Aspects Épidémiologiques, Cliniques et Thérapeutiques des Fractures de la Mandibule à l’Hôpital Central de Yaounde

Edouma acques Gérard, Ngaba-Mambo Olive Nicole, Ngo Nyeki Adèle-Rose, Souop Alain, Bengondo Charles

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. la fracture mandibulaire est une pathologie fréquente en chirurgie maxillo-faciale. Le rôle articulaire de la mandibule exige une réduction anatomique afin de diminuer les complications à moyen et long terme. Le traitement mixte est le plus utilisé. Cette étude visait à déterminer les aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques des fractures de la mandibule. Méthodologie. Nous avons mené une étude transversale descriptive sur une période de 14 mois allant de Janvier 2019 à Mars 2020, à l’Hôpital Central de Yaoundé. Elle a consisté en une collecte de données épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques, à partir des dossiers médicaux des patients remplissant nos critères de sélection, puis, à leur réévaluation dans le but d’évaluer le pronostic fonctionnel en post opératoire. Résultats. Nous avons inclus 67 patients, soit 56 hommes (83,6 %) et 11 femmes (16,4 %). L’âge moyen était de 31,5±11,8 ans. Le sexe masculin prédominait avec un sex-ratio de 5 :1. La principale étiologie était les accidents de la voie publique (74,6 %). Le mécanisme lésionnel direct était le plus fréquent (58,4 %). Le délai médian de la consultation était de 3 heures. Les signes cliniques fréquents étaient : douleurs mandibulaires (100 %), œdème du visage (96,4 %) et une modification de l’occlusion buccale (91,1 %). Selon la classification topographique, le siège parasymphysaire était le site le plus atteint soit 40,3 %, suivie de la symphyse mandibulaire avec 23,9 %. Les fractures unifocales représentaient 65,7 %, les fractures bifocales 25,4 % et au-delà 8,9 % des cas. Le délai médian entre l’arrivée du malade et sa prise en charge était de 8 jours. Le traitement mixte était la modalité thérapeutique la plus utilisée. Il offrait de bons résultats en général, surtout chez les patients polytraumatisés. Conclusion. Les patients atteints de fractures mandibulaires sont des patients jeunes, de sexe masculin, victimes d’accidents de la voie publique. Le site fracturaire était le plus souvent para symphysaire et la prise en charge thérapeutique mixte était la plus souvent adoptée.

ABSTRACT
Introduction. Mandibular fracture is a common pathology in maxillo-facial surgery. The articular role of the mandible requires anatomical reduction to reduce complications in the medium and long term. Mixed treatment is the most widely used. This study aimed at determining the epidemiological, clinical and therapeutic aspects of mandibular fractures. Methodology. We conducted a retrospective study over a period of 14 months, from March 2020 to January 2019, at the Yaoundé Central Hospital. It consisted in collecting epidemiological, clinical and therapeutic data from the medical records of patients who met our selection criteria, then reassessing them in order to determine the functional outcome of the operated mandible. Results. After obtaining administrative authorizations, we included 67 patients: 56 men (83, 6 %) and 11 women (16,4 %). The average age was 31,5±11,8 years. The male sex predominated with a sex ratio of  5 :1. The main etiology was AVPs (74,6 %). The direct injury mechanism was more frequent (58,4 %). The median time to consult the maxillo-facial surgeon was 3 hours. The most common clinical signs were: mandibular pains (100 %), facial edema (96,4 %) and a change in oral occlusion (91,1 %). According to the topographical classification, the parasymphyseal site was the most affected site at 40,3 %, followed by the mandibular symphysis at 23,9 %. Unifocal fractures accounted for 65,7 %, bifocal fractures 25,4 % and above 8,9 % of cases. The median time between the patient’s arrival and his care was 8 days. Mixed treatment was the most commonly used therapeutic modality. It generally provided good results, especially to patients with multiple trauma. Conclusion. Mandibular fractures are frequent on young men patients mostly after a road traffic accident. Fracture site is parasymphyseal and the mixed treatment was suitable in most cases. It represents a reliable therapeutic means.

Keywords


fracture, mandibule, symphyse, accident

Full Text:

PDF

References


Gomes PL, Patrocino JA, Borba BH. Mandibular fracture : analysis of 293 patients treated in the hospital of clinics. J Bras Otorhino-laryngol. 2005 ;71(5):560-5.

Bancolé SR, Biotchane I, Dossou G. Prise en charge des fractures mandibulaires à l’Hôpital Saint Luc de Cotonou. J Med buccale Chir Buc. 2013 ;19(3):85-9.

Keubou Lionel. Aspects Epidémiologiques et Cliniques des Fractures Mandibulaires Traitées par Procédé Orthopédique à l’Hôpital de District de Kumba [Thèse]. Chirurgie Dentaire : Yaoundé ; 2014. 118p.

Dia Tine S, Tamba B, Niang P et al. Fractures de la mandibule en pratique odontologique: à propos de 103 cas. Médecine buccale Chirurgie buccale. 2009 ;15(3) :137-45.

Sojat AJ, Meisami T, Sandor GK et al. The epidemiology of mandibular fractures treated at the Toronto General Hospital. J Can Dent Assoc. 2011 ; 67(11) : 640-4

BUCREP (2014), Rapport National sur l’État de la Population, Émigration Internationale : État des Lieux, Enjeux et Défis, 99p.

Sakr K, Farag IA, Zeitoum IM. Review of 509 mandibular fractures treated at the University Hospital, Alexandria, Egypt. British Journal of Oral and Maxillo-facial Surgery. 2006 ; (44) :107-11.

Elgehani RA, Orafi MI. Incidence of mandibular fractures in Eastern Lybia. Med Oral. Pathol Oral. Chir Buc. 2009 ;14(10) :529-32.

Martini MZ, Takahashi A, Oliviera HG. Epidemiology of mandibular fractures treated in a Brazilian Level I Trauma Public Hospital in the City of Sao Paulo, Brazil. Braz Dent J. 2006 ;17(3) :243-8.

Rocton S, Chaine A, Ernenwein D et al. Fractures de la mandibule : Epidémiologie, prise en charge thérapeutique et complications d’une série de 563 cas. Rev Stomatol Chir Maxillofac. 2007 ;10(3) :3-10.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************