Main Article Content

Abstract

RÉSUMÉ
Objectif. Les fractures de l’anneau pelvien sont des lésions graves secondaires aux traumatismes à haute énergie. Elles sont souvent associées à un polytraumatisme avec une morbi mortalité élevée. Notre étude avait pour buts de décrire les aspects épidémiologiques, les indications, et d’évaluer les résultats fonctionnels des ostéosynthèses de ces fractures dans notre milieu. Population et méthodes. Nous avons colligé 31 dossiers de patients opérés pour une ostéosynthèse indiquée pour fracture du bassin sur une période de neuf ans dans trois hôpitaux de Yaoundé. Les données sociodémographiques, radio-cliniques et thérapeutiques ont été récoltées ; et les patients ont été convoqués pour une évaluation fonctionnelle selon le score de MAJEED. Résultats. Notre série était constituée de 31 patients dont 23 hommes (74%), avec un âge moyen de 35,1 ± 10,1 ans. La profession dominante était celle des ouvriers (26%). Les accidents de la voie publique constituaient la principale étiologie (81%) tandis que le mécanisme lésionnel par compression antéro-postérieure était le plus fréquent (58%). Les lésions étaient de type B dans 53% des cas et 47% de type C. Le traitement chirurgical était dominé par l’ostéosynthèse par plaque vissée (66%) suivi du fixateur externe (20%). Malgré de multiples complications, les résultats fonctionnels à long terme étaient bon à excellents dans 74% des cas. Conclusion. Les fractures du bassin sont relativement fréquentes chez l’adulte jeune en activité. Elles sont causées principalement par de violents accidents de circulation routière. L’ostéosynthèse par plaque vissée lorsqu’elle est indiquée offre un meilleur résultat fonctionnel.
ABSTRACT
Objective. Pelvic ring fractures are severe injuries which result from high energy trauma mostly due to road traffic accidents. They are associated with polytraumatism and had a high mortality. The aim of our study was to describe the epidemiological aspects, indications and to evaluate the functional outcome of patients who had pelvic ring injuries and treated surgically. Patients and methods. We carried out a cross sectional descriptive, and a retrospective. Study for a period of 9 years and 3 months in different hospitals in Yaoundé. 31 patients who had pelvic fractures treated surgically were included in the study. Clinical and radiological evaluations were used to determine the functional outcome of patients. Results: Thirty three patients including, 23 males (74%) and 8 females (26%). The mean of age was 35, 1 ± 10, 1 old years. Majority were technicians (26%). Road traffic accidents was the major cause in 25 cases 81%. The antero-posterior compression mechanism of injury was most predominating 58% of cases. Type B lesions were the majority representing 53%. Plate and screw fixations were mostly done in (66%) cases followed by external fixations in 20% of cases. Patients were evaluated using the MAJEED score, this gave us 74% of excellent result. Conclusion. Pelvic ring fractures are common in males in developing countries and are mostly due to road traffic accidents. Plate fixations offer better functional outcome in patients with pelvic ring fractures.

Keywords

Fractures pelvic ring plate and screw fixation Majeed score Fractures de l’anneau pelvien ostéosynthèse plaque vissée score de Majeed

Article Details

How to Cite
Muluem O.K, Fonkoue L, Ngo Yanben M.A, Toukam M, Handy E.D, & Farikou I. (2021). Les Fractures de l’Anneau Pelvien de l’Adulte : Indications et Résultats des Ostéosynthèses à Yaoundé. HEALTH SCIENCES AND DISEASE, 22(10). Retrieved from https://hsd-fmsb.org/index.php/hsd/article/view/3031

