Présentation Clinique, Traitement et Évolution des Péritonites Aiguës Généralisées à l’Hôpital Fousseyni Daou de Kayes au Mali

G Sogoba, Drissa Katile, S Sangaré, LI Traoré, L Diakité, SM Cissé, D Sangaré

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. La péritonite aigue généralisée constitue une urgence grave nécessitant une prise en charge médicochirurgicale rapide. L’objectif de notre étude était d’étudier les aspects épidémiologique et thérapeutique des péritonites aigues généralisées à l’hôpital Fousseyni Daou de Kayes. Matériels et méthodes. Il s’est agi d’une étude prospective allant du 1er février 2013 au 1er janvier 2014 portant sur 42 patients opérés dans service de chirurgie générale de l’hôpital Fousseyni Daou de Kayes. Résultats. Durant la période, 256 patients ont été admis pour des urgences digestives dont 42 cas de péritonite aigue généralisée soit une fréquence de 16,4%. L’âge moyen des patients était de 40,1 avec des extrêmes de 1 et 80 ans. On a noté une prédominance masculine avec un sex-ratio de 1,33. Les paysans étaient la couche sociale la plus représentée (26,2%). Les signes cliniques et para cliniques en faveur d’une péritonite aigue généralisée ont été essentiellement : contracture abdominale, douleur abdominale intense, des nausées ou vomissements qui étaient présents chez tous nos malades et un pneumopéritoine à l’ASP (66,7%) des cas. L’incision-suture-lavage puis drainage a été le geste le plus réalisé. Les perforations appendiculaires étaient des causes les plus fréquentes (35,71%) ; Tous les germes ont été sensibles à la Ceftriaxone et aucun patient n’a subi une monothérapie. En post opératoire, (76,2%) des patients subi une bi antibiothérapie. Les suites opératoires ont été simples dans 69% des cas. L’évolution a été marquée par la suppuration pariétale (4,8% des cas) et nous avons enregistré 2 décès (4,8%). Conclusion. Le retard de consultation, l’absence de service de soins intensifs, le coût élevé de l’intervention chirurgicale d’urgence ont été des facteurs déterminant de la mortalité et de la morbidité.
ABSTRACT
Introduction. Acute generalized peritonitis is a serious emergency requiring rapid medical and surgical management. The objective of our study was to study the epidemiological and therapeutic aspects of acute generalized peritonitis at the Fousseyni Daou hospital in Kayes. Materials and methods. This was a prospective study from February 1, 2013 to January 1, 2014 on 42 patients operated on in the general surgery department of the Fousseyni Daou hospital in Kayes. Results. During the period, 256 patients were admitted for digestive emergencies, including 42 cases (16.4%) of acute generalized peritonitis. The mean age of the patients was 40.1 with extremes of 1 and 80 years. A male predominance was noted with a sex ratio of 1.33. The peasants were the most represented social layer (26.2%). The clinical and para-clinical signs in favor of acute generalized peritonitis were mainly: abdominal contracture, intense abdominal pain and nausea or vomiting found in all of our patients and pneumoperitoneum in the ASP (66.7%) of cases. The incision-suture-wash followed by drainage was the most used technique. Appendicular perforations were the most common causes (35.71%); 100% of the organisms were sensitive to Ceftriaxone and no patient underwent the monotherapy. Postoperatively, (76.2%) of patients underwent bi-antibiotic therapy. The postoperative consequences were straightforward in 69% of cases. The course is marked by parietal suppuration (4.8% of cases) and we recorded 2 cases of death (4.8%). Conclusion. The delays in consultation, the absence of an intensive care unit, the high cost of emergency surgery were determining factors in mortality and morbidity.


Keywords


péritonite, épidémiologie, thérapeutique, Kayes

Full Text:

PDF (Français)

References


Proske J.M, Franco D. Péritonites aigues. Rev Prat. Paris 2005 ; 55 : 2167-2172.

Jean YM, Jean LC. Péritonites aigues. Rev Prat. Paris 2001; 51: 2141-2145.

Golash V, Wilson P D. Early laparoscopy as a routine procedure in the management of acute abdominal pain: a review of 1320 patients. Surg endocc 2005; 19(7): 882-5.

