Connaissances et Attitudes des Sages-Femmes de Libreville sur l’Infertilité du Couple

Ngou Jp Ngou Mve, Tanguy de Dieu Tchantchou, Nla Madjoupa, N Ambounda, Jf Meye

Abstract



RÉSUMÉ
Objectif. Évaluer l’état des connaissances des sages-femmes sur l’infertilité du couple et décrire leur attitude en pratique courante. Patients et méthodes. Il s’est agi d’une étude prospective, transversale et observationnelle, que nous avons mené sur une période de six (6) mois de Janvier à Juin 2016. Elle concernait 152 sages-femmes en exercice depuis plus d’un an dans diverses structures sanitaires de Libreville et ses environs, et ayant accepté de répondre au questionnaire. Le questionnaire personnel et anonyme était réparti en 4 sections. Résultats. Au cours de cette étude, l’âge moyen des sages-femmes interrogées était de 39,36 ans et plus de 90 % avaient moins de 20 ans d’expérience et parmi elles 54% étaient mariées. La définition de l’infertilité du couple était bien connue des sages-femmes. L’infertilité masculine et les questions relatives aux facteurs de risque d’infertilité féminine étaient mal connues. Les causes d’infertilité féminine étaient relativement bien connues des sages-femmes. La sensibilisation de masse sur l’infertilité n’était pas dans les habitudes pratiques des sages-femmes et référer auprès du gynécologue en cas d’infertilité confirmé, le choix thérapeutique préférentiel des sages-femmes. Conclusion. L’infertilité sans cesse croissante, avec son impact sur le plan socio-économique est une affection dont la prise en charge reste mal coordonnée. La sage-femme, prestataire préférentiellement en contact avec la population féminine n’a pas une connaissance suffisante sur l’infertilité en général.
ABSTRACT
Objective. Evaluate the knowledge of midwives about the couple's infertility and describe their attitudes in current practices. Methodology: It was a prospective, cross sectional and observational study, which was carried out over a period of six (6) months from January to June 2016. It involved 152 midwives practicing for over a year in various health facilities in Libreville and its environs, and having consented to participate in the study. The personal and anonymous questionnaire was divided into 4 sections. Results: In this study, the average age of midwives surveyed was 39.36 years and over 90% had less than 20 years of experience and of these 54% were married. The definition of infertility of the couple was well known to midwives. Male infertility and questions about risk factors for female infertility were poorly understood. Causes of female infertility were relatively well known to midwives. Mass sensitization on infertility was not in the practical habits of midwives and patients were referred to the gynecologist in case of confirmed infertility, the preferred therapeutic choice of midwives. Conclusion. The ever increasing infertility, with its socio-economic impact, is a condition whose management remains poorly coordinated. The midwife, health care provider preferentially in contact with the female population does not have sufficient knowledge about infertility in general.


Keywords


Infertilité, Sages-femmes, connaissance, Gabon

Full Text:

PDF (Français)

References


Querleu D, Spina A, Leridon H. Epidémiologie de la fertilité. EMC 738 C10 3 1990, 6p.

Thonneau P. Infécondité : le point de vue de l’épidémiologiste. Contracept Fertil Sex 1992 ; 20 : 164-173

Chelli L. et al. Faut-il mieux informer les femmes jeunes sur leur fertilité? Etude des connaissances sur une population d’étudiantes. Gynécologie Obstétrique & Fertilité 43 (2015) 128-132.

Matzuk M, Lamb D, et al. The biology of infertility: research advances and clinical challenges. Nat Med 2008 Nov; 14(11)1197-213.

Wallerland H, Bernardini S, Chabannes E, Bittard H. Infertilité masculine de cause génétique et biologie moleculaire. Progrès en Urologie (2003), 13,560-563.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************