Main Article Content

Abstract

RÉSUMÉ
Introduction. Décrire les aspects cliniques et thérapeutiques du Noma au Niger. Patients et méthodes. Il s’agit d’une étude transversale rétrospective réalisée en 21 mois (Février 2013 à Octobre 2014) chez des patients admis au service de stomatologie de l’Hôpital National de Niamey et à l’ONG Hilfsaktion Noma. Nous avons inclus dans cette étude tous les patients avec diagnostic clinique prouvé de noma. Le sexe, l’âge, les signes cliniques et les aspects thérapeutiques étaient les variables étudiées. Résultats. Au cours de notre étude, 1135 dossiers de patients ont été consultés dont 1000 dossiers au service de stomatologie et 135 à l’ONG Hilfsaktion noma parmi lesquels 30 étaient porteurs de noma, soit une fréquence de 2,6%. Le sex ratio était de 1,5. L’âge moyen des patients était de 9 ans et 80% des enfants étaient dans la tranche d’âge de 0 à 15 ans. La douleur (n= 15, 50%) et la perte de substance (n=9, 30%) étaient les principaux motifs de consultation. Dix sept patients (56,7%) ont consulté à la phase aiguë. L’inflammation jugale était présente dans 8 cas (27%) et les lèvres étaient touchées dans 10 cas (33%). La sérologie VIH obtenue chez 18 patients était négative. Concernant la prise en charge, tous les patients ont bénéficié de soins buccodentaires et 29 patients (97%) ont reçu une antibiothérapie. La correction de l’état nutritionnel a concerné seulement 8 patients (27%). Le traitement chirurgical a été utilisé chez 18 patients (60%) et la technique chirurgicale la plus utilisée était la mécanothérapie par distracteur (7 cas soit 23%). L’évolution a été favorable chez 28 patients (93%). Les principales complications étaient l’atteinte de la fonction vocale chez un patient (3%), la constriction des mâchoires chez trois patients (10%), la gêne esthétique chez neuf patients (30%) et les pneumopathies chez deux patients (7%). Conclusion. Le noma reste présent au Niger. Les résultats de la prise sont excellents si cette dernière est précoce.
ABSTRACT
Introduction. To report the clinical presentation and management of Noma in our setting. Patients and methods. This was a cross sectional retrospective descriptive study carried out over 21 months (February 2013 to October 2014), that concerned patients cared in the stomatology department of the National Hospital of Niamey and to the Hilfsaktion noma NGO. All patients with proven clinical diagnosis of noma were included. Sex, age, clinical presentation, management and outcome were our variables of interest. Results. During the study period, 1135 patients were consulted, including 1000 patients at the stomatology department and 135 at the Hilfsaktion noma NGO. Among them, 30 patients (3%) had noma. The sex. ratio was 1.5. The mean age of the patients was 9 years and 24 patients (80%) were aged 0 to 15 years. Pain (15 patients, 50%) and losses of substance (9 patients, 30%) were the main reasons for consultation. Seventeen patients (56.7%) consulted in the acute phase. Jugal inflammation was the most common physical sign (8 patients, 27%). The lips were affected in 10 cases (33%). HIV serology was obtained in 18 patients and was negative. Concerning management, all patients received oral care and 29 patients (97%) received antibiotics. Correction of nutritional status covered only eight patients. Surgical treatment was done in 18 patients (60%) and the most common surgical technique was distractor mechanotherapy (7 patients, 23%. The outcome was favorable in 28 patients (93%). The main complications were vocal impairment (one patient, 3.33%, jaw constriction (3 patients, 10%), aesthetic discomfort (9 patients, 30%) and pneumonia (2 patients, 7%). Conclusion. Noma is still present in Niger The prognosis is excellent with proper early management.

Keywords

Noma, Chirurgie, Niamey, Niger

Article Details

How to Cite
Mahamane, M. ., A, K. ., A, K. ., & A, C. . (2021). Noma au Niger: Aspects Cliniques et Prise en Charge. HEALTH SCIENCES AND DISEASE, 22(9). Retrieved from https://hsd-fmsb.org/index.php/hsd/article/view/2976

References

  1. Aubry P, Touze J.E. : noma cas cliniques en Médecine Tropicale. La Duraulie Edit., mars 1990. 98- 180.
  2. Laversanne S., Haen P., Brignol et all. : VIH et noma. Bull. Soc. Pathol. Exot., 2012 .112 - 240.
  3. Bonkoungou P. : le Noma de l’enfant au Burkina Faso : aspects cliniques et évolutifs Mali médical 2005 Tome XX 4, 6. 6-8.
  4. Nohoum B. : le Noma : Etude épidémiologique et clinique. Thèse de médecine BAMAKO Mali Année 2007-2008 ; 98-103.
  5. El Hadji Ousmane H. : prise en charge chirurgicale des séquelles du noma. Thèse de médecine Université de Niamey -Niger Année 2004 ; 113-124.
  6. Gwendoline V : place de la rééducation orthophonique dans la prise en charge des patients opérés des séquelles du noma, thèse de médecine Besançon France Année 2003 ; 135.
  7. Touze J.E, Peyron F, Malvy D : une gangrène du visage, Médecine Tropicale au quotidien. 100 cas cliniques. Format Utile, éditions Varia, mars 2001, 108 - 215.
  8. Tall F. , Ki-Zerbo G. , Ouedraogo I. et all. : le noma de l’enfant en milieu hospitalier de Bobo-Dioulasso : aspects épidémiologiques, cliniques et prise en charge, odontostomatologie tropicale 2001 No 96,2 . 6 -7.
  9. Ngouoni BG, Manza M, Ngoma M et coll. : aspects cliniques et difficultés thérapeutiques du noma de l’enfant au Congo. Revue du COSA - CMF. 1995 ; 2(1): 13 – 17