Phacoemulsification Vs Phacoalternative Manuelle sans Suture : Quelle Technique pour la Chirurgie de Masse de la Cataracte en Milieu Africain ?

T Mba Aki, PA Assoumou, E Anyuzoghe, S Mekyna, C Agaya, E Mve Mengome

Abstract


But: Déterminer la technique la plus adaptée à la chirurgie de la cataracte de masse dans notre milieu.

Matériel et méthodes : Etude descriptive et analytique menée en 2017 à Libreville au cours d’une mission humanitaire associant des ophtalmologistes gabonais et indiens. Les patients ayant une cataracte liée à l’âge avec une acuité visuelle de loin inférieure à 2/10ème et sans pathologies oculaires associées étaient inclus. 

Résultats : L’effectif était de 233 patients ayant un âge moyen de 67,6 ± 10,1 ans. Les femmes représentaient 52,4% des cas. La phacoA était pratiquée chez 57,5 % des cas. Avant la chirurgie 38,2% des patients avaient une acuité visuelle limitée à la perception lumineuse. Après la chirurgie, les patients opérés par phacoA,  avaient une acuité visuelle bonne dans 75,4% des cas, moyenne dans 13,4% et mauvaise dans 11,2%. Pour ceux opérés par phaco E, elle était bonne dans 81,8% des cas et moyenne dans 18,2%. La récupération visuelle était significativement plus élevée pour le groupe opéré par phaco E. La fréquence des complications per et post opératoires était respectivement de 3% et 4,3% sans différence significative.

Conclusion : Chacune de ces techniques a sa place dans la chirurgie de masse de la cataracte, cependant la phaco E répond mieux aux recommandations de l’OMS.


Keywords


Cataracte, Phaco A, phaco E, Chirurgie de masse, Libreville

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************