The quality of antenatal care services in the Wum Health Distict

Jerry Ngha Kum (drkumjerry@gmail.com)
Department of Obstetrics and Gynecoloy, Faculty of Medicine and Biomedical Sciences- University of Yaounde I
June, 2015
 

Abstract

Introduction
Antenatal care (ANC) refers to health care provided during pregnancy by a health care provider in a health facility or at home. It is the key entry point of a pregnant woman to receive a broad range of services which promote the health of the mother and the baby and thus go a long way to reduce maternal and neonatal mortality and morbidity. Due to the high maternal mortality rate in Cameroon which stands at 590 deaths per 100 000 live births in 2013, the government in May 2014, launched the National and Multisectorial Programme to Reduce Maternal and Child mortality (2014-2018¬) with the goal of reducing the maternal mortality by 25% by the year 2018. Also, one of the objectives of the Sustainable development goals is to reduce the maternal mortality globally to less than 70/ 100 000 live births by 2030. To attain this each country is suppose to reduce her maternal mortality by 75%. In order to keep on track with meeting this goal, more efforts need to be directed to improving the quality of maternal health. Good quality Antenatal Care (ANC) provides opportunity to detect and respond to risky maternal conditions thus reducing maternal deaths.
Objectives
The main objective of this study was to evaluate the quality of antenatal care services in the Wum Health District. More specifically, we aimed at describing the socio-demographic profile of the ANC attendees, identifying the human and infrastructural resources available for good antenatal care services, assessing the clinical skills of antenatal care providers, determining the average gestational age at booking clinic and to assess the level of satisfaction of the ANC attendees.
Methods
A cross sectional descriptive and analytic study was carried out for 12 weeks from 19th January to the 10th of April, 2015. Data was collected from 5 randomly selected health facilities in the Wum Health District (WHD). Observation checklists were used to assess the human and infrastructural resources available as well as the clinical skills of the health workers on ANC consultation process. Structured exit-interviews were conducted to assess the level of satisfaction of clients and their socio demographic characteristics. Data analysis was done using Epi info version 3.5.3 and Microsoft excel 2007.
Results
A total of 136 clients were recruited. The majority of the respondents were aged between 20-24years (50%) and the mean age of the clients was 24.02± 6. 70 years. There was an overall staffing gap of over 43.06% with the absence of trained health workers in Emergency Obstetric and Neonatal Care (EmONC) in most health facilities. Only 23.64% of the clients started antenatal clinic at a gestational age of ≤16weeks and the average gestational age at booking clinic was 22.89± 8.75 weeks. The gestational age at booking also varied with parity being smaller for primigravidae when compared to multiparous and grand multiparous women. There was however adequate physical infrastructure, equipments and health workers clinical skills in the provision of quality antenatal care. The majority of the clients interviewed rated the ANC services as satisfactory (75%).
Conclusion and recommendations
There are limited human resources for health and most of the clients begin antenatal care late. We recommend that, the District Medical Officer (DMO) should ensure that health education on the importance of early antenatal booking should be emphasized during counseling to pregnant women at antenatal visits and during Infant Welfare Clinics and also, organize health campaigns from time to time so as to educate the masses on the importance of starting antenatal clinic early. The Ministry of Public Health should increase the human resources in the health facilities of the WHD and in-service training programs on EmONC should be organized for the personnel.
RESUME
Introduction
Les consultations prénatales (CPN) sont des soins médicaux reçus par une femme enceinte, de la part d’un personnel de santé, dans une formation sanitaire ou à domicile. C’est aussi le moment pendant lequel la femme enceinte reçoit un ensemble de prestations sanitaires dans le but de promouvoir la santé maternelle et infantile, jouant ainsi un rôle fondamental dans la réduction de la mortalité et la morbidité maternelle et néonatale. Avec un taux de 590 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2013, la mortalité maternelle est encore élevée au Cameroun. Le gouvernement lance donc en mai 2014, le Programme National et Multisectoriel pour la Réduction de la Mortalité Maternelle et Infantile (2014 – 2018) avec pour objectif de réduire la mortalité maternelle de 25% d’ici 2018. Aussi en 2015, l’un des objectifs de développement durable est de baisser la mortalité maternelle globalement a moins de 70/100 000 naissances vivantes d’ici 2030. Pour cela, chaque pays doit baisser son taux de mortalité maternelle de 75%. Pour atteindre pleinement cet objectif, il est nécessaire d’améliorer la qualité des soins de santé maternelle. Des consultations prénatales (CPN) de bonne qualité donnent l’opportunité de détecter et de réagir face à des conditions maternelles à risque.
Objectif
L’objectif principal de cette étude était d’évaluer la qualité des CPN dans le District de Santé de Wum. Spécifiquement, nous avons décrit le profil socio-démographique des participantes, identifié les ressources humaines et infrastructurelles disponibles pour la bonne pratique des CPN, évalué les aptitudes cliniques du personnel chargé des CPN, déterminé l’âge gestationnel moyen lors de la première CPN et évalué le niveau de satisfaction des participantes.
Méthode
Une étude transversale descriptive et analytique de 12 semaines a été menée, allant du 19 janvier au 10 avril 2015. Les données ont été collectées dans 5 structures de santé sélectionnées de façon aléatoire dans le district de santé de Wum. Des fiches techniques ont été employées afin d’évaluer les ressources humaines et infrastructurelles disponibles, ainsi que les compétences cliniques du personnel de santé impliqué dans les consultations prénatales. Des interviews structurés ont été menés afin d’apprécier le niveau de satisfaction des clients ainsi que leurs caractéristiques socio-démographiques. L’analyse des données a été réalisée à l’aide des logiciels Epi info version 3.5.3 et Microsoft Excel 2007.
Résultats
Au total, 136 participantes ont été recrutées. La majorité des enquêtées étaient âgées de 20 à 24 ans (50%) et l’âge moyen des participantes était de 24,02 ± 6,70 ans. De manière globale, il y avait un déficit de 43,06% du personnel de santé et certaines formations sanitaires n’avaient pas de personnel de santé formé en Soins Obstétricaux et Néonataux d’ Urgence (SONEU). Seulement 23,64% des participantes commençaient les CPN à moins de 16 semaines d’aménorrhées (SA) et l’âge gestationnel moyen de la première CPN était de 22,89± 8,75 semaines. Il existait une association statistiquement significative entre l’âge gestationnel au premier visite et la parité ; plus précoce pour les primigestes par apport au multipares et les grand multipares. Néanmoins, les infrastructures, les équipements médicaux et aptitudes du personnel étaient adéquats pour une bonne CPN. Soixante-quinze pourcent (75%) des participantes ont trouvé satisfaction.
Conclusion et recommandations.
Dans les formations sanitaires, les ressources humaines pour la santé sont limitées et la plupart des participantes commençaient les CPN tardivement. Nous recommandons au Médecin Chef de District de Santé de Wum que l'importance de commencer précocement les CPN soit soulignée lors des conseils donnés aux femmes enceintes aux moments des visites prénatales et des vaccinations infantiles. En outre, des campagnes de santé devraient être organisées de temps à autre de façon à éduquer les masses sur l'importance de commencer les CPN précocement. Le Ministère de la santé publique devrait augmenter les ressources humaines dans les établissements de santé du district de santé de Wum et organiser des formations du personnel de santé de ce district sur les SONEU.


********************************************************************************************