Thoreau N, Fain O, Babinet P, Lortholary O, Robineau M et al. Peritoneal tuberculosis: 27 cases in the suburbs of northeastern Paris. Int J Tuberc Lung Dis 2002; 6: 253- 258.

Konaté H. Abdomens aigus chirurgicaux dans le service de chirurgie générale et pédiatrique du CHU Gabriel Touré. Thèse Méd Bamako 2001 ; N 67.

Shittu OB et al. Pattern of mechanical intestinal obstruction in Abandon a ten year review. A J Med 2001; 30 (12):17-21.

Sissoko F, Ongoïba N, Berete S et Al. Péritonites par perforation iléale en chirurgie B de l’hôpital du Point G . Mali Med 2003 ; T18 : N°1.

Togola I. Les contusions de l’abdomen au CHU Gabriel Touré. Thèse Méd Bamako ; 2002 ; n°12 : p 73.

Adesunkanmi A R, Oseni S A,Adejuyigbe O. Acute generalized peritonis in African

children. Assessment of severity illness using modified APACHE II score. Anz J Chir 2003 May, 73(5) :275-9.

Ongoiba N. Contribution a l’étude clinique et épidémiologique des péritonites aigues dans les hôpitaux de Bamako et de Kati. Thèse Méd Bamako 1984 ; N °24.

Gougard P, Barrat C.Le traitement laparoscopique de l’ulcère duodénal perforé. Résultat d’une étude rétrospective multicentrique. Ann Chir 2000 ; 125 : 726-731.

Hosoglu S, Mustafa Ademir et Col. Risk factors for enteric perforation in patients with typhoid fever. Am j epidemiology 2004; 160: 46-50.

Doui D et al.les péritonites aigues généralisées opérées dans les hôpitaux de Bangui. Etiologies et profil bactériologique à propos de 93 cas : 2008,55 :617-622.

Malik S, Klein JF. Conduite à tenir face aux perforations du grêle d’origine typhique : à propos d’une série observée dans l’Ouest Guyanais . Méd. Trop 2001 ; 61 : 491-494.

Rahman GA et aL. Typhoid iléal perforation in Niger children: an analysis of 106operative cases. Pédiatre Surg Int 2001 ; 17 : 628-630.

Almowitch B. Traitement laparascopique de l’ulcère duodénal perforé. Gastro Enterol Clin Biol 2000 ; 24 :2012 -17.

Sakhri J. Traitements des ulcères duodénaux perforés. Tunisie Médicale 2000 ; 78 : 8-9.

Kouame B. Aspects diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques des perforations

typhiques du grêle de l’enfant à Abidjan. Côte d’ivoire. Bull Soc Pathol Exot 2001; 94 (5): 379-382.

Kanté L. péritonites aigues généralisées à l’hôpital SOMINE DOLO de Mopti : aspects épidémiologique et thérapeutique. MALI MEDICAL 2018, TOME XXXIII ; N°4.

Giessling U, Petersen S, Freitag M et AL. Surgical management of severe peritonitis

Zentralbt chir 2002 jul; 127(7):594-7.

Boris A ,Kahalil O,Philippe Set al. Traitement laparoscopique de l’ulcère duodénale perforé. Gastro entérologie clin Biol 2000; 24:1012-1017.

Victor P et al. Les perforation d’une ulcère gastro duodenal au CHU du P Mémoire Méd; Bamako2008; n°22.

Siddeye A. Les perforation d’une ulcère gastro duodenal au CHU Gabriel Touré.Thèse Méd Bamako; 2009; n° 194.

DIABY HB et al. Releva un taux de mortalité de 7,9% sur 302 cas de péritonites aigues par perforation d’ulcère dans les services de chirurgie et pédiatrique à l’hôpital Gabriel Touré Thèse med ; Bamako 2013 ; N°67.

Kafih M, Fekak H, El Idrissi A et al. Ulcère duodenal perforé; traitement coelioscopique de la perforation et la maladie ulcéreuse duodénale Ann chir 2000;125:242-6.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************