Connaissances,attitudes et pratiques relatives à la dermatite atopique chez le personnel médical à Yaoundé

Alexandra Dominique Ngangue Engome (la_nga_alexia@yahoo.fr)
Médecine interne-Dermatologie, Université de Yaoundé 1
June, 2014
 

Abstract

INTRODUCTION
Nous avons entrepris d’évaluer dans une vingtaine de formations sanitaires de la ville de Yaoundé, les connaissances du personnel médical sur la DA ainsi que les attitudes et les pratiques qui en découlent.
METHODOLOGIE
Les participants ont été recrutés pendant la période allant de Janvier 2014 à Avril 2014 dans 20 Formations sanitaires relevant de 5 districts de la ville de Yaoundé. L’échantillonnage consécutif non aléatoire était constitué de 100 personnels médicaux.
RESULTATS
Parmi les 100 personnels consultants recrutés, 38 étaient de sexe masculin et 62 de sexe féminin avec un sex ratio de 0,6. Le niveau de connaissances sur la DA était moyen (65%), jusqu’à 75% (75/100) la définissaient correctement. L’allergie s’était révélée être la cause principale de la DA selon 64% (64/100). Seulement 43% (43/100) avaient cité la cause génétique. En plus des 78% (78/100) qui ont évoqué l’asthme comme pathologie associée, 12% (12/100) pensaient qu’il n’existait pas de pathologie associée. Bien que 86% (86/100) ou encore 58% (58/100) savaient que la peau sèche ou la rougeur sont des signes cliniques retrouvés dans la DA, 17% (17/100) et 13% (13/100) pensaient aussi que la présence de plaies diffuses ou la peau humide font partie de l’aspect clinique dans la DA. La majorité pensait que la DA est une pathologie courante chez les noirs comme les caucasiens (84/100) ; l’évolution serait favorable sous un traitement dûment prescrit selon 42% (42/100) même si 30% (30/100) n’avaient pas d’idée .Ces attitudes étaient jugées faibles dans l’ensemble (64%). La grande majorité déclarait prescrire un corticoïde en cas de poussée.
CONCLUSION
Les connaissances, attitudes et pratiques du personnel médical vis-à-vis de la DA étaient insuffisantes, entrainant de ce fait des discordances entre le diagnostic et la thérapeutique.


********************************************************************************************