Allaitement maternel à Yaoundé: raisons de diversifications précoce, croissance et maladies chez le nourrisson de 6 mois révolus

Julie Carole ZOUA (juliecarolez@yahoo.fr)
Pédiatrie, University of Yaounde I
June, 2013
 

Abstract

Objectifs
Les taux d’allaitement maternel exclusif à six mois en pratique courante sont bas. Dans le but de comprendre quels sont les motifs d’introduction des aliments avant le sixième mois, d’évaluer la croissance et la morbidité de ces nourrissons, nous avons mené cette étude dans la ville de Yaoundé.

Méthodologie
Il s’agissait d’une étude transversale, descriptive et analytique, qui s’est déroulée de Décembre 2012 à Avril 2013. Les nourrissons dans leur 6e mois, ayant été allaités au sein, amenés dans les postes de vaccination de 4 hôpitaux de la ville de Yaoundé pour recevoir la vitamine A ont été recrutés. Les données ont été analysées sur le logiciel Epi Info version 3.5.3, le test de Fisher a été utilisé pour comparer les fréquences avec des valeurs de p < 0,05 considérées comme significatives.

Résultats
Nous avons recruté 252 couples mère/enfant. L’âge moyen des nourrissons était de 6 mois 3 jours. Le taux d’allaitement maternel exclusif à six mois était de 10.70%. L’âge moyen d’introduction des aliments et de l’eau était de 2,8 mois. Les principaux motifs de diversification précoce étaient l’insuffisance de lait, la reprise du travail, sur conseil de l’entourage, la volonté maternelle, enfant gourmand, pour anticiper un refus ultérieur. Concernant la croissance, 1.20% des nourrissons avaient une insuffisance pondérale, 17.10% des nourrissons avaient un retard de croissance ,0.4% des nourrissons avaient une émaciation. Ces anomalies de croissance étaient retrouvées majoritairement chez les nourrissons n’ayant pas bénéficié d’un allaitement exclusif au sein. En outre, les nourrissons allaités au sein faisaient moins d’épisode de diarrhée que les autres. Les femmes au foyer représentaient une population à risque pour la pratique de l’allaitement au sein non exclusif.

Conclusion
Le taux d’allaitement maternel exclusif reste bas à Yaoundé, et les motifs d’introduction précoce des aliments en sont des obstacles. Nous avons relevé des anomalies de croissance et un effet protecteur de l’allaitement maternel exclusif vis-à-vis des épisodes de diarrhée.

Mots clés : allaitement - diversification précoce – croissance – morbidité – Yaoundé.


********************************************************************************************