PROFIL EPIDEMIOLOGIQUE CLINIQUE ET THERAPEUTIQUE DES URGENCES ORL A L’HOPITAL GENERAL DE DOUALA

Martial Boris DONKENG JUFO
Département d'Ophtalmologie/ORL, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales-Université de Yaoundé I
June, 2015
 

Abstract

Résumé

Les urgences sont des situations courantes en Oto-Rhino-Laryngologie. La qualité des soins administrés aux patients présentant ces pathologies est réduite dans les formations sanitaires de première catégorie de certains pays développés. En effet les patients arrivent massivement dans ces formations sanitaires qui ne sont pas organisées pour les recevoir car ils ne suivent pas l’échelle de référence. Le problème se pose également dans notre milieu où les formations sanitaires ont des ressources limitées. La connaissance des caractéristiques épidémiologiques des urgences ORL a permis aux formations sanitaires de ces pays développés de déterminer des axes de préventions et de mieux organiser leurs services d’ORL afin d’améliorer la prise en charge des patients. Peu d’études sont réalisées à ce sujet dans notre milieu.
Objectif : cette étude a été menée dans l’objectif de décrire le profil épidémiologique, clinique et thérapeutique des urgences ORL dans le service d’ORL de l’Hôpital général de Douala.
Méthodologie : il s’est agi d’une étude descriptive longitudinale rétrospective sur les dossiers des patients présentant des urgences ORL reçu du 1 Janvier 2010 au 31 Décembre 2014 à la garde ou en consultation. Les informations recueillies étaient le sexe, l’âge, le lieu de résidence, la profession, les circonstances de survenues, le premier recours thérapeutique, le délai de consultation, le diagnostic, le lieu de prise en charge, le traitement, et l’évolution. Les données ont été analysées à l’aide des logiciels EPI Info version 3.5.4. et Microsoft Excel. Pour un niveau de confiance a été fixé à 95% nous avons utilisé le rapport des côtes comme mesure d’association avec et le test exact de Fisher pour comparer nos proportions. Le seuil de significativité a été fixé à moins de 5%.
Résultats : durant la période d’étude, 18351 patients ont été reçu dans le service d’ORL de l’HGD. Parmi ceux-ci 428 ont présenté des urgences soit une incidence hospitalière de 2,33%. L’âge moyen était de 34,19±19,92 ans, 60% des sujets étaient de sexe masculin avec un sex ratio de 1,5:1 pour les hommes. Des dix principales étiologies d’urgences, 2 étaient d’origine traumatique et le traumatisme maxillo-facial seul représentait 20,4% des cas d’urgence. Les accidents de la voie publique étaient les principales circonstances de survenue de ces traumatismes. Dans ce classement, le traumatisme maxillo-facial était suivit par le vertige positionnel paroxystique bénin (12,85%) et les corps étrangers (9,3%). L’otologie était la sous spécialité la plus représentée en urgence (44%). La plupart des patients ont été traité en ambulatoire (56,5%). La totalité des patients a reçu un traitement et une intervention chirurgicale a été requise dans 34% des cas. Les complications observées (6,3%) étaient exclusivement esthétiques et fonctionnelles. Il a été noté 2 cas de décès donnant un taux de mortalité de 0,5%.
Conclusion : l’incidence des urgences au service d’ORL de l’HGD est de 2,33%. Ces urgences sont dominées par les traumatismes maxillo-faciaux, le vertige positionnel et les corps étrangers avec les accidents de la voie publique comme principale cause des traumatismes. Les urgences ORL affectent plus les adultes de sexe masculin. La plupart de ces patients sont traité en ambulatoire (57%) et le taux d’intervention chirurgical est de 34%. Les complications des urgences ORL sont essentiellement des séquelles esthétiques et fonctionnelles et la mortalité est faible.

Summary

Emergencies are frequent in ENT department. The quality of care delivered in case of these emergencies in most developing countries is still reduced. This is because the patients generally do not follow the different referral levels and therefore arrives massively in specialized ENT centers which are not prepared to receive them. The problem is more important in our environment where health care centers have limited resources. In other part of the world the knowledge of the epidemiological characteristics of ENT emergencies has helped health care centers to prevent these situations and to better organize themselves to improve the management of these patients. Little research has been carried out in our milieu to describe the epidemiological profile of these patients.
Objective: The objective of this study was to describe epidemiological, clinical and management profile of ENT emergencies in the ENT department of the Douala General Hospital.
Methodology: It was a longitudinal descriptive study involving the documentary review of patients records received with ENT emergencies from 1 January 2010 to 31 December 2014. Data was collected on the sex, age, place of residence, occupation, circumstance of onset, first line of treatment, delay to seek healthcare, diagnosis, place of healthcare management, treatment, and evolution. The data was processed using EPI Info software version 3.5.4 and Microsoft Excel. With a confidence interval set at 95%, we used the odds-ratio as a measure of association and the Fisher exact test to compare proportions. The level of significant was set at 5%.
Results: During the study period, 18,351 patients were received in the ENT department of Douala General Hospital. Of these 428 (2.33%) were emergencies. The mean age was 34.19±19.92 years, 60% were male with a sex ratio of 1.5:1 for men. Among the ten major causes of emergencies, 2 were due to trauma, and maxillofacial trauma accounted for 20.4% of emergency cases with road traffic accidents being the primary cause. In this ranking, the maxillofacial trauma is followed by benign paroxystic positional vertigo (12.85%) and foreign bodies (9.3%). Otology subspecialty is the most represented in the emergency (44%). Of all the patients received, a majority were treated ambulatory (57%), and ¶all of them received a treatment. Surgery was required in ¶34% of cases. The complications (6.3%) were exclusively aesthetic and functional. Two cases of deaths were recorded (0.5%).
Conclusion: hospital incidence of ENT emergency in ENT department of Douala General Hospital is 2.33%. These emergencies are dominated by maxillofacial trauma, positional vertigo and foreign bodies with road traffic accidents being the most common circumstances of occurrence of trauma. They are more common in male adults. Most of the patients are treated ambulatory (57%) and the rate of surgery is 34%. Complications of ENT emergencies are aesthetics and functional sequelae essentially and the mortality rate is low.


********************************************************************************************