Syndrome de fragilité chez le sujet âgé camerounais: cas du Département du Mfoundi

Flore Estelle BALANA ESIENE
Département de Médecine Interne, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales, Université de Yaoundé 1
June, 2015
 

Abstract

Introduction
La population camerounaise est vieillissante comme dans le monde. La prévalence de la fragilité augmente avec l'âge et confère un haut risque de chutes, de vulnérabilité, d'hospitalisations et de mortalité. Notre étude visait à estimer la prévalence et les facteurs associés à la fragilité selon les critères de Fried dans la population âgée de la ville de Yaoundé.

Méthodologie Une étude transversale à visée analytique était entreprise dans le département du Mfoundi pendant une période de sept mois concernant 191 participants âgés de 60 ans et plus. La collecte des données s'est faite à l'aide d'un questionnaire multidimensionnel contenant des informations à propos : des données sociodémographiques, de l'état de santé, de l'état fonctionnel basé sur les dires du participant, des performances physiques basées sur les mesures prises et des facteurs psychosociaux. Le phénotype de Fried était utilisé pour caractériser les personnes âgées fragiles. Les logiciels EpiData 3.1 et STATA 12 ont été utilisés pour la gestion et l'analyse des données. Après une analyse univariée, une analyse multivariée a été faite à l'aide d'un modèle de régression logistique afin de prendre en compte d'éventuels facteurs de confusion dans la recherche des facteurs associés.

Résultats Nous avons retenu dans notre étude, 191 participants, parmi lesquels nous avions 81 hommes et 110 femmes, soit un sex ratio hommes/femmes de 0,74. La tranche d'âge la plus représentée était celle comprise entre 60 et 70 ans (50,8%). L'âge moyen de la population était de 71 ± 7 ans avec des extrêmes à 60 et 90 ans. La prévalence de la fragilité était de 43,9% et celle de la pré-fragilité de 50,26%. Les facteurs associés à la fragilité étaient l'âge>70 ans, les antécédents de pathologies articulaires, l'absence de support social, et une mauvaise perception de l'état de sant.

Conclusions : A la fin de cette étude, il apparaît qu'un nombre significatif (43,9%) des personnes âgées vivants à Yaoundé étaient fragiles. En effet, la fragilité était fortement associée à un âge > 70 ans (p<0,0001), à l'absence de support social (p=0,016), à une mauvaise perception de l'état de santé (p=0,002), et aux antécédents de pathologies articulaires (p=0,033).

Mots clés : Fragilité, Prévalence, Yaoundé, Personnes âgées


********************************************************************************************