Profil de l'acuité stéréoscopique des enfants scolarisés âgés de 3 à 5 ans de l'arrondissement de Yaoundé II

Marie Paule BEGE
Ophtalmogie/ORL, Université de Yaoundé I
July, 2015
 

Abstract

INTRODUCTION :
La stéréopsie, encore appelée vision de relief, est la capacité dont dispose le système visuel à percevoir le relief et la profondeur à l’aide de la vision binoculaire. Elle permet donc de voir le monde en 3 dimensions. Une entrave à son développement serait un frein à l’épanouissement scolaire et social du jeune enfant. Selon plusieurs auteurs, la maturation de la vision stéréoscopique est presque complète entre 3 et 5 ans. Au Cameroun, nous n’avons pas retrouvé de données sur la question de la stéréoacuité des enfants de 3 à 5 ans dans notre contexte.
OBJECTIFS DE L’ETUDE :
Notre but principal était d’établir le profil de l’acuité stéréoscopique des enfants scolarisés âgés de 3 à 5 ans de l’arrondissement de Yaoundé II. Pour y parvenir, nous devions déterminer les proportions d’enfants possédant le sens stéréoscopique, estimer les valeurs moyennes des stéréoacuités selon l’âge, et enfin faire ressortir les facteurs associés à une mauvaise vision stéréoscopique.
METHODOLOGIE :
Nous avons réalisé une étude transversale descriptive et analytique. Elle s’est étalée sur une période de 2 mois. Nous avons effectué un échantillonnage probabiliste à 4 degrés, qui a abouti au choix de 10 écoles maternelles de l’arrondissement de Yaoundé II, et à la sélection de 600 enfants pour notre étude. Les données ont été collectées en 4 étapes. Après une hétéro anamnèse des enfants auprès des parents, nous avons réalisé une inspection générale des enfants. Ensuite, nous avons mesuré l’acuité visuelle de loin, à l’aide de l’échelle de Pigassou. Et, enfin, nous avons procédé à l’évaluation de la vision stéréoscopique au moyen du stéréotest TNO.
Pour l’analyse des données, nous avons utilisé les logiciels CSPro 6.0, IBM SPSS 21 et Excel 2010. Nous avons utilisé le test ANOVA pour comparer les moyennes entre les groupes d’âge. Pour rechercher les facteurs associés à une mauvaise vision stéréoscopique, nous avons fait une analyse bivariée, à l’aide des tests de Khi-deux de Pearson et exact de Fisher. Le seuil de significativité a été fixé à 0,05.
RESULTATS :
Au total, nous avons distribué 600 fiches. Toutefois, seuls 365 enfants ont été examinés, soit un taux de participation de 60,8%. Dans notre population d’étude, le sex-ratio Garçon/Fille était de 1,1. L’âge moyen était de 4,12 ans (±0,81). Nous avons recensé 362 enfants possédant le sens stéréoscopique, soit 99,2% de notre échantillon. Les valeurs moyennes de l’acuité stéréoscopique s’affinaient avec l’âge (P=0,000). Elles variaient entre 120’’ à 3 ans, à 75’’ à 5 ans, en passant par 90’’à 4 ans. De plus, la proportion d’enfants ayant une stéréoacuité ≤ 60’’ augmentait avec l’âge (P=0,000). On a comptabilisé 32 enfants (32,3%) parmi ceux de 3 ans, 80 (66,1%) dans la population des 4 ans, et 113 (79,6%) au sein du groupe des enfants de 5 ans. Nous avons retrouvé 38 enfants ayant une vision stéréoscopique anormale, soit 10,4% de la population d’étude. Les facteurs associés à une vision stéréoscopique réduite étaient le strabisme (P=0,000) et la baisse significative de l’acuité visuelle de loin (P=0,000).
CONCLUSION :
Les valeurs d’acuité stéréoscopique que nous avons retrouvées, montrent que la stéréoacuité continue de s’affiner entre 3 et 5 ans, et tend à se rapprocher des valeurs seuils des adultes. La baisse significative de l’acuité visuelle de loin et le strabisme sont associés à une mauvaise acuité stéréoscopique.
Nous recommandons au Ministère de l’éducation de base via l’inspection medico-scolaire, d’instaurer un examen ophtalmologique obligatoire à l’entrée de l’école maternelle ; à la communauté scientifique, de poursuivre cette recherche sur un échantillon plus large et incluant tous les âges, et sur des groupes d’enfants à risque tels que les strabiques, les amblyopes, les enfants souffrant d’erreurs de réfraction significatives et ceux nés prématurément.
Mots clés : vision stéréoscopique, acuité stéréoscopique, enfants scolarisés, Cameroun


********************************************************************************************