Étiologies des Rectorragies chez l’Adulte dans les Centres d’Endoscopie Digestive à Kayes

Katilé Drissa, LI Traore, G Sogoba, S Sangare, B Diallo, A Konate, MT Diarra, MY Maiga

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. La pratique d’endoscopie digestive basse notamment l’anorestoscopie et surtout la coloscopie est une activité récente à Kayes. Le but de notre étude était  d’inventorier les étiologies des rectorragies au niveau des différents centres d’endoscopie de la ville de Kayes au Mali. Matériels et méthodes. Il s’agissait d’une étude rétrospective ayant porté sur  l’analyse des comptes rendus d’endoscopie digestive basse dans les unités d’endoscopie digestive de l’hôpital régional Fousseyni DAOU de Kayes et de la clinique médicale ‘’ SEWA’’ de Kayes sur une période allant du 1er Janvier  2018 au 31 Décembre 2018. Ont été inclus  les malades des 2 sexes, âgés de plus de 15 ans qui ont présenté une rectorragie explorée par une anorectoscopie seule ou parfois complétée par une coloscopie partielle ou  totale. Résultats. Durant la période d’étude, l’endoscopie digestive basse a été réalisée chez 367 patients dont 117 cas réalisés pour rectorragie soit une fréquence de 31,9 %. L’âge moyen des patients  était de 44±12,7  ans avec des extrêmes de 22 et  83 ans. Sur les 117 patients enregistrés, 85 étaient de sexe masculin (72,6%) soit un sex-ratio de 2,6. Les ménagères étaient la couche sociale la plus représentée (31,6%), suivies des cultivateurs (26,5%). La douleur anale (58,1%), le prurit anal (29%) et la constipation (27,3%) étaient les signes fonctionnels les plus fréquemment associés à la rectorragie. La maladie hémorroïdaire a été l’étiologie la plus retrouvée (60,7%), suivie de la fissure anale (24,8%). D’autres pathologies ont été retrouvées également à des proportions non négligeables comme la rectosigmoidite non spécifique (16,2%), la rectocolite hémorragique (11,1%), la tumeur colorectale (9,4%), la diverticulose colique (1,7%).  Dans 6% des cas, aucune cause n’a été retrouvée. Conclusion. Les rectorragies constituent le motif de réalisation d’endoscopie digestive basse le plus fréquent à Kayes. La maladie hémorroïdaire a été l’étiologie la plus Fréquente. La réalisation de  la coloscopie totale doit être systématique chez les malades à fin de ne pas méconnaitre une pathologie colique grave.
ABSTRACT
Introduction. The practice of lower digestive endoscopy including anorestoscopy and especially colonoscopy is a recent activity in Kayes. The aim of our study was to determine the etiological of rectorragy in the different endoscopy centers in the town of Kayes in Mali.  Methods. It was a retrospective study that focused on the analysis of reports of low digestive endoscopy in the digestive endoscopy units of the regional hospital Fousseyni DAOU of Kayes and the medical clinic ''SEWA'' of Kayes over a period from January 1, 2018 to December 31, 2018. Included were patients of both sexes, aged over 15 years who presented a rectorragy explored by anorectoscopy alone or sometimes supplemented by a partial or total colonoscopy. The data were processed using Epi info version 6 software. Results.  During the study period, lower GI endoscopy was performed in 367 patients, including 117 cases performed for rectorragy, i.e. a frequency of 31.9%. The mean age of the patients was 44±12, 7 years with extremes of 22 and 83 years. Of the 117 patients registered, 85 were male (72.6%), i.e. a sex ratio of 2.6. Housewives were the most represented social stratum (31.6%), followed by farmers (26.5%). Anal pain (58.1%), anal pruritus (29%) and constipation (27.3%) were the functional signs most frequently associated with rectorrhagia. Hemorrhoidal disease was the most common etiology (60.7%), followed by anal fissure (24.8%). Other pathologies were also found in non-negligible proportions such as non-specific rectosigmoiditis (16.2%), ulcerative colitis (11.1%), colorectal tumour (9.4%), colonic diverticulosis (1.7%).  In 6% of the cases, no cause was found. Conclusion. Rectorragy are the most frequent reason for carrying out lower digestive endoscopy in Kayes. Hemorrhoidal disease has been the most common etiology. Total colonoscopy must be performed systematically in patients in order not to misunderstand a serious colonic pathology.

Keywords


rectorragie, anorectoscopie, coloscopie, kayes

Full Text:

PDF (Français)

References


KATILE D, DICKO MY, KONDE A, MALLE O, SANGARE D, SANOGO SD, SOUMARE G, DIALLO B, SOGOBA G, TRAORE LI, SANGARE S, KONATE A, DIARRA MT, MAIGA MY. La Pathologie Anorectale à Kayes au Mali. Health Sci. Dis: Vol 20 (2) Mars -Avril 2019.

Bagny LM A, Lawson-Ananissoh O, Bouglouga YR, El Hadji LY, Kaaga D, Redah et al. European Scientific Journal January 2017 edition vol.13, No.3 ISSN: 1857 - 7881 (Print) e - ISSN 1857- 7431.

YASSIBANDA S, IGNALEAMOKO A, MBELESSO P, BOBOSSI GS, BOUA N, CAMEOGO-POLICE SM et al. La pathologie anorectale à Bangui République de centre Afrique. Mali Med 2004 ; 19(2) :12-14.

Djibril AM, MbaK BBagny A, et al. Aspect étiologique des rectorragies chez l’adulte en milieu Africain : à propos de 85cas Colligés en 12 ans au CHU-Campus de Lomé. Mali Méd 2009 ; 3:40-2

CANARD J M, CARAYON P, DUMAS R. La coloscopie en France en 1998 : résultats d’une enquête prospective nationale de la société française d’endoscopie digestive. Sem. Hop 1998 ; 22 : 111-114.

Diarra M, Konaté A, Souckho A Épouse Kaya, Kassambara Y ,Tounkara M , Sangaré D, Sow H Épouse Coulibaly, Doumbia K Épouse Samaké, Maiga A, Guindo H, Traoré HA, Maiga M Y. La maladie hémorroidaire interne au centre d’endoscopie digestive du CHU Gabriel Touré de Bamako. Mali Médical 2015; 3:38-41.

Bougouma A, Giungane NA, Sombie RA. La pathologie anorectale en milieu hospitalier à Ouagadougou (approche endoscopique) : aspects épidémiologiques et diagnostiques. Med Afr Noire 2012 ; 5:87–94

KOURAKLIS G, MISIAKOS E, KARATZOS G, GOGAS J, SKALKAS G. Diagnostic approach and management of active lower gastrointestinal hemorrhage. Int. Surg 1995 ; 80 (2) : 138 - 140.

RAOUL J L, BOUTROUX D, BRETAGNE JF, ROPERT A, GOSSELIN M. Rectorragies abondantes (RA) : enquête étiologique rétrospective dans une unité de soins intensifs. Gastroentérol. Clin. Biol 1992 ; 16 : 189.

CAOS A, BENNER KG, MANIER J, Mc CARTHY DM, BLESSING L, KATON R. Colonoscopy after Golytely preparation in acute rectal bleeding. J. Clin. Gastroenterol 1986 ; 8 (1) : 46-49.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************