Accidents d’Exposition au Sang : Connaissances et Impact de la Catégorie Professionnelle dans un Hôpital du Congo Brazzaville

Ebenguela Ebatetou Ataboho, Clement Makele, Sidney Christian Frousse Ngatali, Anicet Luc Magloire Boumba, Donatien Moukassa

Abstract



RÉSUMÉ
Objectif. Evaluer les connaissances du personnel soignant de l’l’Hopital Général de Loandjili (HGL) sur les accidents d’exposition au sang. Matériels et Méthodes. Entre le 1er décembre et le 15 janvier 2018, nous avons effectué une étude descriptive et transversale sous forme de questionnaire auto-administré anonyme standardisé. Résultats. 212 questionnaires valides ont été analysés (participation 69,9%). Le sexe féminin prédominait 57,7%, l’âge moyen était 43,2±8 ans, l’ancienneté moyenne de 13,7±6,5 ans. Les mécanismes de survenue des AES les plus connus étaient : la piqûre avec aiguille souillée (85,8%), le contact d’une blessure avec du sang (70,7%) et la coupure cutanée avec un objet tranchant (62,2%). Les connaissances sur la gravité des AES étaient insuffisantes. Seule la gravité de l’infection chez le patient source était connue comme facteur de gravité par 68,4% du personnel soignant. Les affections les plus redoutés étaient l’infection à VIH (98,1%), l’hépatite B (73,3%), l’hépatite C (58,5%). Les connaissances des premiers soins après un AES étaient médiocres. Le lavage à l’eau et au savon et la désinfection correcte de la plaie étaient connus respectivement par 27,3% et 39,3% du personnel soignant. Les connaissances étaient bonnes sur la recherche du statut sérologique, le suivi médical, la prophylaxie post exposition et la déclaration en cas d’AES. Les précautions universelles n’étaient connues que par 55,7% du personnel soignant. Les taux de connaissances des mesures de précautions universelles variaient entre 52,3% et 91,9%. De façon générale, le personnel médical de l’hôpital général de Loandjili a une meilleure connaissance sur les accidents d’exposition au sang que le personnel paramédical bien qu’elle parfois insuffisante dans certains cas (premiers soins et précautions universelles). Conclusion. Une collaboration étroite entre les services de médecine du travail, d’hygiène hospitalière, les directions des soins infirmiers, des affaires médicales est indispensable pour la conscientisation et l’amélioration des connaissances du personnel soignant en matière d’AES.

ABSTRACT
Objectives. To assess the knowledge of Loandjili General Hospital (LGH) caregivers about blood exposure accidents (BEA). Materials and Methods. This was a descriptive and cross-sectional study in the form of an anonymous standardized self-administered questionnaire. The study took place between December 1 and January 15, 2018 and 212 valid questionnaires were analyzed (69.9% participation). Results. The female sex predominated 57.7%, the average age was 43.2±8 years, the average seniority was 13.7±6.5 years. The most common mechanisms of BEA occurrence were: needle sticks with contaminated needles (85.8%), contact of an injury with blood (70.7%) and skin cuts with sharp objects (62.2%). There was insufficient knowledge about the seriousness of BEA. Only the severity of infection in the source patient was known as the severity factor by 68.4% of caregivers. The most feared conditions were HIV infection (98.1%), hepatitis B (73.3%), hepatitis C (58.5%). Knowledge of first aid after BSE was poor. Washing with soap and water and proper wound disinfection were known by 27.3% and 39.3% of nursing staff respectively. Knowledge was good on serological status testing, medical follow-up, post-exposure prophylaxis and BEA reporting. Universal precautions were only known by 55.7% of health care workers. Knowledge rates of universal precautions ranged from 52.3% to 91.9%. In general, medical staff at Loandjili General Hospital have a better knowledge of blood exposure accidents than paramedical staff, although it is sometimes insufficient in some cases (first aid and universal precautions). Conclusion: Close collaboration between the occupational medicine, hospital hygiene, nursing and medical affairs departments is essential for raising the awareness and improving the knowledge of the nursing staff with regard to BEA.


Keywords


Accidents d'exposition au sang; connaissances; personnel soignant; catégorie professionnelle

Full Text:

PDF (Français)

References


Laraqui O, Laraqui S, Tripoli D, Zahraoui M, Caubet A, Verger C, et al. Evaluation des connaissances, attitudes et pratiques sur les accidents d’exposition au sang en milieu de soins au Maroc. Med Mal Infect 2008 ; 38 : 658-66.

