FACTEURS PRÉDISPOSANT AU TRAITEMENT CHIRURGICAL DANS LA PRISE EN CHARGE DE LA PELVIPÉRITONITE À YAOUNDÉ, CAMEROUN

Pascal Foumane, Emile Télésphore Mboudou, Boris Djiadeu, Boniface Moifo, Julius Sama Dohbit, Jacqueline Ze Minkande

Abstract


Contexte et objectifs

Les facteurs d'échec de l'antibiothérapie en cas de pelvipéritonite sont peu connus. L’objectif de cette étude était de déterminer les facteurs prédisposant du traitement chirurgical dans la prise en charge de la pelvipéritonite.

Méthodologie

Il s'agissait d'une étude cas-témoins avec collecte rétrospective des données, concernant tous les cas de pelvipéritonite traitées à l'Hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé du 1er janvier 2007 au 31 décembre 2011.

Résultats

Quatre-vingt-douze malades ont été incluses, parmi lesquelles 75 patientes (75/92 ; 81,5%) n'avaient reçu que le traitement médical (groupe témoin) et dix-sept (17/92 ; 18,5%) avaient nécessité une prise en charge chirurgicale (groupe cas), soit une incidence de la chirurgie dans le traitement des pelvipéritonites de 18,5%. Les facteurs prédisposant au traitement chirurgical étaient: un âge <25 ans [P= 0,006; OR= 4,5 (2-10,5)], un âge ≥45 ans [P= 0,01; OR= 4,7 (2,2-9,9)], un délai de consultation depuis le début de la symptomatologie ≥6 jours [P= 0,02; OR= 2,8 (1,2-6,7)], la présence d'une contracture abdominale [P= 0,02; OR= 3,7 (1,6-6,9)], la présence d'une collection pelvienne échographique de taille 4 cm [P< 0,001; OR= 13,7 (1,9- 98)], l'utilisation d'un protocole antibiotique classique associant l'ampicilline, la gentamycine et le métronidazole [P= 0,023; OR= 2,95 (1,3-11,2)].

Conclusion

Des facteurs spécifiques prédisposent au traitement chirurgical au cours de la pelvipéritonite à l’Hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé. Nous recommandons une étude prospective en vue de confirmer nos résultats et d'établir, à partir des facteurs prédisposants identifiés, un score thérapeutique de la pelvipéritonite pouvant être utile en pratique clinique courante dans notre environnement.


Keywords


facteurs prédisposants; pelvipéritonite; antibiothérapie; collection pelvienne; chirurgie; Cameroun.

Full Text:

PDF (Français)

References


Raoult D. Dictionnaire des maladies infectieuses. Paris : Ed Elsevier; 1998.

WHO. Principales causes de décès dans le monde, aide mémoire [En ligne]. 2011 Juin. Disponible sur: http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs310/fr/index.html [Consulté le 26/12/2011].

Tebeu PM, Ngassa P, Kouam L, Major AL, Fomulu JN. Maternal Mortality in Maroua Provincial Hospital, Cameroon (2003–2005). West Indian Med J 2007; 56(6):502-7.

Tiret E, Audry G, Bahnini A, Levy E, Parc R, Loygue J. Les péritonites d'origine génitale. J Ann Chir. 1985; 39(8): 585-91.

N'guessan K, Boni S, Gondo D, Bokossa M, Doumbia Y, Kone N et al. Les abcès pelviens chez la femme. Aspects épidémiologiques cliniques et thérapeutiques. Med Afr Noire. 2004; 51(2): 73-7.

Ravolamanana RL, Rabenjamina FR, Razafintsalama DL, Rakotonandrianina E, Randrianjafisamindrakotroka NS. Les péritonites et pelvipéritonites post-abortum au CHU d’Androva Mahajanga : à propos de 28 cas. J Gynecol Obstet Biol Reprod. 2001; 30(3): 282-7.

Fenomanana MS, Rakotoarivony ST, Riel AM, Rekoronirina E, Andrianjatovo JJ, Andrianampanalinarivo H. Profil épidémio-clinique et thérapeutique des pelvipéritonites post-abortives à la maternité du C.H.U. d’Antananarivo Madagascar. Rev Anesth Rea Med Urg 2009; 1(2): 17-20.

Macri CI, Vasilev SA. Highly elevated CA125 and tubo-ovarian abscess mimicking ovarian carcinoma. Gynecol Obstet Invest. 1994;37(2):143-4

Harouna YD, Abdou I, Saidou D, Bazira L. Les péritonites en milieu tropical: particularités étiologiques et facteurs pronostiques actuels - A propos de 160 cas. Méd Afr Noire 2001; 48(3):103-6

Proske JM, Franco D. Péritonite aigue. Rev Prat 2005; 55:2167-72.

Collège National des Gynécologues-Obstétriciens Français (CNGOF). Conduite à tenir devant une suspicion de salpingite. Extrait des mises à jour en Gynécologie Médicale. 2007. Disponible sur: http://www.cngof.asso.fr/d_livres/2007_GM_065_graesslin.pdf [Consulté le 16 Mai 2013].

Stahl JP. Maladies sexuellement transmises (MST) chez la femme, la mère, la mineure. Septième conférence de consensus en thérapeutique anti-infectieuse. Med Mal Infect. 1993; 23: 808-15.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************