Facteurs de risque de déchirure du périnée à la Maternité Principale de l'Hôpital Central de Yaoundé

TONGOU CHINA JESSICA MADI MALAI
Gynécologie-Obstétrique, YAOUNDE I
July, 2015
 

Abstract

INTRODUCTION
Les traumatismes du périnée surviennent au cours de 20% à 60% des accouchements. La déchirure périnéale est une cause de morbidité et mortalité maternelle (hémorragie du postpartum en cas de déchirure négligée) compliquant certains accouchements par voie basse.
Elle est responsable de douleurs périnéales chroniques, des troubles sphinctériens et de dyspareunie.
La connaissance des facteurs de risque de déchirures périnéales permettrait de prendre des mesures préventives. L’objectif de notre étude était de chercher les facteurs de risque associés à la déchirure périnéale chez les femmes qui ont accouché par voie basse à la maternité principale de l’Hôpital Central de Yaoundé.


METHODOLOGIE
Nous avons mené une étude cas-témoins durant une période de cinq mois allant du 1er décembre au 30 avril 2015. Nous avons recruté 308 femmes réparties en 2 groupes soit 154 cas et 154 témoins. La collecte des données a été faite auprès des femmes en postpartum, à l’aide d’une fiche technique après leur consentement écrit et signé. Les mesures du périnée (distance entre la fourchette postérieure et le centre de l’anus) ont été réalisées en postpartum. Chaque femme ayant accouché avec une déchirure périnéale était appariée à une femme ayant accouché sans déchirure de même âge et même parité. Lorsqu‘une patiente avec déchirure n’a pas pu être appariée selon les critères suscités, celle-ci n’était pas incluse dans l’échantillon à analyser. L’analyse
statistique, faite à l’aide des logiciels Epi info TM 3.5.4 et Microsoft Excel TM 2007 a

permis d’identifier des facteurs de risque calculés à l’aide de rapport de cotes (Odds Ratio) avec intervalles de confiance (IC) à 95%.Pour la comparaison des moyennes nous avons utilisé les tests de Student/Wilcoxon. Pour la comparaison des proportions nous avons utilisé les tests de chi carré de McNemar/ test exact de Fischer. Le seuil de significativité statistique était de P<0,05.

RESULTATS
L’incidence des déchirures du périnée était de 13,71%.L’âge moyen de la population était de 24,9 ±4,55 ans ([15 à 39 ans]).
Les facteurs de risque de déchirures du périnée identifiés avant la régression logistique incluaient : l’antécédent de déchirure périnéale(OR=14 ; IC= [3,3-58,7] ; P=0,00) ; la durée du deuxième stade du travail <30min(OR=2,68 ; IC=[1,64-4,37] ;P=0,00) ;la longueur du périnée <4cm (OR=97 ;IC[13,5-695,6] ;P=0,00) ;la stimulation du travail (ocytocine) (OR=1,78 ;IC=[1,12-2,83] ;P=0,008) ;le poids du nouveau-né ≥4000g (OR=13 ; IC=[1,7-99,3] ;P=0,0009) ; l’âge gestationnel >42 SA(OR=3,75 ; IC=[1,2-
11,2] ;P=0,008) ;le périmètre crânien ≥ 36 cm(OR=6,8 ; IC=[2,7-17,08] ;P=0,00). Après régression logistique, nous avons obtenu les facteurs de risque indépendant de déchirure périnéale suivant :
- L’antécédent de déchirure périnéale (OR=12,9 ; IC= [3,8-43,2] ; P=0,00).
- La durée du deuxième stade du travail <30min (OR=2,7 ; IC= [1,4-5,5] ; P=0,00).
- La longueur du périnée <4cm (OR=289,3 ; IC = [38,5-2169,6] ; P=0,00).
- La stimulation du travail (ocytocine) (OR=2,1 ; IC= [1,08-4,2] ; P=0,02).
- Le périmètre crânien ≥ 36 cm (OR=3,9 ; IC=1,8-8,7] ; P=0,00).

CONCLUSION
Les facteurs de risque indépendants de déchirures du périnée identifiés dans notre étude à la maternité principale de Yaoundé sont : un antécédent de déchirure périnéale, une durée du deuxième stade du travail inférieure à 30 min, l’utilisation de l’ocytocine dans la stimulation du travail, la longueur du périnée inférieure à 4cm et le périmètre crânien du nouveau-né supérieur ou égal à 36 cm. Le personnel soignant doit faire plus souvent des épisiotomies chez les femmes présentant ces facteurs de risque.


Mots-clés : périnée, accouchement par voie basse, déchirures périnéales, facteurs de risque.


********************************************************************************************