Effets secondaires cutanéomuqueux chez les patients au cours de la chimiothérapie anticancéreuse à l'hôpital général de yaoundé

Stéphane Arnaud AYE'E AFETANE (ayeeafetane@gmail.com)
Département de médecine Interne et Spécialité, Faculté de médecine et des sciences biomédicales; Université de Yaoundé I
June, 2015
 

Abstract

RESUME
Les découvertes récentes en chimiothérapie anticancéreuse et la mise en place de nouveaux protocoles de prise en charge ont amélioré la survie du patient cancéreux. Tout ceci est accompagné de nombreux effets secondaires, surtout cutanéomuqueux.

METHODOLOGIE
Il s’agissait d’une étude prospective à visée descriptive et analytique menée dans le service d’oncologie de l’hôpital général de Yaoundé pendant une période allant de Janvier à Avril 2015.
Ont été inclus dans l’étude, tout nouveau patient affecté par le cancer éligible à la chimiothérapie, dont la nature du cancer est déterminée, naïf de traitement anti-cancéreux, des deux sexes, de tout âge, ayant accordé son consentement éclairé.
Pour chaque patient colligé, le recueil des données s’est fait à l’aide d’un questionnaire prévu à cet effet et d’un examen dermatologique complet après chaque consultation. Il y’avait une consultation prévue avant chaque nouvelle séance de chimiothérapie.

RESULTATS
Au total nous avons recruté 70 patients. Il s’agissait d’une population à majorité féminine (sex ratio F/H=2,8) avec un âge moyen de 47,4 ± 13 ans, extrêmes 25 et 90 ans.
Il existait au moins une atteinte dermatologique chez 85,7% de nos patients. Les principales manifestations dermatologiques étaient l’alopécie (84,2%), l’hyperpigmentation des ongles (38,5%), l’hyperpigmentation généralisée (28,5%), la stomatite (7,1%), l’érythrodysesthésie palmo-plantaire (4,2%), la radiodermite de rappel (1,4%). L’alopécie de développait le plus après la deuxième semaine après la première chimiothérapie. L’hyperpigmentation de la peau et des ongles apparaissait surtout à la deuxième chimiothérapie. Il existait une association significative entre la stomatite et la séropositive au VIH (valeur p=0,003).

CONCLUSION
Les manifestations dermatologiques sont fréquentes chez les patients sous chimiothérapie anticancéreuse. Elles sont dominées par l’alopécie, l’hyperpigmentation de la peau et des ongles, la stomatite, le syndrome pied-mains.

Mots clés : Toxicité cutanée, chimiothérapie, alopécie, stomatite, erythème acral.



ABSTRACT
Recent discoveries in cancer chemotherapy and the establishment of new management protocols have improved survival for cancer patients. All this is accompanied by many side effects, especially mucocutaneous ones.

METHODOLOGY
We conducted a prospective descriptive and analytical study in the oncology ward of the Yaounde General Hospital over a period ranging from January to April, 2015.
Were included in the study, each new patient affected by cancer eligible to chemotherapy, with a determined nature of cancer, naive to chemotherapy treatment, of both sexes, of all ages, having given informed consent.
For each patient, data collection was done by using a questionnaire and a complete dermatological examination during consultation. Consultations were scheduled before each chemotherapy session.

RESULTS
In total we recruited 70 patients. It was a female majority population (sex ratio F / H = 2.8) with a mean age of 47.4 ± 13 years, ranging from 25 to 90 years.
There were at least a dermatological disease in 85.7% of our patients. The main dermatological events were alopecia (84.2%), hyperpigmentation of nails (38.5%), generalized hyperpigmentation (28.5%), stomatitis (7.1%), palmo-plantar erythrodysesthesia (4.2%), the recall dermatitis (1.4%). Alopecia most developed after the second week after the first chemotherapy. Hyperpigmentation of skin and nails appeared especially in the second chemotherapy. There was a significant association between stomatitis and HIV positive (p-value = 0.003).

CONCLUSION
Dermatological manifestations are frequent in patients on cancer chemotherapy. They are dominated by alopecia, hyperpigmentation of the skin and nails, stomatitis, hand foot syndrome.

Keywords: cutaneous toxicity, chemotherapy, alopecia, stomatitis, acral erythema.


********************************************************************************************