Main Article Content

Abstract

RÉSUMÉ
Introduction. L’infection par le virus de l’hépatite virale B (VHB) constitue un problème de santé publique dans plusieurs régions du monde par sa fréquence, ses complications, et ses conséquences socio-économiques. Elle représente la principale cause de pathologie hépatique chronique en Afrique subsaharienne. L’objectif de notre étude était de décrire les aspects épidémiologiques, cliniques et para cliniques de l’infection au virus de l’Hépatite B en milieu hospitalier. Méthodologie. Il s’agit d’une étude transversale déroulée du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2016, dans le service de médecine interne du Centre Hospitalier et Universitaire de Treichville (Abidjan). Résultats. Nous avons trouvé 131 patients sur 1117 dossiers soit une prévalence hospitalière de 12%. L’âge moyen des sujets était de 45 ans. Le sex-ratio homme/femme était de 2,4. Nous avons eu 39,8% des patients qui étaient des fonctionnaires et 62, 6% de nos patients étaient mariés. Les facteurs de risque identifiés étaient les suivants: risque sexuel (32,8), soins dentaires (13%), chirurgie (9,9%)%), transfusion sanguine (5,3%). Le signe clinique le plus fréquent était l’asthénie physique (27,5%). La charge virale était indétectable dans 18% des cas. Une fibrose hépatique avancée (F4) était présente chez 38,9% des patients. Conclusion. L’hépatite B est une maladie qui, du fait de son évolution potentielle vers la cirrhose et/ou le CHC, pose un problème majeur de santé publique, particulièrement dans les pays en voie de développement qui sont souvent des zones d’endémie.


ABSTRACT
Introduction. Infection with the hepatitis B virus (HBV) is a public health problem in several regions of the world because of its frequency, its complications, and its socio-economic consequences. It is the main cause of chronic hepatitis pathology in subsaharan Africa. The objective of our study was to describe the clinical and paraclinical features of hepatitis B virus infection in an Ivorian hospital setting. Methodology. This was a cross-sectional study, which took place from January 1, 2015 to December 31, 2016, in the Internal Medicine department of the Treichville Hospital and University Center (Abidjan). Results. We found 131 patients out of 1117 files, ie a hospital prevalence of 12%. The average age of patients was 45 years. The sex ratio M/F was 2.4. We found 39.8% of patients who were civil servants while 62.6% of them were married. The main risk factors were as follows: sexual risk (32.8%), dental care (13%), surgery (9.9%), blood transfusion (5.3%). The main clinical sign was physical asthenia (27.5%). Viral load was undetectable in 18% of cases. Advanced hepatic fibrosis (F4) was found in 38.9% of patients. Conclusion. Hepatitis B is a ubiquitary disease that has a potential progression to cirrhosis and / or HCC, and therefore poses a major public health problem, particularly in developing countries which are often highly endemic areas.

Keywords

Hépatite virale B Épidémiologie Clinique Abidjan Côte d’Ivoire Hépatite virale B, Épidémiologie, Clinique, Abidjan, Côte d’Ivoire

Article Details

Author Biography

Camara Toumin, 1- Service de Médecine Interne B CHU de Treichville, Abidjan (République de Côte d’Ivoire.)

FMSB/UYI

How to Cite
Toumin, C. ., Ibrahim, K., Mamoudou, C. ., Binan, I. ., Michel, K., & Toussaint, T. (2021). Aspects Cliniques et Paracliniques de l’Hépatite Virale B Chronique au CHU de Treichville. HEALTH SCIENCES AND DISEASE, 22(11). Retrieved from https://hsd-fmsb.org/index.php/hsd/article/view/3098

References

  1. Collège des universitaires des maladies infectiruses et tropicales E.PILLY 2016 ; 25 :389-393.
  2. WHO [en ligne]. World Wide implémentation of hepatitis B vaccination of New borns, 2006. WKLY EpidemiolRec 2008; 83: 429-440
  3. Douare : Contribution à l’étude clinique d’une préparation traditionnelle utilisant les racines d’entadaafricana « samanènè » pour le traitement de l’hépatite B. Thèse de Med Bamako N 40, 63P 1992.
  4. Asselah T, Lada O, Boyer N, et al : Traitement de l’hépatite B. Gastroenterol clin Biol 2008, 32 : 749-768.
  5. Amina Sbai. Epidémiologie, génotype et facteurs de risque de l’hépatite B au Maroc. Université Mohamed V Agdal. Faculté des sciences Rabat, thèse de Doctorat, novembre 2012-11-24.
  6. C. Enel, A. Désirées du lou, T.N’arriveyoman, C.Danelbon, J.Larmarange : journal africain d’hépato-gastro-enterologie 2015 Volume 6 : 94-98.
  7. Schweitzer A,etJ Horn, RT Mikolajczyk, G krause, JJ Ott-The, Lancet Estimations of wordwide prevalence of chronic hepatitis B virus infection; A systematic review of data publi shed between 1965 and 2013. Lancet 2015; 386 (10003); 1546- 1555. (Pub Med) (Google Scholar)
  8. Tangara O:Coïnfection hépatite B et hépatite C chez les donneurs de sang au CNTG de Bamako. Thèse pharm. 2004 No 61.
  9. N.joh J .Prevalence of hepatitis B virus. Markers among drug dependent patients in Jeddat Saoudi Arabia. East African Medical Journal 1995; 72: 420-491P.
  10. Tembely K Les transaminases chez les donneurs de sang au CNTG de Bamako.Thèse de pharm. Bamako, 2002, No21.
  11. Sidibe S Les marqueurs sérologiques l’hépatite B au Mali. Thèse de Med, Bamako 202, No 55 1981.
  12. Dranel J.F, Caron C, Collet G, Vanbatten C, Dumou Chel P. Hépatite B : épidémiologie naturelle, biologie, surveillance du traitement.Path.Biol, 1999 ; 47 :917-927.
  13. Poynard T. Hépatite B : histoire naturelle, biologique, surveillance du traitement. Path.Biol, 1999 ; 47 : 911-916.
  14. Villeneuve J P : The naturalhistory of chronic hepatitis B virus infection. J clin virol 2005, 34 (suppl1): S138- S41.
  15. Chang M-H, Chen C-J, Lai M-S, Hsu H-M, Wu T-C, Kong M-S, et al. Universal hepatitis B Vaccination in Taiwan and the incidence of hepato-cellular carcinoma in children. N Engl J Med 1997; 336; 1855-9.

Most read articles by the same author(s)