Groupe d’Etude sur le Risque d’Exposition des Soignants aux agents infectieux (GERES). Protection des soignants vis-à-vis des risques infectieux en milieux des soins : Guide pratique 2016 : 8-43.

Gassaye D, Bossali F, Atipo-Ibara B I et al. Séroprévalence des marqueurs des virus des hépatites B et C chez le personnel soignant du CHU de Brazzaville. J Afr Hépatol Gastroentérol 2015 ; 9(4) : 179-83

Ndiaye M., Cissokho Bèye D., Sow ML. Les accidents avec exposition au sang (AES) au CHNU de Fann, Dakar, Sénégal. Cah Méd Inter Prof (CAMIF) 2011-1

Koné MC, Mallé KK. Les accidents d’exposition au sang : connaissances et pratiques du personnel de santé d’un hôpital du mali : bull Soc Path Exot 2015 ; 108 : 369-372.

Mandana Bambenongama N, Losimba Likwela J. Connaissances, attitudes et pratiques des professionnels de santé face aux précautions standard en milieu hospitalier. Santé Publique 2013 ; 25(5) :663-673.

Younes A, EL Bakkali M, Khadmouai A, Thami Ahami AO, Hamama S. Les accidents avec exposition au sang chez les soignants : connaissances, attitudes, pratiques et prévention dans la région de Gharb au Maroc. Int J Innov Appl Stud 2014 ; 7(2) : 557-70.

Bagny A, Bouglouga O, Djibril M, Lawson A, Laconi Kaaga Y, Hamza Sama D et al. Connaissances, attitudes et pratiques du personnel soignant sur le risque de transmission des hépatites B et C en milieu hospitalier au Togo. Med Sante Trop 2013; 23 :300-303.

Eholie SP, Ehui E, Yebouet-Kouamé BY, Simo TA, Tanon A, Coulibaly-Dacoury C et al. Analyse des pratiques et connaissances du personnel soignant sur les accidents d’exposition au sang à Abidjan (Côte d’Ivoire), Méd Mal Infect 2002 ; 32 : 359-368.

Vikkey Hinson A, Lawin H, Gounonbpé F, Aguêmon B, Sossa CJ, Daddah D. Epidemical aspects of blood exposure accidents with the healthcare workers staff of a peripheral hospital in Benin. IJRDO-Journal of Biological Science 2016;2 :48-63.

Benboubker M, EL Marnissi B, Nhili A, EL Rhazi K. Connaissances, attitudes et pratiques vis-à-vis des précautions standard chez les soignants du centre hospitalier et universitaire Hassan II de Fès (Maroc). EMHJ 2017 ; 23(1) : 5-12.

Groupe d’Etude sur le Risque d’Exposition des Soignants aux agents infectieux (GERES). Prévention et prise en charge des AES : manuel pratique. 2008 : 7-12

Saint-Laurent P, Sarrazin D, Pik J, Kadi Z. Evaluation des pratiques et des connaissances des infirmiers vis-à-vis du risque d’exposition au sang : résultats d’une étude multicentrique en Picardie (2002). Hygiène 2005 ; 13(3) : 207-14

Gondo D, Effoh Nd, Adjoby R, Konan J, Koffi SV, Diomandé FA et al. Connaissances, attitudes et pratiques (CAP) du personnel soignant sur les accidents d’exposition au sang (AES) dans 4 maternités d’Abidjan. Rev Afr Anesth Med Urgences 2016 ; 21(1) :16-20.

Recommandations conjointes OMS/OIT sur la prophylaxie post-exposition (PPE) pour prévenir l'infection à VIH. Disponible sur : www.ilo.org/aids/Publications/WCMS_157088/lang--fr/index.htm (consulté le 17 avril 2018)

Le Guerroué G, Pourriat JL. Accidents d’exposition au sang ou aux liquides biologiques. EMC (Elsevier Masson SAS Paris), 2009 ; 24-135-A-20.

Ennigrou S, Ben Ameur Khechine I, Cherfif A, Najah N, Ben Hamida A. Analyse des connaissances, attitudes et pratiques du personnel soignant face aux accidents d’exposition au sang en chirurgie générale. La Tunisie Médicale vol : 82 N 06 2004 ; 492-505.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************