Etude de l'acuité visuelle des enfants d'âge préscolaire dans l'arrondissement de Yaoundé III

Daniel Offrande Mabongo (danyoffrande@yahoo.fr)
ophtalmologie, Université de Yaoundé I
June, 2014
 

Abstract

Étude de l’acuité visuelle des enfants d’âge préscolaire dans l’arrondissement de Yaoundé III

ABSTRACT
Les troubles de l’acuité visuelle de l’enfant représentent un problème fréquent pouvant rendre difficile l’apprentissage de la vie sociale, notamment scolaire et créer un véritable handicap. Plusieurs études réalisées, estiment la prévalence des troubles visuels à 15% à l’âge de 5 ans. La réversibilité des troubles visuels dépend non seulement de leurs causes mais aussi de l’âge de la prise en charge ; la précocité étant le meilleur garant d’une évolution favorable. Ainsi plusieurs sociétés recommandent la mesure systématique de l’acuité visuelle à l’âge préscolaire. Bien que les lignes directrices pour le dépistage de la vision soient largement disponibles, les taux de dépistage réels restent relativement faibles surtout dans les pays en voie de développement.
OBJECTIFS : L’objectif de cette étude était d’établir le profil de l’acuité visuelle des enfants d’âge préscolaire dans l’arrondissement de Yaoundé III. Plus spécifiquement, de mesurer leur acuité visuelle de loin, de la comparer à l’acuité visuelle moyenne admise pour cette tranche d’âge et de déterminer les causes de la baisse de l’acuité visuelle de loin chez les enfants ayant une acuité visuelle inférieure ou égale à 5/10 à au moins un œil ou ayant une différence d’au moins deux lignes de Snellen entre les deux yeux.
MÉTHODES : Nous avons mené une étude transversale et descriptive dans 8 écoles maternelles sélectionnées parmi les 120 écoles répertoriées dans l’arrondissement de l’arrondissement, après un tirage au sort stratifié sur la typologie des écoles en fonction de leur zone d’appartenance (rural, et urbain). Ceci a été réalisé à l’aide du programme de randomisation de Microsoft Excel 2007. Cette étude s’est faite sur une période de 8 mois. Le dépistage a été mené chez les enfants scolarisés en 2ème année de la maternelle. La première étape consistait à l’auto remplissage d’un questionnaire précisant les antécédents des enfants et la signature de la fiche de consentement éclairé par les parents. La deuxième étape était la mesure proprement dite de l’acuité visuelle de loin monoculaire sans correction à l’aide de l’échelle E de Snellen. Les enfants qui avaient une acuité visuelle de loin inférieure ou égale à 5/10 à au moins un œil ou une différence d’au moins deux lignes de Snellen entre les deux yeux ont été réévalués puis référés au service d’ophtalmologie de l’hôpital central de Yaoundé pour un examen complet gratuit.
RÉSULTATS : Le taux de participation était de 90,3%. Parmi les 327 enfants dépistés, 274 enfants soit 84% n’avaient pas d’anomalies de l’acuité visuelle de loin. Vingt enfants (6%) avaient une acuité visuelle de loin inférieur ou égale à 5/10 au moins à un œil et trente-trois (10%) avaient une différence d’au moins deux ligne Snellen entre les deux yeux. Au total Cinquante-trois enfants soit 16% ont été référés au service d’ophtalmologie et 28 (52,8%) ont respecté le rendez-vous. Les erreurs réfractives ont été retrouvées chez 20 enfants (71,4%). Parmi celles-ci, l’astigmatisme hypermétropique a été majoritairement retrouvé à 14 yeux (36 ,8%) suivi de l’astigmatisme simple et de l’hypermétropie 11 yeux (28,9%) chacun. La myopie et l’astigmatisme myopique quant à eux n’ont été retrouvés qu’à un œil (2,6%) chacun. Les autres causes de la baisse de l’acuité visuelle de loin retrouvées étaient la cataracte chez deux enfants (7,1%) et le strabisme chez deux enfants également.
CONCLUSION : Dans notre étude, 84% des enfants avaient une acuité visuelle normale pour l’âge. La prévalence de troubles de l’acuité acuité visuelle de loin était de 16%. Les amétropies étaient la principale cause de baisse de l’acuité visuelle de loin retrouvées chez les enfants venus au rendez-vous. Aucun enfant ne portait une correction optique.
MOTS CLÉS : Acuité visuelle, enfants d’âge préscolaire, Yaoundé


********************************************************************************************