Évaluation de la Cascade Nationale des Soins VIH et Sida du Cameroun

Serge Clotaire Billong, Albert Zeh, Calixte Ida Penda, Ismael Diallo, Ousseni W. Tiemtore, Brian Bongwong, Houssey Diallo, Bruno Clary, Jinkou Zhao, Joseph Fokam, Jean-Baptiste Guiard-Schmid, Jean-Bosco Nfetam-Elat, Georges Nguefack-Tsague

Abstract


RÉSUMÉ
Contexte. Avec une prévalence estimée en 2016 à 3,8 %, l'épidémie du VIH au Cameroun reste généralisée. Ainsi, en fin 2016, les besoins populationnels de couverture du traitement antirétroviral (TARV) des Personnes Vivant avec le VIH (PvVIH) étaient estimés à 32%, justifiant un plan d’accélération du TARV. La présente étude a évalué la cascade 2016 de prévention et soins selon les objectifs 90-90-90 de l'ONUSIDA. Objectifs. L'objectif était d'évaluer la performance du programme national de prise en charge des PvVIH selon un modèle reproductible, permettant un suivi ultérieur. Spécifiquement, il s’agissait d'estimer le nombre de PvVIH connaissant leur statut (1er 90) ; la proportion de celles-ci recevant un TARV (2ème 90) ; et la proportion présentant une suppression virale à 12 mois (3ème 90). Ceci permettrait l'identification des gaps pouvant permettre d’adapter les stratégies de prise en charge des PvVIH. Méthodologie. L’estimation du nombre de PvVIH dans le pays a été effectuée selon le modèle EPP-SPECTRUM. Pour estimer le 1er 90, un modèle mathématique a été utilisé prenant en compte la probabilité pour une personne VIH+ de se faire retester, le nombre moyen de tests effectués (ajusté par le temps); le taux de faux positifs; le taux de décès et le taux d’émigration d’une personne VIH+. Le 2ème 90 a été extrait de la base nationale District Health Information Software 2 (DHIS2) et le 3ème 90 des 08 laboratoires qui réalisaient des tests de Charge Virale (CV). Résultats. En 2016 le nombre de PvVIH était estimé à 560 000. Celles qui connaissent leur statut VIH étaient 380 540. Le nombre de personnes traitées par ARV était de 205 382. Sur les 46 993 CV réalisées, 29 962 étaient inférieures à 1000 copies/ml. Les performances selon les trois 90 étaient : 68% de connaissance du statut (1er 90), 45% pour la couverture programmatique en ARV (2ème 90) et 7,4% de suppression de la CV. Conclusions : Si le Cameroun se rapproche de la cible pour le 1er 90, d’importants efforts sont urgents pour parvenir à atteindre les objectifs fixés en matière de traitement des PvVIH par ARV et surtout sur l’efficacité du traitement.
ABSTRACT
Background. With an estimated prevalence of 3.8% in 2016, the HIV epidemic in Cameroon is generalized. In 2016, the country developed an ART acceleration plan. Our study aimed at assessing the HIV care cascade according to the 90-90-90 UNAIDS objective. Objectives. The performance of the national program for care of people living with HIV (PLHIV) was assessed based on a reproducible model, to guarantee subsequent regular monitoring. More specifically we sought to determine the number of PLHIV who know their status (1st 90), the proportion who have access to ART (2nd 90) and the proportion who achieved viral load suppression (3rd 90). Methods. The number of PLHIV was determined through EPP-SPECTRUM modeling version 5.4. The 1st 90 was determined through a mathematical model taking into account the probability for an HIV+ person of being re-tested during the period and the weighted (time adjusted) average number of HIV+ tests; the false positive rate; the death and emigration probabilities of a tested HIV+. The 2nd 90 was extracted from the national DHIS2 data base and the 3rd 90 was determined from data extracted from the data bases of the 8 viral load testing reference laboratories in the country. Results. As of December 2016, an estimated 380 540 PLHIV knew their status; of which 205 382 had access to ART. Of the 46 993 viral load tests performed, only 29 962 results stood at less than 1000 copies/ml. Overall performances stood at 68% for the 1st 90, 45% for the 2nd 90 and 7.4% VL suppression. Conclusion. Urgent efforts still need to be done to achieve the targets for treatment of PLHIV. The reduction of risks of treatment failure is a priority to improve HIV care in Cameroon.


Keywords


Évaluation, Cascades VIH, Cameroun

Full Text:

PDF (Français)

References


Ministère de L’Economie de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Ministère de la Santé Publique, Institut National de la Statistique-Cameroun. (2012). Rapport de l’Enquête Démographique de Santé (EDS IV). Yaoundé, INS, p.6. Disponible le 10/08/2018 sur http://slmp550-104.slc.westdc.net/~stat54/downloads/EDS-MICS/EDSMICS2011.pdf.

Serge Clotaire Billong, Joseph Fokam, Marie Josée Essi, Georges Nguefack-Tsague (2013) Prévalence de l'infection à VIH et comportements sexuels chez les hommes homosexuels dans la ville de Yaoundé au Cameroun, HSD, Vol14 n°2, 2013.

