Diagnostic, Traitement et Pronostic des Cellulites Cervico-Faciales à Yaoundé

Léonel Christophe Atanga, Olive Nicole Ngaba Mballa, Jacques Edouma Bohimbo, Marie Madeleine Zingui Ndongo Ottou, Richard Njock

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. Le but de notre étude était de décrire les caractéristiques diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques des cellulites cervico-faciales à Yaoundé. Méthodologie. Les dossiers des patients admis pour cette affection dans le service d’oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale entre Janvier 2014 et Décembre 2017 ont été revisités. Les données démographiques (âge, sexe), cliniques (facteurs favorisants symptômes, signes, porte d’entrée, localisation, caractère circonscrit/diffus, séreux/collecté) et thérapeutiques (traitement médicamenteux, chirurgical, leurs indications et résultats) ont été analysées. Résultats. Nous avons colligé 125 dossiers de patients dont 74 (59,2%) de sexe masculin, âgés en moyenne de 32 ans (1 à 55 ans).  La porte d’entrée était dentaire dans 98 (74,2%) cas, cutanée dans 12 (8,1%) cas, traumatique dans 9 (7,2%) cas, sinusienne, pharyngée et otitique dans respectivement trois, deux et un cas. Une prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens avant l’admission était retrouvée chez 46,4% des patients. Les cellulites étaient circonscrites chez 36 (28,8%) patients et diffuses chez 89 (81,2%). Les localisations les plus fréquentes étaient géniennes (33%) et sous-mentales (32%). Séreuses chez 23 patients (18,4%), elles ont été traitées par antibiothérapie. Collectées chez 102 patients (81,6%) elles ont bénéficié d’un traitement chirurgical associé, faisant appel à une incision-drainage sous anesthésie locale dans 96% cas et sous anesthésie générale dans 4% des cas. La durée moyenne d’hospitalisation était de 3 jours (1 à 21 jours). Le taux de complications était de 20,8%. L’évolution  a été favorable chez 112 (89,6%) patients. Le taux de mortalité était de 10,4%. Conclusion. Les cellulites cervico-faciales sont fréquentes dans notre service. Un traitement adéquat multidisciplinaire à un stade précoce améliore le pronostic.
ABSTRACT
Objective.  The aim of our study was to describe clinical, diagnostic, therapeutic and prognostic aspects of cervico-facial cellulitis in Yaounde. Methods. Files of patients admitted for cellulitis in the otolaryngology unit of this hospital between january 2014 and december 2017 were reviewed. demographic (age, gender), clinical (contributing factors, symptoms, signs, port of entry, localisation, confined/diffused, serous/collected presentation), therapeutic (medical/surgical treatments. Results. We studied  125  patients among whom 74 (59.2%) were males. The mean age was 32 years (range: 1 to 55 years). Cellulitis was mostly odontogenic (74.2%). Other ports of entry were cutaneous (8.1%), traumatic (7.2%), sinus, pharyngeal and otitic in respectively three, two and one cases. Non-steroidal anti-inflammatory medication before admission was reported in 46.4% of patients. Cellulitis was limited in 28.8% of patients and diffused in 81.2%. Jugal (33%) and sub-mental (32%) localisations were the most common. cellulitis was serous in 18,4% of patients and was cured by antibiotherapy alone. Cellulitis was collected in 81.6% of patients; in this situation, a surgical treatment was done involving incision and drainage under local (96%) or general anesthesia (4%). The mean hospital stay was 3 days (1 to 21 days). The complication rate was 20.8%. The outcome was favourable in 89.6% of patients. The letality rate was 10.4%. Conclusion. Cervicofacial cellulitis is a common affection in our setting. Adequate multidisciplinary treatment at an early stage should improve the prognosis.


Keywords


cellulites cervico-faciales, Cameroun

Full Text:

PDF (Français)

References


Rakotoarison R, Ramarozaton NP, Rakoto FA, Rakoto FG. Cellulites cervico-faciales : à propos de 41 cas. Med buccale chir buccale 2008; 14 (1): 35-9.