References

  1. Organisation mondiale de la santé. Rapport mondial sur la prévention des traumatismes dus aux accidents de la circulation. Genève. Département Prévention de la violence et du traumatisme et handicap. 2015. 215 P.
  2. Schweitzer D, Zylberberg A, Córdova M, Gonzalez J. Closed reduction and iliosacral percutaneous fixation of unstable pelvic ring fractures. Injury. 2008; 39(8):869–74.
  3. Gansslen A, PohlemannT, Paul C,Tsherne H, Lobenhoffer P.Pelvic ring injuries. Deepdyve. 1996; 27:54–6.
  4. Gänsslen A, Pohlemann T, Paul C, Lobenhoffer P, Tscherne H. Epidemiology of pelvic ring injuries. Injury. 1996; 27 Suppl 1: S-A13-20.
  5. Tile M. Pelvic ring fractures: should they be fixed? J Bone Joint Surg Br. 1988;70(1):1–12.
  6. E. Lawson, P. Chigbloa, A. Tchomtchouaa, A. Padonoub, I. Fiacre Tidjani, Aristote Hans-Moevi Akuéa. Caractéristiques épidémiologiques et cliniques des fractures de l’anneau pelvien au Bénin. Revue de chirurgie orthopédique et traumatologique 104 (2018) 627–631.
  7. Schweitzer D, Zylberberg A, Córdova M, Gonzalez J. Closed reduction and iliosacral percutaneous fixation of unstable pelvic ring fractures. Injury. 2008; 39(8):869–74.
  8. Lindahl J1, Hirvensalo E, Böstman O, Santavirta S. Failure of reduction with an external fixator in the management of injuries of the pelvic ring. Long-term evaluation of 110 patients. 1999; 6(81):955-62.
  9. M. L. Guifo, M. A. Ngo Yamben, F. Ibrahima, F. Ngongang, F. Atemkeng, G. Fodjeu, A. G. Essomba. Traitement chirurgical des fractures du bassin au CHU de Yaoundé : analyse rétrospective de 13 cas. / Revue de chirurgie orthopédique et traumatologique 104 (2018) 632–637
  10. Mohamed A. Ismail. Traitement chirurgical des lesions saco-iliaques dans les fractures instables de l’anneau pelvien par vissage saco iliaque percutané; Journal medical Panafricain, 2016,24:168
  11. Sane J.C, Sangare A S, Kasse A.N, Diao S., Diouf J., Sy M. H . Vissage ilio-sacré percutané sous fluoroscopie des ruptures récentes instables de l’anneau pelvien. J Afr Chir Orthop Traumatol 2019; 4(1): 14-20
  12. A. Wahab, A. Mohamed, B. Chaibou, G. Ide, Koini M., Souna B.S. Les Fractures du Bassin Une Etude A Propos De 27 Cas A Niamey. Revue Marocaine de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique N: 75. 2018. pp: 16-22
  13. Chun B, Wang Q, Nagelli C, Wu J, Wang Q, Wang J.Treatment of Unstable Posterior Pelvic Ring Fracture with Pedicle Screw-Rod Fixator Versus Locking Compression Plate: A Comparative Study. Med SciMonit. 2016; 22:37 64–70.
  14. George V, Russell J. Pelvic Fractures: Background, Anatomy, Etiology.Orthop Surg. 2017; 1-5 P.
  15. Ismail HD, Lubis MF,Djaja YP. The outcome of complex pelvic fracture. MalOrthop Journal 2016; 10 (1):1-21.
  16. Burgess AR, Eastridge BJ, Young JW, Ellison TS, Ellison PS, Poka A, et al. Pelvic ring disruptions: effective classification system and treatment protocols. J Trauma. 1990; 30 (7):848–56.
  17. Gehlert RJ, Xing Z, DeCoster TA. Pelvic crescent fractures: variations in injury mechanism and radiographic pattern. J SurgOrthop Adv. 2014;23(2):75–82.
  18. Ndayisaba G, Niyondiko JC, NdayishimiyeJ. Les fractures du bassin et leurs complications : aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs. Etude prospective sur 18 mois effectuée au CHUK, HMK et HPRC de Bujumbura. RevMédBujumb. 2012;24:24–9.
  19. Tonetti J, Thony F, Brun J, Arvieux C, Rancurel E, Guillot S. Stabilisation en urgence et fixation différée des traumatismes graves du bassin : expérience de Grenoble à propos de120 patients opérés Early fixation and damage control of severepelvic ring injuries. E-Mém Académie NatlChir. 2009;8(2):25–7.
  20. Gässlen A, Krettek C. Épidémiologie des fractures instables de l’anneau pelvien et des lésions associées. CahEnseign SOFCOT. 2006;92:37–44.
  21. brahima F, Ganansia P, Behiya G, Abolo-Mbenti L, Sosso MA, Malonga EE. Disjonction-fracture pubienne et sacro-iliaque traumatique de l’anneau pelvien : À propos d’un cas traité par ostéosynthèse antérieure et postérieure à Douala. Médecine Afr Noire. 2002;49(5):219–22.
  22. Ajavon L. Disjonctions sacro-iliaques. Résultats fonctionnels et radiologiques à un an et plus d’une prise en charge chirurgicale. Rev Chir Orthopédique Traumatol.2015; 101 (7):S245-6.
  23. Tao W, Wei C, Qi Z, Xu L, Hong-ZhiLv, Guang Y, et al. Therapeutic effects of minimally invasive adjustable and locking compression plate for unstable pelvic fractures via posterior approach. Int J ClinExp Med. 2015; 8(1, 1):827–35.