Res. 2008; 466 (10): 2392–8.

Müller ME, Allgöwer M, schneider R, willenegger H. Manual of internal fixation. Technique recommended by the AO group (2nd ed). Springer Verlag. New York. 1979.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************