Analyse prospective du coût du traitement de l'anémie chez les patients atteints de maladie rénale chronique stade 5 à l'Hôpital Général de Yaoundé

Bruno Kouokam Mfem (brunokouokam@yahoo.fr)
Médecine Interne, Yaounde I
July, 2015
 

Abstract

Introduction
La maladie rénale chronique au stade terminal représente un lourd fardeau économique dans le monde. Les dépenses dues à la maladie rénale chronique au stade terminal étaient de 87 945 dollars américains par patient et par an aux Etats Unis. Au Cameroun, le coût des soins de maintenance sous dialyse est estimé à 615 688 FCFA par patient par mois avec 56 2875,3 FCFA supporté par le patient. Le traitement de l’anémie constituait une partie majeure de ces dépenses. Tandis que l’hémodialyse remplace en bonne partie la fonction excrétrice des reins, les conséquences des troubles endocriniens tels que l’anémie nécessitent des thérapies de substitution. Dans les pays en développement, les agents stimulateurs de l’érythropoïèse (ASE) sont largement remplacés par les transfusions sanguines pour corriger l’anémie rénale ; cependant, ces agents restent inaccessibles pour la plupart des patients en Afrique sub-saharienne du fait de leur coût élevé. Des études récentes au Cameroun ont révélé que seulement 13,7% des patients sous hémodialyse ont reçu des ASE exclusivement et le cout de la prise en charge de l’anémie était estimé à 359 160±24 751,89 FCFA par patient sur cinq mois. Cependant, ces études n’ont pas évalué le coût global et coût-efficacité des différentes modalités de traitement. En outre, la thérapie de substitution pour l’anémie pèse entièrement sur le patient, puisque cela n’est pas pris en charge par les subventions de l’Etat pour l’hémodialyse.
Objectif
L’objectif principal de cette étude était d’évaluer le coût économique de l’anémie chez les patients hémodialysés chroniques, de façon plus spécifique, nous voulions comparer le coût économique du traitement de l’anémie chez patients qui recevaient les agents stimulants l’érythropoïèse et chez les patients qui recevaient les transfusions sanguines.
Méthodologie
Il s’agissait d’une cohorte prospective et analytique chez les patients atteints de maladie rénale chronique stade 5 hémodialysés et qui recevait un traitement pour l’anémie à l’Hôpital Général de Yaoundé (HGY) de Février à Mai 2015. Tous les patients consentants, ayant une maladie rénale chronique stade 5 hémodialysés ont été inclus. Tous les patients non régulièrement suivi à l’Hôpital Général de Yaoundé ont été exclus. Après avoir noté les données sociodémographiques et cliniques, les patients ont été divisé en deux groupes selon leur traitement de l’anémie : le groupe de transfusion sanguine et le groupe ASE (Erythropoïétine + Fer). Le taux d’hémoglobine de base a été noté et ses indices ont été utilisés pour caractériser l’anémie. Les patients sélectionnés ont été suivi pendant trois mois avec une numération formule sanguine chaque mois. Les factures de pharmacie des patients, la liste des prix de pharmacie et d’hospitalisation aussi bien que le barème des salaires des fonctionnaires du Cameroun de Juillet 2014 ont été utilisées pour calculer les coûts. L’enregistrement et l’analyse des données se sont faites à l’aide des logiciels CSPro version 5.0 et SPSS18.0. Le degré de significativité était fixée à p value<0,05. L’étude a été approuvée par le comité d’éthique de la Faculté de Médecine et des sciences Biomédicales.
Résultats :
Des 144 patients éligibles, 88 (62 hommes) qui étaient anémiés ont été inclus dans notre étude. La moyenne d’âge (±SD) était de 45,39±16,45 ans. L’hypertension (31,82%), les glomérulonéphrites (21,59%) les néphrites interstitielles chroniques (20,45%) et le diabète (15,91%) étaient les néphropathies de base les plus fréquentes. La durée moyenne (±DS) en dialyse était de 3,98±2,85 ans. La moyenne d’hémoglobine (Hb) de départ était de 7,60g/dl. L’anémie était normochrome normocytaire dans 60,22%, et le microcytaire hypochrome dans 26,14%. A l’inclusion, 51 (58%) des patients recevaient les ASE et 37 (42,04%) utilisait la transfusion sanguine comme traitement de l’anémie. La médiane (25–75 intervalle interquartile) d’hémoglobine à l’inclusion était significativement plus basse chez les patients qui recevaient les transfusions sanguines comparée à ceux qui prenaient l’érythropoïétine et le fer (8,1(7,15 – 9,25) versus 7,15(6,10 – 7,8) p=0,001). Au cours les trois mois de suivi, 8(15,68%) patients traités par EPO + fer ont reçus au moins une transfusion sanguine. Il n’y avait pas de changement significatif du taux d’hémoglobine pendant la période d’étude mis à part une élévation brusque mais transitoire du taux d’hémoglobine dans le groupe qui recevait les transfusions sanguines. Le taux d’hémoglobine à trois mois était significativement plus élevé dans le groupe traité par EPO + fer comparé au groupe transfusion sanguine (8,1(7,02 – 9,5) vs 6,80(6,02 – 7,25) p <0,001). Seulement 6 (7%) patients ont atteints l’objectif thérapeutique (d’hémoglobine ≥ 10g/dl) à trois mois ; cette proportion est significativement plus grande dans le groupe EPO + fer comparé au groupe transfusion sanguine (11,76% vs 0% p=<0,01). Le coût moyen (SD) par patient en trois mois du traitement de l’anémie était 185 774,73±102497,31 F CFA. Le coût direct était estimé à 179 256,87±97 425,45 F CFA et le coût indirect à 6 517,86±2.026,35 F CFA par patient en trois mois. Ce coût était significativement plus élevé chez les patients traités par EPO + fer (coût direct 143 186,7±85365,75CFA; coût indirect 6 282,87±4 126,65 F CFA par patient en trois mois) comparé au groupe transfusion sanguine (coût direct 93 468,39±63 546,6 F CFA; indirect 5 958,96±2 325,78 F CFA par patient en trois mois) (p=<0,001). Globalement, l’EPO + fer est plus coût efficace que transfusion sanguine (18 317,35vs150 185,4 ; p<0,001).
Conclusion :
Le traitement de l’anémie n’est pas efficace par rapport à son coût dans cette population. Le niveau d’hémoglobine cible n’a pas été atteint malgré la somme importante dépensée par les patients.


********************************************************************************************