Évaluation de la Toxicité Aigüe des Extraits Aqueux de Combretum Micranthum (Combrétacée) et Essai de Mise en Forme Galénique d’un Phytomédicament pour le Traitement de la Fièvre Typhoïde

Ingrid Mogue, Legrand Njinkio Borgia Nono, Estella Tembe Fokunang, Wilfred Mbacham Fon, Charles Fokunang Ntungwen

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. Le Combretum micranthum est une des plantes utilisées en Afrique pour ses nombreuses propriétés thérapeutiques. Il est le plus souvent utilisé à des fins diurétiques et digestives, y compris pour des problèmes gastro-intestinaux, les coliques et les vomissements. Nous avons mené une étude sur la toxicité aigüe des extraits aqueux des feuilles de C. micranthum sur des rats de souches Wistar et un essai de formulation galénique. Méthodologie. Nous avons préparé un extrait par infusion aqueuse des feuilles sèches de C. micranthum, que nous avons administré à des rats de souche Wistar mâles et femelles à une dose de 2000 mg/kg de poids corporel aux rats des groupes tests selon la ligne directrice 420 légèrement modifiée de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economique(OCDE). Résultats. Les analyses de toxicité aigüe ont permis de constater que la Dose Létale 50 (LD50) de cet extrait serait supérieure à 2000 mg/kg car aucun cas de décès n’a été enregistré. En outre, nous n’avons pas noté de différence significative en ce qui concerne les paramètres zootechniques, biochimiques ainsi que le poids des organes observés entre les groupes tests et les groupes témoins. Ces résultats positifs nous ont conduit à réaliser un essai de formulation de gélules à base d’extraits secs de l’infusion aqueuse de C. miranthum que nous avons nommé Combretyphi. Conclusion. La LD50 de l’extrait de Combretum micranthum est supérieure à 2000 mg/ml. Pris à faible dose sur une courte période, l’infusé aqueux de C. micranthum est sans effets toxiques notoires sur le foie et les reins.
ABSTRACT
Introduction. Combrethum micranthum is one of the plants used in Africa for its many therapeutic properties; it is mostly used for diuretic and digestive properties even for gastro-intestinal, colic and vomit. We conducted a study on acute toxicity from the aqueous extracts of the leaves of C. micranthum on Wistar strains rats and carried out a capsule formulation trial based on the dry extracts of the aqueous infusion of C. miranthum. Methods. We prepared an extract by aqueous infusion of dry leaves of C. micranthum, followed by an administration at a dose of 2000 mg /kg of body on males and females Wistar strains rats from tests group according to slightly modified Guideline 420 of the Organization for Economic Cooperation and Development (OECD). Results. The acute toxicity analysis showed that the lethal dose 50(LD50) of this extract would be more than 2000 mg/kg because no death case was registered. Furthermore, there was no statistically significant difference between group tests and control with regard to zootechnical and biochemical parameters, and organ weights. These encouraging results allowed us to carry out a capsule formulation trial based on the dry extracts of the aqueous infusion of C. miranthum with the name Combretyphi. Conclusion. LD50 of Combretum micranthum extract (Combretyphi) is superior to 2000 mg/ml. Low dose administration of Combretyphi on a short period has no serious toxic effects on liver or kidney function.


Keywords


: Combretum micranthum, toxicité aigüe, essai de formulation galénique, , Combretyphi.

Full Text:

PDF (Français)

References


OMS, «Directives de l' OMS sur les bonnes praatiques agricoles et les bonnes pratiques de récoltes (BPAR) relatives aux plantes médicinales,» 2003.

B.-A. Nkongmeneck, V. A. Kemeuze, p. M. Mapongmetsem, A. Ibrahim et R. Tafokou Djiofack, «distribution des Combretum en rapport avec l'aridité du Cameroun,» International Journal of Environmental Studies, pp. 41-50, 2010.

J.-P. Ngene, C. C. Ngoule, c. M. Pouka Kidic, P. B. Mvogo Ottou, R. C. Ndjib, S. D. Dibong et E. Mpondo Mpondo, «Importance dans la pharmacopée traditionnelle des plantes à flavonoïdes vendues dans les marchés de Douala est (Cameroun),» African Journal Online , pp. 8194-8210, 2015.

S. Bent, «Herbal Medecine in the United States: Review of Efficacy, Safety, and Regularisation,» Journal of General Internal Medecine, pp. 854-859, 2008.

W. Evans, Trease and Evans' pharmacology 16th edition, Saunders Ltd, 2009.

OCDE, OECD guideline for testing of chemical, 2001.

D. Guerin, la granulation humide dans l'industrie ppharmaceutique: revue bibliographique sur les matériels, les méthodes et les paramètres de mise au point du procédé de granulation humide, Nantes, 2006.

C. Guerin, validation d'une méthode de fabrication des gélules, Lyon, 2014.

M. A. Zekeri, effect of aqueous ethanol leaf of Combretum micranthum (Combretacea)on some systemic inflammatory immune response syndromes in mice and rat, 2014.

Muttaka, L. J. Abdullahi et M. S. Sule, «toxicological studies of the aqueous leaves extracts of Combretum micranthum on rats,» international journal of biotecnology and biochemistry, vol. 12, n° %12, pp. 167-171, 2016.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************