Facteurs associés à une grossesse biologique chez les patientes agées de plus de 38 ans suivies en assistance médicale à la procréation au CHRACERH

Arthur Hilaire William Bella
Gynécologie et Obstétrique, Université de Yaoundé I
June, 2018
 

Abstract

Introduction
L’infertilité est définie comme l’incapacité pour un couple à concevoir après un an de rapports sexuels non protégés, régulier et en dehors de toute contraception. C’est un problème de santé publique qui touche environ 15% des couples dans le monde soit 48.5 millions et 20% à 30% au Cameroun. Depuis deux ans, le Centre Hospitalier de Recherche et d’Application en Chirurgie Endoscopique (CHRACERH), propose aux couples camerounais victimes de cette condition des solutions de pointe dans l’assistance médicale à la procréation. Ce centre permet ainsi aux femmes jeunes et âgées qui ont des difficultés pour conception de retrouver de l’espoir. Il nous semble donc pertinent de mener une étude sur la maternité des femmes âgées de plus de 38 ans avec pour objectif de ressortir les facteurs associés à la grossesse.
Objectifs
Notre objectif général était d’étudier les facteurs associés à une grossesse biologique au décours d’une AMP chez les femmes âgées de plus de 38 ans et nos objectifs spécifiques consistait à décrire les caractéristiques sociodémographiques, cliniques, biologiques, thérapeutiques des patientes et d’analyser les facteurs associés à l’évolution de la grossesse.
Méthodologie
Nous avons mené une étude cas-témoin au Centre Hospitalier de Recherche et d’Application en Chirurgie Endoscopique et Reproduction (CHRACERH). La période de l’étude était de 02 ans (du 1er Octobre 2015 au 31 Mai 2018). Les cas étaient constitués des femmes de plus de 38 ans qui au décours d’une Assistance Médicale à la Procréation avait un test de grossesse positif. Les témoins étaient celles dont le test de grossesse était négatif pour la même période. Nous avons procédé à un échantillonnage consécutif après obtention des autorisations administratives et de clairance éthique de la FMSB. Les données étaient recueillies dans un questionnaire préétabli et testé à partir des registres d’AMP et des dossiers des patientes. Les variables d’intérêt étaient sociodémographiques, cliniques, biologiques et thérapeutiques. Les données ainsi recueillies ont été analysés grâce aux logiciels SPSS et Microsoft Excel 2010. Les données ont été présentées sous forme de tableaux et de figures. Nous avons procédé à la comparaison des variables grâce aux tests stastique de Chi2 et de Fischer. L’association entre les variables était étudiée par le calcul des Odds-ratio avec leurs intervalles de confiance à 95 %. La valeur-P était significative lorsqu’elles étaient inférieur 0.05.
Résultats :
Après analyse, les facteurs associés à la survenue de grossesse était l’âge maternel ≥ 45 ans (P=0.03, OR=2.9, IC 95% [ 1.1- 9.7] ) , Azoospermie ( P= 0.04, OR=5.5, IC [ 1-30.3] ) , antécédents de chirurgies pelviennes ( P= 0.04, OR = 3 , IC [ 1- 9.7] ) , plus de 03 tentatives d’AMP ( P= 0.04, OR=2.5, IC : [ 1.5- 4.3] ) .
Conclusion :
En définitif, les facteurs associés de grossesse chez les femmes âgées de plus de 38 ans étaient l’âge de 45 ans et plus , les antécédents de chirurgie pelvienne, azoospermie, plus de 03 expériences de PMA .


********************************************************************************************