Etat des lieux des soins endodontiques dans les services d'odontostomaologie de la ville de Yaoundé

Liliane Noumi (lilianenoumi1@yahoo.fr)
Odontostomatologie, Université de Yaoundé I
June, 2015
 

Abstract

Introduction : L’endodontie, discipline très vaste de la médecine dentaire, figure parmi les plus présentes dans les services d’odontostomatologie. Elle est tout aussi délicate, car mal réalisée elle entraine des complications plus ou moins graves chez le malade. De nombreux pays pratiquent une évaluation permanente des soins endodontiques en vue d’une standardisation de ceux-ci, afin de les mettre à leur niveau optimal surtout au vu des nombreuses innovations technologiques faites dans le domaine chaque année. Le Cameroun ne possède pas de données dans le domaine aujourd’hui, c’est pourquoi cette étude où il sera question pour nous de faire un recensement des pratiques endodontiques à Yaoundé ainsi que de les comparer aux normes internationales.Matériel et méthode : Nous avons réalisé une étude transversale descriptive dans 14 services d’odontostomatologie de la ville de Yaoundé. Il était question pour nous de soumettre aux médecins bucco-dentaire un questionnaire auto administré afin de recueillir leurs habitudes en endodontie. Ceci permettait de répertorier les soins endodontiques qui sont les plus pratiqués dans les services d’odontostomatologie ainsi que leur protocole de réalisation.
Résultats : 22 médecins bucco-dentaire ont étés recrutés parmi lesquels 9 hommes et 13 femmes avec un sexe ratio femme sur homme de 1,4. Les praticiens étaient âgés 26 à 57 ans et ont obtenu leur diplôme depuis 35 ans au maximum. Dans la population d’étude, 63,6% des praticiens (soit 14) exerçaient en privés et 36,4% (soit 8) en public. Les traitements canalaire et retraitements canalaire étaient les soins les plus pratiqués avec un pourcentage respectif de 100% et 90% de médecins. 81,8%travaillaient avec des instruments manuels, 18,2% avec des instruments mécanisés et 13,6% avec les deux.
Conclusion : Beaucoup de prestations de soins endodontiques restent encore insuffisamment réalisés à Yaoundé. Cette insuffisance s’étend aussi au niveau du matériel utilisé dont le niveau est encore faible par rapport au niveau des avancées technologiques dans le domaine. De plus dans la ville de Yaoundé, les services publics sont beaucoup moins équipés que les services privés.


********************************************************************************************