Lieux de Recours des Ménages aux Soins de Santé dans la Ville de Djambala (République du Congo) en 2018

Jethro Massala Peya, Christ Salomon EYA, Raiye Andrel DZON ETOU, Amour Lens Dareche NGALOUO, Brel Dona MIETE, Emile Lorecitte MASSALA, Berline NDINGA OKAKA, Herling HOUANDO, Eugène NZABA, Sebastien GNOUROUBIA, Ange clauvel NIAMA, Darius Eryx MBOU ESSIE, Gilbert NDZIESSI

Abstract


  RÉSUMÉ
Introduction. L’objectif de notre travail était de décrire les différents lieux de premiers recours aux soins des ménages de la ville de Djambala en septembre 2018. Patients et méthodes. Nous avons réalisé une étude transversale à visée descriptive dans les quartiers Ouenzé et Angounou en septembre 2018. Les chefs de ménage étaient interrogés après explication de l’objectif de l’enquête. En cas d’absence du chef de ménage, son représentant était interrogé. Les données ont été saisies et analysées avec le logiciel Epi info 7. 2. Résultats. Le paludisme/fièvre était la plainte médicale la plus fréquente dans notre population d’étude (99,02%), suivi de la diarrhée (17,65%) et des maux de ventre (17,65%). Cinquante-trois personnes (51.96%) ont eu recours en premier intention à l’automédication, alors que 22 sujets (21.57%)% se sont orientés directement à l’hôpital de référence et 16 (15.69%)  se sont rendus au centre de santé le plus proche. Conclusion. Ces résultats montrent la nécessité de multiplier les actions de communications sur le recours aux soins et les méfaits de l’automédication dans les districts de santé.

ABSTRACT
Introduction.  The objective of our work was to describe the different places of first use of household care in the city of Djambala in September 2018. Patients and methods. We carried out a cross-sectional descriptive study in the Ouenzé and Angounou neighbourhoods in September 2018. The purpose of the survey was explained to the heads of households before they were interviewed. If the head of household was absent, his or her representative was interviewed. The data were registered and analysed using Epi info 7.2. Results. Malaria/fever was the most common medical complaint in our study population (99.02%) followed by diarrhoea (17.65%) and stomach ache (17.65%). Fifty three subjects (51.96%) first resorted to self-medication; while 22 (21.57%) went directly to the reference hospital and 16 (15.69%) went to the nearest health centre. Conclusion. These results show the need to multiply communication actions on the use of health facilities and the harms of self-medication in health districts.


  

Keywords


Recours aux soins – Djambala – République du Congo.

Full Text:

PDF (Français)

References


Ministère de la santé et de la population. Annuaire statistique. République du Congo; 2014.

Diakité BD, Diarra T, Traore S. Recours aux soins et consommation médicale dans le quartier de Bankoni. In: Brunet-Jailly J, éditeur. Se soigner au Mali : une contribution des sciences sociales : douze expériences de terrain [Internet]. Paris: Karthala; 1993 [cité 30 janv 2021]. p. 155‑75. (Hommes et Sociétés). Disponible sur: http://www.documentation.ird.fr/hor/fdi:37866

Gomes do Espirito Santo E, Floury B, Cissé M. Déterminants du recours aux soins dans la ville de Cotonou (Bénin). Bulletin of the World Health Organization. 1998;76(2):195‑201.

Ministère de la santé et de la population. Revue du secteur santé. République du Congo; 2018.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************