Bengondo M, Bita R, Avang NT, Mengong H, Bengono G. Cellulites et phlegmons d’origines dentaires au CHU de Yaoundé. Odonto-stomatologie tropicale 2006 ; 11(3) : 22-6.

Miloundja J, Assini Eyogho SF, Mandji Lawson JM,Ondounda M, Koumba JS, Lekassa P, Inibend M, N’zouba L. Cellulites cervico-faciales diffuses. 32 cas vus à Libreville. Sante 2011 ; 21 : 153

Njifou Njimah A, Essama L, Kouotou E A, Moby H, Mapoure Y, Motah M, Ndjock R. Cellulites cervico-faciales en milieu hospitalier camerounais. Health Sci. Dis 2014 ; 15 (1) : 1-4

Tran Ba Huy P, Blancal JP, Verillaud B, Mabazaa A, Herman P. Les cellulites cervico-faciales une grave urgence ORL. Bull Acad Natle Méd, 2011 ; 195(3) : 661 -78.

Kaba M, Cadot S, Miquel JL. Les cellulites périmaxillaires a l’hôpital provincial de Mouila. Odonto-stomatologie Tropicale 1998 ; 4 : 18-22

Hounkpe YYC, Oussa GB, Vodouhe SJ, Babagbeto MJ, Medji ALP, Bassabi SK. Les cellulites cervicofaciales à propos de 55 cas colligés dans les services d’ORL et d’Ophtalmologie du CNHU de Cotonou. Médecine d’Afrique Noire 1990 ; 1 : 37

Ngapeth-Etoundi M, Itoua ES, Obounou A, Aragon Alma J. Complications infectieuses et péridentaires observées à l'hôpital central de Yaoundé (à propos de 161 cas). Odonto-stomatologie tropicale 2001 ; 3 : 32-8.

Diallo OR, Balde NM, Conde B, Camara SAT, Bah AT. Les cellulites cervico-faciales chez le patient diabétique au CHU de Conakry. Rev Col Odonto-Stomatol Afr Chir Maxillo-fac 2006 ; 13(3) : 13-6.

Kpemissi E. Cellulites cervico-faciales d’origine bucco-dentaire: Etude de 26 cas au CHU de Lomé Rev Laryngol Oto-Rhinol. 1995;116:195–7.

Ayoubi AE, Ayoubi FE, Mas E et al. Cellulites cervico-faciales diffuses d’origine dentaire à propos de 60 cas. Med buccale chir buccale 2009 ; 15 (3) : 127- 35.

Potard G, Marianowski R, Fortun C et al. Cellulites de la face et du cou : à propos de 13 cas. J Fr ORL 2000 ; 49 : 325-37.

Benbouzid MA, Benhyammou A, EL Messaoudi A, Jazouli N, Kzadri M, Les cellulites cervico-faciales: à propos de 8 cas. Espérance médicale. 2004; 11 (102) : 86-90

Benzarti S, Mardassi A, Ben MR et al. Les cellulites cervico - faciales d’origine dentaire. A propos de 150 cas. J Tun ORL 2007 ; 19 : 24-7.

Rifki C, Rochd T. cellulites cervico- faciales circonscrites aigues d’origine dentaire. Repère médical 2009 ; 35 : 1 -9 .

Ragot JP. Foyers infectieux dentaires et leurs complications. Rev Prat 1998 ; 48 : 1714-7

Karengera D, Mir Mohammed Sadeghi H, Lambert S, Reychler H. Cellulites faciales odontogènes. Actual Odonto-Stomatol 1996 ; 195 : 395-407

Keita M, Doumbia K, Diango D, Diallo M, Timbo SK, Ag Mohamed A. La cellulite cervicale extensive en milieu hospitalier sub-sahélien une pathologie oubliée ? Cas du Mali. Médecine d’Afrique Noire 2008 ; 55 (09) : 464-7


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************