Facteurs associés à la non fréquentation des services de consultations prénatales à l’Extrême nord cas du district de santé de maroua II

Houri BOUKAR
Gynécologie et Obstétriques, Université de Yaoundé I
June, 2018
 

Abstract

Introduction : Les Consultations Prénatales (CPN) désignent l’ensemble des soins prodigués à une femme enceinte afin de s’assurer de son bien-être ainsi que celui de son bébé. C’est une intervention de Santé Publique qui s’inscrit comme étant l’un des piliers de réduction de la mortalité maternelle et néonatale . Etant de rigueur dans les pays industrialisés, les pays en voie de développement souffrent encore d’une irrégularité dans son exécution. Au Cameroun ce problème est d’autant plus alarmant de par l' existence d'une disparité dans les régions quant à la fréquentation de ce service. Nous nous proposons donc de ressortir les facteurs qui entraveraient le recours à ce service dans cette région.
Objectif : Analyser les facteurs associés à la non fréquentations des services de consultations prénatales dans le District de Santé de Maroua II.
Méthodologie : Une étude transversale analytique avec collecte prospective a été conduite dans le District de Santé de Maroua II durant la période du 5 Janvier au 31 Mars 2018. La population cible était constituée de toutes les femmes qui ont accouché dans l’une des neuf formations sanitaires du District durant notre période d’étude. Nous avons utilisé le test de chi2 pour apprécier l’homogénéité de la distribution dans les groupes. L’odd ratio (OR) avec son intervalle de confiance à 95% a été utilisé pour apprécier l’association entre les différentes variables. Toute différence était statistiquement significative lorsque la valeur-P < 0,05.
Résultats :Nous avons recruté 503 femmes qui ont été réparties en deux groupes selon un score préétabli et rendant compte du suivi de la grossesse ; le premier groupe à savoir celles qui ont fréquentées les services de soins prénataux comptait 96 accouchées (19.1%) tandis que le deuxième groupe, comptant les accouchées n'ayant pas fréquentées ce service en comptait 407(80.9%), parmi lesquelles 12.5% qui n’y avait pas eu recours tout au long de la grossesse ;
L’âge variait de 15 à 49 ans avec une moyenne de 24.74±6.26 ; la tranche d’âge la plus représentée était celle de 20-29ans (30%) ; concernant la profession les ménagères étaient les plus représentées soit 84.4% qui n'ont pas fréquenté les service de soins prénataux ; les couples mariés prédominaient et les foyers étaient majoritairement monogamique .Sur le plan reproductif la proportion des pauci gestes était la plus représentée (32.6%) et c’est également cette tranche qui n'avait pas fréquenté les services de CPN , Les pauci pares ont eu une plus grande fréquentations des consultations prénatales .
Apres régression logistique et analyse bi variée les facteurs retrouvés comme ayant une influence sur la fréquentation des services de CPN ont été classés en facteurs individuels à savoir l’analphabétisme de la femme (p value <0.001), la multiparité (p value=0.024 et OR=0.589 avec IC = 1.257-2.597) et le faible revenu du ménage p value=0.045 et OR=1.307(1.257-2.597) ; les facteurs liés au conjoint : l’ignorance des CPN p value=0.00 3 OR =2.843(2.34-23.48) , la perception face aux CPN (sans intérêt) p value= 0.04 OR=1.345(1.217-3.5). Concernant les facteurs géographiques les femmes résidant à plus de 5km n'avaient pas un suivi prénatal adéquat ( p value=0.007 OR =4.92(0.914-12.6) de même que l'utilisation d'autres recours différents du personnel médical (p value=0.047 OR=0.342 (0.01-0.615) particulièrement les accoucheuses traditionnelles p value=0.032 OR=1.256(1.2-1.325).S’agissant des croyances autour de la grossesse ,la perception de l'inutilité du suivi augmentait le risque de ne pas fréquenter ce service (p value=0.0255 OR=1.841 et IC=1.156-6.28)
Aucune influence n’a été retrouvée sur le devenir maternel ;. Par contre, la non fréquentation de ce service exposait pas à la survenue de complications fœtales.
Conclusion : Les consultations prénatales favorise une bonne prise en charge des femmes et une réduction des complications lors de l’accouchement. À la vue de nos résultats il ressort que si plusieurs facteurs restreignaient son utilisation, les consultations prénatales ont une influence capitale sur le devenir néonatal


********************************************************************************************