Aspargillome pulmonaire à Yaoundé: Aspects épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques

Yannik Landry EKWALLA KAMENI (eyanniklandry@yahoo.com)
Chirurgie et Spécialités, Université de Yaoundé 1
July, 2015
 

Abstract

Introduction:
L’aspergillome pulmonaire est une pneumo-mycose résultant de la colonisation mycosique des cavernes détergées, séquellaires de la tuberculose pulmonaire généralement. Les données la concernant sont rares, en particulier dans notre milieu, d’où l’intérêt de notre étude.
Objectif:
Décrire les aspects cliniques de l’aspergillome pulmonaire en milieu Camerounais.
Méthodologie:
Il s’agissait d’une étude descriptive, multicentrique, sur une période de 4 ans et 5 mois, ayant un volet rétrospectif (Janvier 2011 à Janvier 2015) et prospectif (Février à Mai 2015), Dans 3 hôpitaux de la ville de Yaoundé (Centre Hospitalier Universitaire, Hôpital Général, l’Hôpital Jamot). Etaient inclus dans notre étude les dossiers (partie rétrospective), et les patients (partie prospective) des deux sexes ; âgés de 15 ans et plus, chez qui le diagnostic retenu était l’aspergillome pulmonaire. Nous travaillions avec un échantillonnage consécutif et exhaustif.
Résultats:
Nous avons colligé 17 dossiers et 2 patients. On retrouvait 78,90% de sexe masculin, pour un sex ratio de 3,75/1. L’âge moyen était de 40ans (±9,27). Tous les patients avaient un antécédent de tuberculose pulmonaire guérie. Les maîtres symptômes étaient la toux et l’hémoptysie. Le signe de grelot était présent au scanner thoracique chez tous les patients. L’atteinte était toujours lobaire supérieur. Le traitement était chirurgical, avec des lobectomies dans 83,33% des cas. Nous avions 44,44% de complications. La confirmation anatomopathologique était effective dans 93,33% des cas. Nous avons enregistré 3 décès.
Conclusion:
L’aspergillome pulmonaire est une pathologie présente dans notre environnement. Elle se rencontre préférentiellement chez les adultes jeunes de sexe masculin ; La tuberculose pulmonaire est la principale cause de cavités aspergillaires à Yaoundé ; La toux et l’hémoptysie sont les principaux symptômes. L’atteinte est toujours lobaire supérieure. Notre prise en charge est chirurgicale, avec un taux de mortalité péri opératoire de 15,80%.


********************************************************************************************