Oral status of adults of age 50 years and above in some localities in Yaounde

Munge TIAYAH
Department of oral surgery, maxillo- facial surgery and periodontitis, Faculty of medicine and biomedical sciences- university of Yaounde 1
June, 2015
 

Abstract

SUMMARY
Introduction: The increased life expectancy observed in recent days is accompanied by an increased number of elderly in our community. These individuals are in need of specific oral care services. Elderly adults in the community could be found in institutions for the old, be in- patients in hospitals or be community dwellers. The socio- economic status and access to oral health care services of these three groups differs and may favor increased prevalence of certain conditions in a given group. It is for this reason that we decided to investigate the oral status of elderly adults found in either of the sites mentioned above. For convenience, the community dwellers were represented by hospital out- patients.
Methodology: In an attempt to understand the pattern of oral conditions displayed in the elderly, we carried out a cross- sectional descriptive study, over a 7 month period, from the months of November 2014 to May 2015. During which we did a nonrandom selection of elderly adults, age 50 years and above, to have a convenient sample size of 120. Where 21 were institutionalized in rest homes; Centre Humanitaire Béthanie- Viacam in Nkolmesseng and Centre Sainte Louise Maurilac Filles de la Charité in Nsimalen, 80 in- patients and 19 out- patients, all of the Yaounde Central and General Hospitals. Excluded were those unwilling to participate and those too tired or too ill to participate. For each subject, we interrogated for individual’s personal information, then examined the oral cavity and recorded information on a data collection form. The information so obtained remained anonymous and made accessible only to the investigator and the research team.
Results: In all, 17.5% (n=21) of our participants were institutionalized, 66.67% (n=80) were in- patients, while 15.83% (n=19) were out patients. Eleven subjects could not be precise about their age, amongst whom three were said to be above 100 years old. The age range of the 109 others was from 50 to 91, mean age 63.91 +/-11.41(sd) years and median 62 years. 51.67% (n=62) of the population were females. We got of a DMF- index of 17.4, an above average fully dentate subjects; 53.33% (n=64), associated with a 5% (n=6) prevalence of total edentulism. There was a 70% (n=84) prevalence of periodontal disease indicators. Tooth looss (53%), gingiva recession (50%), dental caries (41.66%), tooth mobility (36.67%) and temporo- mandibular joint symptoms (29.17%) were also present. There were no cases of oral cancers, thrush or other pathologies/ symptoms.
Conclusion: the oral status of elderly adults aged 50 years and above in some localities in Yaounde is dominated primarily by periodontal disease. Other common conditions (in order of frequency) are; tooth loss, tooth wear, gingiva recession, dental caries, tooth mobility and temporo- mandibular joint symptoms. We recommend administrators and care- providers at rest homes encourage inhabitants to pay regular visits to oral health care centers and also sensitizes them on the importance of oral hygiene. Also, we call on the ministry of public health to encourage studies in gerodontology by providing financial aid to students willing to carry out such research.
Key words: oral status, elderly adults, institutionalized, in- patients, out- patients

