Chronologie et facteurs associés au developpement pubertaire des enfants camerounais vivant en milieu urbain

Darelle KOMBA TSAFFO (darellekomba@yahoo.fr)
Médecine interne, Yaoundé 1
June, 2015
 

Abstract

Introduction : La puberté fait référence à l’ensemble des transformations physiologiques et morphologiques qui mènent progressivement à la maturité sexuelle et reproductive. L’âge de début de la puberté varie en fonction du pays et du groupe socio-économique. Peu de données existent à ce sujet en Afrique Sub-saharienne, en particulier au Cameroun.

Objectifs : Décrire la chronologie d’apparition des indicateurs de la maturité sexuelle chez les filles et les garçons camerounais vivant en milieu urbain et les facteurs y associés.

Méthodologie : Nous avons mené une étude épidémiologique transversale analytique portant sur 1382 enfants camerounais (filles et garçons) âgés entre 08 et 15 ans et vivant en milieu urbain. Les participants à l’étude étaient sélectionnés dans 11établissements du département du Mfoundi, à l’issu de deux échantillonnages aléatoires simples à deux degrés sans remise à chaque degré, à l’aide du logiciel WinPepi version 11.43.
Les caractères sexuels secondaires étaient évalués cliniquement à l’aide des stades de Tanner. L’âge de la ménarche était auto-déclaré par les filles concernées. Pour chaque enfant, nous collections aussi les données sur le groupe ethnique du père et de la mère, le niveau socioéconomique, l’alimentation, l’âge, le poids et la taille. L’indice de masse corporelle pour l’âge était calculé en utilisant le logiciel WHO Anthropo Plus. Les données étaient analysées en utilisant la régression par le modèle de choix binaire à l’aide du logiciel SPSS version 20.0.

Résultats : Notre population était constituée de 784 filles âgées en moyenne de 11,78 ± 1,8 ans et de 598 garçons âgés en moyenne de 11,93 ± 1,8 ans. Le niveau socio-économique moyen était le plus représenté (64,3%), de même que le type de consommation acceptable (54,3%). Les enfants obèses ou en surpoids représentaient 17,2% de la population d’étude.
Chez la fille, l’âge médian (IC à 95%) d’apparition du stade 2 de la pilosité pubienne selon Tanner (PP2) et du stade 2 du développement mammaire selon Tanner (S2) était respectivement de 8,73 (8,31-9,04) ans et de 8,89 (8,53-9,17) ans. L’âge médian de la ménarche était de 13, 03 (12,47-13,83) ans. Chez le garçon, l’âge médian (IC à 95%) d’apparition du stade 2 du développement testiculaire selon Tanner (G2) et du stade 2 de la pilosité pubienne selon Tanner (PP2) était respectivement de 9,63 (9,32-9,89) ans et de 10,05 (9,73-10,09) ans.
L’impact de la médiane relative (IC à 95%) sur G2 était de 1,07 (0,94-1,23) pour le niveau socio-économique bas, 0,99 (0,90-1,09) pour l’alimentation pauvre et de 0,92 (0 ,82-1,01) pour l’insuffisance pondérale. Aucun des déterminants classiques n’était significativement associé à la chronologie pubertaire dans notre population pour les stades S2, G2 et la ménarche.

Conclusion : Dans la population urbaine camerounaise étudiée, le début de la puberté était de 8,89 ans chez la fille et de 9,63 ans chez le garçon, avec un âge médian de la ménarche de 13,03 ans. Ces âges sont tous comparables aux données de la littérature concernant la population afro-américaine. Aucun des déterminants classiques n’était significativement associé à la chronologie du développement pubertaire.


********************************************************************************************