Le Syndrome Coronarien Aigu dans le Service de Cardiologie du CHU du Point G : Prévalence, Clinique, Thérapeutique et Évolution

Souleymane Coulibaly, IB Diall, I Menta, M Diakité, HO Ba, N Diallo, A Kodio, R Dakouo, S Traoré, S Sidibé, S Sidibé, Y Camara, A Kéita, CA Thiam, M Konaté, B Diallo

Abstract



RÉSUMÉ
Objectif. Le but de l’étude était d’étudier les aspects cliniques et thérapeutiques du syndrome coronarien aigu (SCA) dans le service de cardiologie du CHU du Point G. Méthodologie. Il s’agit d’une étude transversale descriptive portant sur tous les dossiers de malades hospitalisés dans le service de cardiologie du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) du Point G du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2017. L’échantillon était constitué de 114 patients répondant aux critères inclusifs, recrutés parmi une population de 3288 malades hospitalisés. Résultats. La prévalence hospitalière du SCA était de 3,5%. La distribution était croissante selon les années et la prédominance était masculine (59,6 % des cas). L’âge moyen était de 58,8 ± 24 ans avec des extrêmes de 29 et 87 ans. L’hypertension artérielle (HTA) était le principal facteur de risque cardiovasculaire (65,8 %). La douleur thoracique était le signe fonctionnel dominant (91,2%). La tension artérielle était pathologique chez 48,2 % des patients à l’admission. Les Stades Killip 3 et 4 constituaient 6,2 % des patients. 84,2% de nos patients ont été recrutés au-delà de 12 heures du début de leurs symptômes. À l’ECG, le SCA ST+ constituait 70,2 % des aspects et 71 % des patients avaient déjà nécrosé. 96,5 %) des patients ont bénéficié de l’aspirine et 74,6 % du Clopidogrel. Un seul malade (0,8 %) a bénéficié de la thrombolyse avec du Streptokinase. La mortalité hospitalière était de 7 %. Conclusion. Le syndrome coronaire aigu est de plus en plus fréquent au Mali. Sa prise en charge pose plusieurs problèmes inhérents aux longs délais de consultation et de prise en charge des malades ainsi qu’à l'absence de salle de coronarographie.
ABSTRACT
Aim. The goal of the study was to describe the clinical pattern and the management of acute coronary syndrome (ACS) in the cardiology department of the Point G. University Teaching Hospital. Materials and Methods: This was a descriptive study of inpatients in the cardiology department of the University Hospital Center (CHU) Point G from January 1, 2015 to December 31, 2017. The study concerned 114 patients meeting the inclusive criteria, recruited from a population of 3288 inpatients. Results: The hospital prevalence of ACS was 3.5%. The frequency was growing with age and the males were most commonly affected (59.6%). The average age was 58.8 ± 24 years with extremes of 29 and 87 years. Hypertension was the main cardiovascular risk factor (65.8%). Chest pain was the min functional sign (91.2%). Blood pressure (BP) was high in 48.2% of patients on admission. Killip Stages 3 and 4 accounted for 6.2% of patients. 84.2% of patients were recruited beyond 12 hours of the onset of their symptoms. On ECG, ST + SCA accounted for 70.2% while 71% of patients had necrosis. 96.5% patients were taking aspirin and 74.6% Clopidogrel. Only one patient (0.8%) had thrombolysis with streptokinase. Hospital mortality was 7%. Conclusion. Acute coronary syndrome is an emerging condition in Mali. Its management poses several challenges due to the long delays of consultation and management and to the lack of coronary angiography.


Keywords


syndrome coronarien aigu, prévalence, clinique, CHU Point G.

Full Text:

PDF (Français)

References


Müller C. New ESC guidelines for the management of acute coronary syndromes in patients presenting without persistent ST- segment elevation.

Swiss Med Wkly. 2012 Mar 22;142:w13514.doi:10.4414/smw.2012.13514

H Kafando, M Diao, H El Achab, Ad Kane, Mb Ndiaye, M Bodian, A Mbaye, S A Sarr, A Kane, S A Ba. Complications des syndromes coronariens aigus du sujet âgé : Aspects épidémiologiques, cliniques et évolutifs à propos de 24 cas à la clinique cardiologique de l’hôpital Aristide Le DANTEC The Pana African Medical Journal.2014; 19:126

Zabsonré. Infarctus du myocarde au CHU-YO: analyse comparative selon le sexe et l’âge. The Pana African Medical Journal.2014; 19:126

