Observance des Mesures de Radioprotection en Milieu Hospitalier Public à Yaoundé en 2016

Chimene Pulcherie Guiegui, Jules Owona, Irel Narcisse Arnaud Aka, Laurence Tchouasseu N’gassam, Linda Melissa N’guessan Affoue, Anny Adjoua Chantal Kra, Madina Ouattara Ya, Barthelemy Wognin Sangah

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. La radioprotection est un ensemble de règles et procédures édictées par des réglementations internationales. Au Cameroun, l’Agence Nationale de Radioprotection (ANRP) a été créée pour assurer la sûreté et la sécurité radiologique et nucléaire. L’objectif de notre travail était d’étudier l’observance des mesures de radioprotection en milieu hospitalier à Yaoundé. Matériels et Méthodes. Une enquête transversale descriptive d’une durée de 5 mois (du 10 janvier au 25 Mai 2016) a été conduite chez lepersonnel médical, paramédical et administratif régulièrement affectés dans les services de radiologie – imagerie de 6 structures hospitalières à Yaoundé. Les données ont été recueillies à l’aide dedeux fiches d’enquête. La première était destinée aux travailleurs et la deuxième renseignait sur les mesures de radioprotection et les données relatives au contrôle effectué par l’organisme habilité. Résultats. La population d’étude était à prédominance de sexe masculin (56,5%), avec un sex-ratio de 1,3. La moyenne d’âge des agents était de 38 ans et des extrêmes de 24 ans et 65 ans. Les catégories professionnelles les plus représentées étaient les techniciens en radiologie (48%) suivis des médecins radiologues (36,9%). Les principales mesures de radioprotection existantes et connus par les travailleurs étaient l’écran plombé, le tablier plombé, la formation sur les risques liés aux rayonnements ionisants et l’existence d’une PCR dans respectivement 100%, 82,6 %, 71,7 % et 60,8 %. Au plan technique individuel, la majorité des travailleurs affirmaient avoir un tablier plombé en zone d’exposition à leur disposition, cependant aucune structure ne disposait de lunette de protection ni de protège-gonade. Selon l’ANRP, 50% des établissements hospitaliers concernés avaient une autorisation d’ouverture et d’utilisation des générateurs de rayons X. Par ailleurs, aucun site ne disposait de dosimètre d’ambiance, ni de signalisation de zone contrôlée et surveillée et n’avait mis au point un programme de formation continue en radioprotection au sein de son établissement. Toutefois tous les centres de l’étude (100%) disposaient d’une personne compétente en radioprotection (PCR). Conclusion. L’application des sanctions prévues par la loi sur la radioprotection au Cameroun en cas du non-respect des mesures de radioprotections pourra en améliorer l’observance.

ABSTRACT
Introduction. Radiation protection is a set of rules and procedures enacted by international regulations. In Cameroon, the National Radiation Protection Agency (NRPA) was created to ensure radiological and nuclear safety and security. The objective of our work was to study the observance of radiological protection measures in hospitals in Yaoundé. Materials and Methods. A descriptive cross-sectional survey lasting 5 months (from January 10th to May 25th, 2016) was carried out on medical, paramedical and administrative staff regularly assigned to the radiology - imaging departments of 6 hospitals in Yaounde. The data were collected using two survey cards. The first was for the workers and the second sheet provided information on the existing radiation protection measures and the data on the control carried out by the authorized organization. Results. The study population was predominantly male (56.5%), with a sex ratio of 1.3. The average age of the agents was 38 years and extremes of 24 years and 65 years. The most represented professional categories were radiology technicians (48%) followed by radiologists (36.9%). The main radiation protection measures existing and known by the workers were the leaded screen, the leaded apron, the training on the risks related to the ionizing radiations and the existence of a CPR in respectively 100%, 82,6% , 71.7% and 60.8%. At the individual technical level, the majority of the workers claimed to have a leaded apron in the exposure zone at their disposal, however no structure had protective glasses or gonad guards. According to the NRPA, 50% of the hospitals concerned had an authorization to open and use X-ray generators. In addition, no site had a room dosimeter or a controlled and monitored zone signaling system and had developed a continuing education program in radiation protection at his institution. However, all centers in the study (100%) had a CPR. Conclusion. The application of the sanctions provided by the law on radiation protection in Cameroon in case of non-compliance with radiation protection measures may improve compliance.


Keywords


Radioprotection, personnel de santé, hôpital public, Yaoundé.

Full Text:

PDF (Français)

References


Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA). Normes fondamentales internationales de protection contre les rayonnements ionisants et de sureté des sources de rayonnements Vienne : Agence Internationale de l’Energie Atomique 1997 : 332

République Française. Définition de la radioprotection. Décret de loi 2002-255 : 1 - 4.

République du Cameroun, 1995. Loi n° 95/08 du 30 janvier 1995 portant sur la radioprotection. 6p.

République du Cameroun, 2002. Décret n° 2002/250 du 31 octobre 2002 portant création, organisation et fonctionnement de l’agence nationale de radioprotection. Journal officiel de la république du Cameroun : 835-848

Jaouad S, Essolbi A. Etude de l’observance des règles de la radioprotection en radiologie conventionnelle dans les hôpitaux Segma de la région de Marrakech Tensift al Haouz. Ecole nationale de santé publique, management des organisations de sante ; 2013. Mémoire : 1 – 97

Mbo AJ, Djonyang B, Mballa A, Ngaroua, Nko’o AS. Observance des règles de radioprotection dans les services d’imagerie de l’Extrême-Nord du Cameroun, Heath Sci. Dis 2017; Vol 18 (2):83-87

Abadia G, Gauron C, Roussille F. Affections provoquées par les rayonnements ionisants in Médecine et risque au travail. Guide du médecin en milieu de travail. Masson 2e édition 2009 : 363

Kouassi YM, Wognin SB, N’gbesso R, Yeboué-Kouamé BY, Tchicaya AF, Alla D, Bonny JS. Etude de l’observance des règles de radioprotection en milieu hospitalier à Abidjan, AMPE. 2005 ; 66 : 369- 74.

République du Cameroun. Arrêté n° 1151/A/Minsanté du 11 juin 2013 fixant les modalités du suivi médical et dosimétrique travailleurs et des patients exposés aux rayonnements ionisants : 1 -14


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************