RESUME
Introduction:l'augmentation de lespérance de vie observer recement est accompanie par une augmentation de nombre des personnes âgées dans notre communauté. Ceux personnes ont des besoins spécifiaque en ce qui concerne les soins bucco) dentaire.
Dans notre communauté, les personnes âgées peuvent être retrouvées dans les maisons de retraite, dans les hôpitaux (personnes hospitalisés) ou à domicle avec la familles ou connaissance (pour la convenance, ce groupe de personnes dans notre etude seraient représenté par les personnes visitant les services d’odontostomatologie). Le statut socioéconomique et l’accès aux soins de santé oraux de ces personnes au vue de leur localisations est différente. Cela peut donc influencer la prévalence des certaines pathologies ou symptômes dans chaque groupe. C’est pour cette raison que nous avons décidé d’investiguer le statut oral des personnes âgées de 50 ans et plus dans certaines localités de Yaoundé.
Méthodologie: Dans le but de mettre en évidence les pathologies et symptômes oraux fréquents chez les sujets âgés, nous avons mené une étude transversale et descriptive pendant une période de 7 mois, allant de Novembre 2014 à Mai 2015. Notre échantillonnage était non randomisé, consécutif et nous avons pu atteindre une taille de 120 personnes donc 21 étaient dans les maisons de retraite, 80 hospitalisés et 19 malades externes. Notre étude était au Centre Humanitaire Béthanie- Viacam de Nkolmesseng, Centre Sainte Louise Maurilac Filles de la Charité de Nsimalen, Hopital Central Yaoundé et Hopital General Yaoundé. Les personnes de 50 ans et plus, acceptant de participer étaient inclues. Tous ceux qui étaient affaiblies ou immobilisées par la maladie étaient exclues. Pour chacun d’eux, des informations personnelles étaient recueillies, la cavité buccale examinée sur la base d’une fiche d’examen conçue au préalable. L’anonymat était conservé et les informations obtenues accessibles uniquement à l’équipe de recherche. La clairance éthique a été obtenue de la Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales. L’autorisation de recherche quant à elle était obtenue des maisons de retraite et des hôpitaux dans lesquels nous avons travaillé.
Résultat: Dans notre étude nous avons obtenu 120 personnes âgées. Ils étaient répartis ainsi : 21 dans les maisons de retraites, 80 hospitalisés et 19 venues en consultation dans les services d’odontostomatologie.
A propos de l’âge, 11 sujets ne pouvaient pas donner leur âge avec précision, trois prétendaient avoir plus de 100 ans. Pour le reste, la tranche d’âge était comprise entre 50 à 91 ans avec une moyen de 63,91 +/-11,41(écart type) ans, et une médiane de 62,00 ans. La population était dominée par les femmes soit 51,67%(n=62) de la population totale.
L’âge augmentait la tendance à se retrouver dans une maison de retraite (p=0,000). Dans ces maisons de retraite les femmes étaient majoritaires (p= 0,0390).
Le fait d’être plus âgée n’augmentait pas le nombre de carie ou de dents absentes. Avoir une profession, utiliser une pâte dentifrice au quotidien ont montrés une corrélation avec l’augmentation du nombre de dents saines. Par contre fumer, avoir une faible fréquence de brossage ont montrés une corrélation avec la réduction du nombre de dents sains.
Plus de 50% des personnes dans la population d’étude se brossaient au moins une fois par jour en utilisant la pâte dentifrice. Malgré ceci, la plaque dentaire et le tartre était présents chez 53 et 84 personnes respectivement. Nous avons trouvé, parmi les 120 personnes, 94 utilisateurs de cure dent. Quant au fils seul neuf personnes en faisaient usage.
L’indice Carie- Absent- Obturé de notre population était 17,4. Dans l’étude, 64(53.33%) personnes avaient toutes les dents en bouche, six (5%) étaient des édentés totaux. La maladie parodontale était présente dans 70% (84 personnes) des cas. Les récessions gingivales étaient présentes dans 50% de la population.
Conclusion: Le statut oral des adultes de 50 ans et plus vivant dans certaines localités de Yaoundé est dominé par les maladies parodontales (70%), l’édentément (53%), l’usure des surfaces dentaires (50.83%), les récessions gingivales (50%), la carie (41,66%), la mobilité dentaire (33,33%) et les dysfonctionnements de l’articulation temporo mandibulaire (30,17%).
Cependant, parmi les participants en maisons de retraite, le statut oral était dominé par la récession gingivale de classe II (69.23%). Pour les hospitalisés, il était dominé par les maladies parodontales (67%). Chez les malades externes, le statut oral était aussi dominé par la maladie parodontale (57.89%).
Nos résultats montrent un besoin d’améliorer l’hygiène oral des personnes âgées de 50 ans et plus. En ce qui concerne l’usure des surfaces dentaires et la récession gingivale, l’intérêt sur leur prise en charge adéquate en fonction d’étiologies serait utile pour ce groupe de personne.
Mots cles: Statut oral- personnes âgées – institutionnalisé- hospitalisée- malade externe


********************************************************************************************