Comité National de lutte contre le VIH/SIDA du Cameroun. (2013). Plan Stratégique National de Lutte Contre le VIH, Le SIDA et les IST 2014-2015. Yaoundé: CNLS.

Michel Sidibé, José M. Zuniga and Julio Montaner (2014) Leveraging HIV Treatment to End AIDS, Stop New HIV Infections, Clin Infect Dis . 2014 juil. 1 ; 59 (Suppl 1) : S3-S6. doi : 10.1093

Comité National de lutte contre le VIH/SIDA du Cameroun. (2013) ; Rapport d’évaluation du PSN 2011-2015 Yaoundé : CNLS 2013. p.3

Comité National de lutte contre le VIH/SIDA du Cameroun. (2017). Rapport annuel 2016 des activités de lutte contre le VIH, le Sida et les IST. Yaoundé: CNLS, p.25.

Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), 90-90-90 Une cible ambitieuse de traitement pour aider à mettre fin à l’épidémie du sida, ONUSIDA 2014, p.12

Comité National de Lutte contre le VIH/SIDA du Cameroun. (2017); Plan Stratégique National de lute contre le VIH, le Sida et les IST 2018-2022 Yaoundé: CNLS 2018.

Cohen MS, Chen YQ, McCauley M, Gamble T, Hosseinipour MC, Kumarasamy N, et al. Prévention de l'infection par le VIH-1 avec un traitement antirétroviral précoce. N Engl J Med. 2011; 365 (6): 493-505.

Tanser F, T Barnighausen, E Grapsa, Zaidi J, Newell ML. Couverture élevée du traitement antirétroviral associé au déclin du risque d'acquisition du VIH dans les régions rurales du KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud. Science. 2013; 339 (6122): 966-71.

Karim SAS, Karim, QA. La prophylaxie antirétrovirale : un moment déterminant dans le contrôle du VIH. Lancet. 2011; 378 : e23-5.

Attia S, M Egger, M Muller, et al. Transmission sexuelle du VIH en fonction de la charge virale et de la thérapie antirétrovirale: revue systématique et méta-analyse. SIDA. 2009; 23 : 1397-404.

Nicholas A Medland,§,1,2 James H. ; However, differences in data sources and methodology used to construct The HIV care cascade: a systematic review of data sources ; NA Medland - ‎2015 ; disponible le 10/08/18 sur https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4666907/

Comité National de lutte contre le VIH/SIDA-Cameroun. (2017) ; Estimations et projections de l’épidémie du VIH 2011-2021. Rapport : CNLS 2017, Yaoundé.

Nicholas A Medland , §, 1, 2 James H McMahon , 3 Eric PF Chow ; La cascade des soins du VIH: un examen systématique des sources de données, de la méthodologie et de la comparabilité, J Int SIDA Soc . 2015 ; 18 (1) : 20634. nov. 2015 doi: 10.7448 / IAS.18.1.20634

The Kirby Institute. HIV, viral heptatitis and sexually transmissive infection

in Australia Annual Surveillance Report 2014 HIV supplement. Sydney,

Australia: The Kirby Institute, UNSW; 2014

Jansson J., CC Kerr Stover, K maillitt et al. Influence de l’incidence du VIH à partir de la surveillance des cas avec numeration des CD4. En revue SIDA. 2015: 1517-25;

OMS, Surveillance de la résistance du VIH aux antirétroviraux chez les adultes sous traitement antirétroviral (résistance du vih aux antirétroviraux acquise); mars 2014; Disponible le 10/08/2018 sur http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/137338/1/9789242507072_fre

Hall HI, Frazier EL, Rhodes P, DR Holtgrave, Furlow-Parmley C, Tang T, et al. Différences dans le traitement et le traitement du virus de l'immunodéficience humaine chez les sous-populations aux États-Unis. JAMA Intern Med. 2013; 173 (14): 1337-44.

Dombrowski JC, Kent JB, SE Buskin, Stekler JD, Golden MR. Mesures basées sur la population pour le moment du diagnostic du VIH, l'engagement dans les soins du VIH et la suppression virologique. SIDA. 2012; 26 (1): 77-86.

Helleberg M, Haggblom A, Sonnerborg A, Obel N. Prise en charge du VIH dans la cohorte suédo-danoise du VIH 1995-2010, combler les lacunes. PLoS One. 2013; 8 (8): e72257.

Ministère de la Santé Publique du Cameroun (2016) , Lettre Circulaire LC/D36/34/MINSANTE/CNLS/SP du 24 mai 2016.Yaoundé 2016.

Comité National de lutte contre le VIH/SIDA du Cameroun. (2016). Rapport de surveillance des Indicateurs d’Alerte Précoce de la pharmaco résistance du VIH, Yaoundé : CNLS 2016.

OMS, Lignes directrices unifiées sur les informations stratégiques relatives à infection à VIH dans le secteur de la santé; Genève 2015.

Granich R, Gupta S, Hall I, Aberle-Grasse J, Hader S, Mermin J (2017) Status and methodology of publicly available national HIV care continua and 90-90-90 targets: A systematic review. PLoS Med 14(4): e1002253.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************