Prévalence des complications des extractions dentaire en per et post opératoire

Paul Raymond MANDEBI
Chirurgie maxillo-faciale; ODF et parodontologie, Université de Yaoundé I
June, 2016
 

Abstract

Introduction : L’extraction dentaire est l’un des actes les plus pratiqués parmi les autres soins de chirurgie buccale. Elle peut être simple respectant l’intégrité des tissus mous et durs environnants ou alors chirurgicales c’est-à dire nécessitant un lambeau, une élimination d’obstacle osseux, muqueux et ou dentaire. La réalisation d’extraction dentaire nécessite le respect d’un certain nombre de règles inhérentes à toutes pratiques chirurgicales. Mais, malgré une parfaite connaissance du patient et la maîtrise de l’acte opératoire, ces interventions peuvent être sujettes à des complications, difficiles à prévoir, et qui peuvent survenir au cours ou après l’intervention.
Objectif : Déterminer la prévalence des complications des extractions dentaires en per et post opératoire ainsi que les modalités de leur prise en charge.
Matériel et méthodes : Nous avons mené une étude longitudinale descriptive et analytique sur une période de quatre mois soit de Janvier à Avril 2016. Celle-ci s’est déroulée dans les services d’odontostomatologie de l’Hôpital Central de Yaoundé et au Cabinet Dentaire EPC de l’hôpital protestant de Djoungolo. Un consentement éclairé a été obtenu avant que les patients soient inclus dans l’étude.
Résultats : Un total de 188 volontaires dont 60,6%(n=114) femmes et 39,4%(n=74) hommes ont participé à cette étude. L’âge moyen était de 31,40 ans (4 et 92 ans). Sur les 188 participants 31,9%(n=60) ont eu des complications per opératoires. Les complications les plus rencontrées étaient les fractures radiculaire et coronaires avec respectivement 43,3%(n=26) et 45%(n=27).les complications per opératoires étaient plus fréquentes lorsque l’indication d’extraction était la pulpite. En effet près de 91,7% des participants ayant eu ces complications avaient comme indication la pulpite. Les fractures radiculaires et coronaires concernaient surtout les molaires inférieures. Sur les 188 participants 14,9%(n=28) ont eu des complications post opératoires. Les complications les plus représentées étaient les alvéolites avec 82,1%(n=23). Les patients donc l’âge était compris entre 24 et 44 ans ont eu plus de complications post opératoire 64,3%(n=18). Aucun des 20 patients ayant une bonne hygiène bucco-dentaire n’ont eu de complications post opératoire. Chez les 19 participants donc l’acte a duré plus de 30 minutes, seul six n’ont pas eu de complications post opératoire. Nous avons trouvé dans notre étude qu’après extraction de dents antérieures, des prémolaires et des dents de lait il n’y avait pas eu de complication. Il y’avait surtout eu des alvéolites après extractions des molaires inférieures 75%(n=21). Les complications per opératoires semblaient jouer un rôle dans la survenue des complications post opératoires. En effet sur les 28 complications post opératoires 16 avaient eu des complications per opératoires. La prise en charge des complications per opératoires se faisaient directement pendant l’acte sans suivie particulier il n’y’a que la communication bucco-sinusienne, l’atteinte de la dent voisine lors de l’extraction et les complications post opératoires qui ont nécessitées un suivi. La prise en charge de ces complications était surtout chirurgicale soit 90% (n=25).
Conclusion: La présente étude fournit des données utiles concernant la prévalence des complications des extractions dentaire en per et post opératoire dans notre population. Il en ressort que les fractures des dents qu’elles soient coronaire ou radiculaire étaient les complications per opératoires les plus fréquentes et les alvéolites étaient les complications post opératoires les plus fréquentes. Par conséquent, nous recommandons de pratiquer certains examens pré opératoires tels que les radiographie pré opératoire ou les examens de coagulations avant de commencer l’extraction des dents les plus susceptibles de causer ses complications.


********************************************************************************************