Les Tumeurs de la Glande Parotide au Niger : Caractéristiques Épidémiologiques, Cliniques, et Histologiques

Illé Salha, N Timi, R Mahamane Moussa, KO Kadre Alio, H Nouhou

Abstract


Objectif. Le but de ce travail était d’étudier les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, et histologiques des tumeurs parotidiennes au Niger.
Matériels et méthodes. Il s’agit d’une étude rétrospective sur 5 ans (2010 à 2014), réalisée dans les services de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale et d’ORL de l’Hôpital National de Niamey (Niger). L’étude a intéressé tous les patients pris en charge dans les dits services pour tumeur parotidienne, et disposant d’un résultat histologique. Les paramètres étudiés étaient d’ordre épidémiologique, clinique, et histologique.
Résultats. En cinq ans, 60 cas de tumeurs parotidiennes ont été enregistrées, soit une fréquence hospitalière de 12 cas par an. On notait une prédominance féminine non significative (n= 41/19 ; p=0,17). L’âge moyen était de 38,8 ans (extrêmes : 3 et 71 ans). La tranche d’âge de 30 à 40 ans prédominait de manière statistiquement significative (n= 26 ; p=0). Le délai moyen de consultation était de 18 mois (extrêmes 2 et 36 mois). Les tumeurs bénignes étaient les plus fréquentes (88,4%) ; l’adénome pléomorphe prédominait de manière statistiquement significative (n= 38 ; p=0,001). La tumeur maligne la plus fréquente était l’adénocarcinome (6,3%).
Conclusion. Au Niger, les tumeurs parotidiennes sont rares. Sur le plan histologique, les tumeurs bénignes sont les plus fréquentes et l’adénome pléomorphe occupe la première place.
ABSTRACT
Objective. The aim of this work was to study the epidemiological, clinical, and histological parotid tumors in Niger.
Materials and methods. This was a retrospective study over 5 years (2010 to 2014), conducted in the dental services and maxillofacial surgery and ENT of the national hospital in Niamey (Niger) .The study encompassed all patients cared for in the said services for parotid tumor, and with a histological result. The analyzed data were epidemiological, clinical, and histological.
Results. During a period of 5 years, 60 cases of parotid tumors were recorded, giving a hospital frequency of 12 cases per year. A female predominance was noted but was not statistically significant (n = 41/19, p = 0.17). The average age was 38.8 years (range 3 to 71 years). The age group 30 to 40 years predominated statistically significant (n = 26; p = 0). The average delay of consultation was 18.4 months (range 2 to 36 months).Benign tumors were most common (88.4%); pleomorphic adenoma predominated statistically significant (n = 38; p = 0.001).The most common malignant tumor was adenocarcinoma (6.3%).
Conclusion: In Niger, parotid tumors are rare. Benign tumors are the most frequent; and the pleomorphic adenoma is the most common.


Keywords


tumeurs parotidiennes: épidémiologie, histologie. Niger

Full Text:

PDF (Français)

References


- Bonfils P. Tumeurs des glandes salivaires. EMC (Elsevier Masson SAS, Paris), Oto-Rhino-Laryngologie. 2007 ; 20-628-B-10. 17p.

- Amara B, Pegbessou E, Boko E, Agoda P, Kpemissi E et coll. Tumeurs malignes de la parotide.RevStomatolChirMaxillo fac 2014 ; 115(1) :15-16.

- Moatemri R, Belajouza H, Farroukh U et al. Profil épidémiologique des tumeurs des glandes salivaires dans un CHU Tunisien. RevStomatolChirMaxillo fac 2008 ; 109 :148-52.

- Kouassi YM, Buraima F, N’gattia Y, Tanon-Anoh MJ, Kouassi B et al. Démarche diagnostique des tumeurs parotidiennes à Abidjan (Côte d’Ivoire).Med Afr Noire 2008 ;55(7) :387-392.

- El khiati R, Fassih M, Ouaissi L, Abada R, Rouadi S et al. Tumeurs parotidiennes : aspects épidémiologique, clinique, radiologique et histologique (à propos de 112 cas).Ann Français d’Oto-Rhino-Laryngologie et de pathologie cervico-faciale 2012 ; 129(5) :267-335.

- AkkariK, Chnitir S, Mardassi A et al. Les tumeurs parotidiennes à propos de 43 cas. JTUN ORL2007 ; 33(18) :29-33.

- Paris J, Facon F, ChristianMA, Giovanni A, ZanaretM. Approche diagnostique des tumeurs de Warthin : clinique, cytoponction et IRM.Europeanreview of ENT 2004 ; 125(1) :65-69.

- Ben Brahim E, Ferchiou M, Khayat O et coll. Les tumeurs des glandes salivaires : Etude anatomoclinique et épidémiologique d’une série de 180 cas. Tunis Médical 2010 ; 88(4) :240-244.

- KhamassiK, Dhaouadi A, Lahiani R et al. Les tumeurs bénignes de la parotide.J.TUN ORL2014 ; 31 :7-12.

- Linc C et coll. Parotidtumors : à 10 yearsexperience.Am J Otolaryngol 2008 ; 29 :94-100.

- ErramiN, Nadour K, Hemmaoui B, Bouatty B et coll. Les tumeurs parotidiennes : approche anatomo-clinique, thérapeutique et évolutive propos de 34 cas. Médecine du Maghreb 2008 ; 159 :37-42.

- Just PA, Miranda L, Elouaret Y, Meatchi T, Hans S, Badoual C Classification des tumeurs des glandes salivaires. Ann OtoLaryngolChirCervicofac 2008 ; 125 :331-40.

- Makeieff M, Guerrier B, Prades JM et coll. Pathologie maligne de la parotide.Ann Otolaryngolchir cervico-fac 2009;126: 75-81.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************