Diall IB Traore AT, Coulibaly S, Minta I, Bah HO, Mansourati, Diallo B. Stratégie thérapeutique, suivi des patients présentant un syndrome coronarien aigu ST + service de cardiologie unité B CHU du point G, service de cardiologie de la Cavale blanche(France). Mali Santé Publique 2011 Tome 1 N°003 : 141

Coulibaly S, Diall I, Menta I, Diakite M, Ba H, Diakite S, Sibibe S, Sacko A.K, Sidibe N, Sangaré I, Diall B. Facteurs de risque et aspects cliniques de l’infarctus du myocarde chez les patients de moins de 40 ans au CHU du Point G. Mali Médical 2014; XXIX (4) : 35 -38.

Toussaint M., Meliani A., Toumi F, Meddah D. La fibrinolyse dans l’IDM en 2002. Réalités cardiologiques. 2002: 33-38

Diallo N. Inflammation et infarctus du myocarde à propos de 26 cas au service de cardiologie du CHU du point G. Thèse Méd., Bamako 2012 N°23-95P

Sekkali N. La thrombolyse a la phase aigüe de l’infarctus du myocarde au service de cardiologie du CHU Hassanii (à propos de 113 cas) ; FES, N 78-2010-28p.

Mouhamed Cherif Mboup, Maboury Diao, Khadidiatou Dia, Pape Diadie Fall

Les syndromes coronaires aigus à Dakar: aspects cliniques thérapeutiques et évolutifs

Pan African Medical Journal. 2014; 19:126 doi:10.11604/pamj.2014.19.126.3155

Traoré G. L’infarctus du myocarde des sujets jeunes d’âge inférieur à 40 ans : à propos de 10 cas dans les services de cardiologie A et B du CHU du Point G.

Thèse Méd., Bamako 2010 N °226-63P

Carli P., Riou B. Urgences médico-chirurgicales de l’adulte. 2è édition Arnette, Paris : 2004- p.63.

Sanchez S. Prise en charge de l’infarctus aigu du myocarde à propos de 17 cas à la Clinique Cardiologique de l’hôpital Aristide Le Dantec.

Thèse Méd., Dakar 2004 N°29-51p.

Thiam M., Cloatre G., Fall F., Theobald X., Perret JL.

Cardiopathies ischémiques en Afrique: Expérience de l'hôpital Principal de Dakar.

Médecine d'Afrique Noire. 2000; 47: 282-284.

Khalfallah Ab, Sanaa I, Annabi N, Ousji M, Aloui H, Naffeti S. Valeur prédictive des marqueurs de l'inflammation au cours des syndromes coronaires aigus.

Arch Mal Cour. 2005; 98 (9): 899-905.

Cambou Jp, Genes N, Vaur L et al. Épidémiologie de l'infarctus du myocarde en France: Survie à 1 an des patients de l'étude USIK. Arch Mal Cœur. 1998; 91 (9): 1103-1110.

Pistavos C, Panagiotakos Db, Antonoulas A et al. Epidemiology of acute coronary syndromes in a Mediterranean country; aims, design and baseline characteristics of the Greek study of acute coronary syndrome (GREECS).

BMC Public Health. 2005; 5(23): 1-8.

BÂ A. Les cardiopathies ischémiques : étude prospective à propos de 69 cas colligés à la clinique cardiologique du CHU-Dakar.

Thèse Méd. Dakar 2002 N°11 -65P.

Kingue S, Binam F, Baonga Ba, Pouth S.F, Ouankou M.D, Mouna W.F.T. La maladie coronaire au Cameroun. Aspects épidémiologiques et cliniques (à propos de 30 observations). Cardiologie Tropicale. 2000; 26: 7-11

Vol.35 (2) : 207-211.

Aziouaz El Mostafa. Le profil épidémiologique des cardiopathies ischémiques au centre Hospitalier AL FARABI-OUJDA (A propos de 185 cas).

Thèse Méd., Fes 2014 N°067/14-99P

H. Bouraoui, B. Trimech, Sernez- Hajri, et collaborateurs :

Impact du diabète sur le pronostic de l’infarctus du myocarde

Annales de Cardiologie et Angéologie 54 (2005) 55- 59.

N. Genes, L.Vaur, I.Dubroca et collaborateurs. Pronostic de l’infarctus du myocarde chez le patient diabétique: résultats de l’étude épidémiologique (USIK).

Presse médicale 1998 N°27 :1003-1008.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************