Main Article Content

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. Comparer l’efficacité sur la douleur du traumatisé des membres de la kétamine administrée en bolus unique à celle administrée en bolus relayé par une perfusion continue. Méthodes. Étude randomisée en double aveugle aux urgences du : CHU Souro Sanou de Bobo-Dioulasso (Burkina Faso). Tout patient adulte traumatisé des membres avec échelle de douleur (EN) supérieure ou égale à 7 était inclus et recevait un bolus de kétamine (0,2 mg/kg). Les patients étaient ensuite randomisés en 2 groupes : soit perfusion continue de kétamine (0,2 mg/kg/h, groupe 1) soit perfusion de sérum salé isotonique en volumes équivalents (groupe 2). Des injections de morphine étaient faites si EN demeurait ≥ 7 après 5 minutes. Le critère de jugement principal était la consommation totale de morphine à la fin de la prise en charge. Les paramètres vitaux et les effets indésirables étaient relevés. Résultats. 33 patients ont été inclus dans chaque groupe. Les groupes étaient statistiquement comparables. Avec une différence non significative, la morphine a été administrée à 27,2% des patients du groupe 1 contre 21,21% du groupe 2 avec une consommation moyenne de 6 ± 2,6 mg dans le groupe 1 et de 5,14 ± 1,46 mg dans le groupe 2. Les paramètres vitaux surveillés sont restés équivalents entre les 2 groupes en dehors de la fréquence cardiaque qui était plus élevée dans le groupe 1. Deux cas de vomissements ont été rapportés dont un dans chaque groupe et un cas d’hallucinations dans le groupe 2. Conclusion. la kétamine en bolus unique est aussi efficace qu’en perfusion continue précédée d’un bolus initial.
ABSTRACT
Introduction. To compare the effectiveness of ketamine administered as a single bolus to that administered as a bolus relayed by a continuous infusion on the pain of trauma patients. Methods. This was a randomized double-blind study carried out in the emergency rooms of CHU Souro Sanou of Bobo-Dioulasso (Burkina Faso). Any adult patient with trauma of the limbs with numerical rating scale (NRS) ≥ 7 was included and received a bolus of ketamine (0.2 mg / kg). The patients were then randomized into 2 groups: either continuous infusion of ketamine (0.2 mg / kg / h, group 1) or infusion of isotonic saline solution (ISS) in equivalent volumes (group 2). Morphine injections were given if NRS remained ≥ 7 after 5 minutes. The primary endpoint was the total consumption of morphine at the end of treatment. Vital parameters and adverse effects were noted. Results. 33 patients were included in each group. The groups were statistically comparable. With a non-significant difference, morphine was administered to 27.2% of patients in group 1 versus 21.21% in group 2 with an average consumption of 6 ± 2.6 mg in group 1 and 5.14 ± 1 , 46 mg in group 2. The vital parameters monitored remained equivalent between the 2 groups except for the heart rate which was higher in group 1. 2 cases of vomiting were reported including 1 in each group and 1 case of “Hallucinations in group 2. Conclusion. Single bolus ketamine is as effective as a continuous infusion preceded by an initial bolus.

Article Details

How to Cite
Ilboudo, S. C., Guibla, I. ., IS traore, S. ., K KI, B. ., Belem, F. ., & Traore, I. (2021). Bolus Unique de Kétamine Versus Bolus Suivi d’une Perfusion Continue dans la Prise en Charge de la Douleur Traumatique des Membres dans un Service d’Urgences du Burkina Faso: Single bolus of ketamine versus bolus followed by a continuous infusion in the management of traumatic pain of limbs in an emergency department of Burkina Faso. HEALTH SCIENCES AND DISEASE, 22(8). Retrieved from https://hsd-fmsb.org/index.php/hsd/article/view/2700

Most read articles by the same author(s)