Manifestations oculaire chez les enfants atteints du syndrome drépanocytaire majeur en phase intercritique à Yaoundé

Jocelyne Sylvie Kouna
Pédiatrie, université de Yaoundé i
June, 2018
 

Abstract

Introduction. La drépanocytose est une hémoglobinopathie due au remplacement de l’acide glutamique par la valine en position 6 de la chaine beta de l’Hémoglobine. Elle est la maladie génétique la plus fréquente dans le monde avec une incidence de 0,6% pour le génotype SS et 13,2% pour le génotype AS. Elle a des atteintes multisystémiques, parmi lesquelles l’atteinte de l’œil. L’œil peut être atteint selon ses différentes parties. La cause principale est la falciformation des hématies qui obstruent les vaisseaux de la périphérie. Les manifestations oculaires du Syndrome Drépanocytaire Majeur (SDM) restent à déterminer dans notre contexte.
Objectif.Déterminer les manifestations oculaires chez l’enfant atteint du SDM en période inter critique.
Méthodologie. Nous avons mené une étude transversale analytique chez les patients atteints du SDM en l’occurrence des patients de génotype SS. Ils étaient agés de six(06) à quinze (15) ans et suivis au Centre Mère et Enfant de la Fondation Chantal BIYA (CME/FCB). Il s’agissait d’enfant sans symptômes aigues. Nous avons réalisé un examen à la lampe à fente, nous avons mesuré la pression intraoculaire et examiné le fond d’œil au verre à trois miroirs pour les plus de 9 ans et le fond d’œil avec la lentille de Volk ou l’ophtalmoscope pour les moins de 9 ans. L’analyse statistique a été faite avec le logiciel Epi info version 3.5.4.
Résultats. Nous avons recruté 51 sujets drépanocytaires homozygotes. Le sex-ratio H/F était de 0,88. L’âge moyen était de 10,75 ans. La prévalence des manifestations oculaires était de 27,50%. Les manifestations oculaires retrouvées étaient le black sunburst spot, le givre doré, la tortuosité des vaisseaux épiscléraux, la tortuosité vasculaire et l’hémorragie conjonctivale en virgule. Le nombre de transfusion sanguine par an était un facteur d’exposition significatif aux manifestations oculaires ainsi que le nombre d’hospitalisation par an.
Conclusion. En période intercritique les manifestations oculaires sont présentes chez les enfants atteints du SDM. Leur évolution grave peut conduire à la cécité en passant par le décollement de la rétine. D’où la nécessité d’un contrôle régulier.


********************************************************************************************