Prévalence des Troubles Psychiatriques chez les Femmes Séropositives au VIH au Centre Hospitalier et Universitaire du Point G (Bamako)

SP Coulibaly, J Traoré, Y Karabinta, P Mounkoro P, E Dara A, K Traoré, K Issa, F Maïga, A Togora, S Coulibaly, DK Minta, B Koumaré

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. Au Mali, la séroprévalence au VIH est de 1,1% dans la population adulte. Chez les femmes, elle est de 1,3%, plus élevée que celle estimée chez les hommes à 0,8 %. Au-delà de cette disparité épidémiologique, peu d’études ont porté sur l’état de santé mentale de cette population féminine au Mali d’où l’intérêt de la présente étude dont l’objectif était de déterminer la tendance et la nature des troubles psychiatriques chez les femmes séropositives au VIH suivies au CHU Point G. Matériel et méthodes. Il s’agissait d’une étude transversale et descriptive de tous les cas de troubles psychiatriques chez les femmes séropositives au VIH durant la période du 1er août 2011 au 31 juillet 2012. Résultats. Au cours de cette étude, 222 patientes ont été enquêtées, 95 présentaient des troubles psychiatriques soit 42,8%. Parmi elles, 92 étaient VIH1 soit 96,8%. L’indice de Karnofsky était compris entre 60 et 100% dans 95,8% des cas. Le diagnostic psychiatrique était les troubles anxiodépressifs dans 86,3% des cas. La tranche d’âge 38 – 47 ans comptait 37,8% de cas de trouble anxiodépressif. Les patientes mariées ont représenté 53,7% des cas dont 54,9% présentaient un trouble anxiodépressif. Les non scolarisées correspondaient à 61,1% des cas. Les ménagères ont représenté 60,0% des cas, et dont 58,5% étaient un trouble anxiodépressif. Conclusion. Les résultats de notre étude montrent que la prévalence des troubles psychiatriques reste élevée chez les femmes vivant avec le VIH, et qu’il s’agit surtout de troubles anxiodépressifs. Par conséquent, la prise en charge psychothérapeutique est indiquée dans le suivi de cette population.

ABSTRACT
Introduction. In Mali, HIV seroprevalence is 1.1% in the adult population. For women, it is 1.3%, higher than that estimated for men at 0.8%. Beyond this epidemiological disparity, few studies have focused on the state of mental health of this female population in Mali, hence the interest of the present study. Its objective was to determine the trend and nature of psychiatric disorders in HIV-positive women at the University Hospital of Point G. Methods. This was a cross-sectional and descriptive study of all cases of psychiatric disorders among HIV-positive women during the period from 1 August 2011 to 31 July 2012. Results. In this study, 222 patients were surveyed, 95 had psychiatric disorders, or 42.8%. Of these, 92 were HIV1 or 96.8%. The Karnofsky Index was between 60 and 100% in 95.8% of cases. The psychiatric diagnosis was anxio-depressive disorders in 86.3% of cases. The 38-47 age group accounted for 37.8% of cases of anxio-depressive disorder. Married patients accounted for 53.7% of cases, of which 54.9% had anxio-depressive disorder. Unschooled patients accounted for 61.1% of the cases. Housewives accounted for 60.0% of cases, of which 58.5% were anxio-depressive disorder. Conclusion: The results of our study show that the prevalence of psychiatric disorders remains high among women living with HIV, and that these are mainly anode-depressive disorders. Therefore, psychotherapeutic management should be indicated in the follow-up of this population.


Keywords


Prévalence, Troubles psychiatriques, Femmes séropositives, CHU du Point G

Full Text:

PDF (Français)

References


Blot M, Piroth L. L’infection par le VIH en France en 2012: réalité, risques et enjeux d’une polypathologie chronique. Rev Mal Respir. 2012;29(6):785–792.

Maccaferri GE, Cavassini M, Berney A. Troubles de l’humeur et VIH: épidémiologie, clinique et prise en charge thérapeutique. Rev Médicale Suisse. 2012;(328):362.

Bary M, David F, Gasnault J, Kerneis H, Linard F, Longuet P, et al. Troubles neuropsychiatriques chez les patients infectés par le VIH et rôle de l’efavirenz. Médecine Mal Infect. 2004;34(10):435–449.

Sanchez-Valero C. Dépression et VIH/sida. Rev Médicale Suisse. 2003;577:22694.

Ouedraogo TL, Ouedraogo A, Ouedraogo AV, Soubeiga A, Kyelem N. Les personnes vivant avec le VIH, vecu quotidien et gestion du risque de transmission a l’entourage: etude a Ouagadougou. Médecine Trop. 2005;65(2):143–147.

Vidal L. La transmission. Le sida et ses savoirs. L’Homme. 1999;59–83.

ONU SIDA. Le CCP de l’ONUSIDA évoque la discrimination dans le secteur de la santé. [Internet]. [cité 20 janv 2019]. Disponible sur:

http://www.unaids.org/fr/site-search

Zoungrana J, Dembélé JP, Sako FB, Siranyan S, Traore J, Sawadogo A, et al. Dépression et VIH: aspects épidémiologiques et cliniques au centre hospitalier universitaire du Point G de Bamako (Mali). Médecine Santé Trop. 2017;27(2):186–189.

Minta D. Manifestations psychiatriques chez les personnes vivant avec le vih dans les services de medecine interne et de maladies infectieuses au CHU du point g. bamako. mali. rev cames sci santé. 2014;1(2).

Uys H. Prevalence and clinical presentation of HIV positive female psychiatric inpatients. Afr J Psychiatry. 2013;16(1):23–28.

El Fane M, Sodqi M, Chakib A, Ajaoui N, Lahsen AO, Marih L, et al. La santé mentale des patients vivant avec le VIH dans le service des maladies infectieuses du CHU Casablanca, Maroc. In: Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique. Elsevier; 2018.

Belaid BS. Les effets d’annonce dans l’infection à VIH et leur destin. In: Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique. Elsevier; 2018. p. 471–476.

El Fane M, Bensghir R, Sbai S, Chakib A, Kadiri N, Ayouch A, et al. Qualité de vie sexuelle chez les personnes vivant avec le VIH. Sexologies. 2011;20(3):188–192.

Brégigeon S, Lions C, Zaegel-Faucher O, Laroche H, Martinet P, Bertone H, et al. Consultation «santé sexuelle et affective»: quelles attentes pour les personnes vivant avec le VIH? Sexologies. 2019;28(1):20–24.

Préau M, Bonnet A, Bouhnik A-D, Fernandez L, Obadia Y, Spire B. Anhédonie et dépression dans le contexte de l’infection par le VIH avec les multithérapies antirétrovirales (ANRS-EN12-VESPA). L’Encéphale. 2008;34(4):385–393.

Préau M, Bouhnik A-D, Heard I, Brunet-François C, Lemoing V, Collin F, et al. La santé mentale des femmes séropositives en France à l’ère des thérapies antirétrovirales: quelles différences avec les hommes? Quels enjeux? médecine/sciences. 2008;24:151–160.

Jiang H, Chen S, Huang X, Huang R, Lin P, Cheng W, et al. Prevalence of and factors associated with major depressive disorder among HIV-positive individuals in Guangdong, China. J Affect Disord. 2019;246:474–479.

Coutherut J, Desclaux A. Le partage du statut sérologique des personnes vivant avec le VIH à 10 ans de traitement antirétroviral au Sénégal. Bull Société Pathol Exot. 2014;107(4):266–272.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************