COMPLICATIONS TOPHIQUES DE LA GOUTTE AU CHU DE YAOUNDE : ANALYSE D’UNE SERIE DE 24 CAS

S Takongmo, M Singwé-Ngandeu, H Gonsu Kamga, C Pisoh, ML Guifo, I Farikou, JL Essame Oyono

Abstract


Introduction : La goutte est une maladie liée à un dysfonctionnement du métabolisme des purines avec accumulation des dépôts d’urates de sodium dans les tissus. Elle se manifeste par des crises de douleurs articulaires à répétition dans sa forme aiguë.

Objectifs : Le but de cette étude était de décrire les complications tophiques survenues chez des goutteux non traités ou ignorant être porteurs de cette maladie. Les objectifs étaient d’apprécier la connaissance des malades de leur état, de décrire la distribution des tophi, de rechercher les formes cliniques compliquées et les formes non traitables par la chirurgie.

Méthodologie : Il s’agit d’une étude rétrospective, descriptive, transversale portant sur l’analyse des dossiers des patients venus en consultation pour tophi goutteux dans le Service de Chirurgie du CHU de Yaoundé pendant une période de 10 ans. Les variables d’étude comprenaient l’âge, les motifs de la consultation, les antécédents connus de goutte, les traitements reçus, la topographie des lésions tophiques, le traitement appliqué et la recherche d’une récidive.

Résultats : Vingt quatre dossiers de malades étaient retenus ; tous les malades étaient de sexe masculin, avec une moyenne d’âge 53 ans. Quatorze  patients (58,3%) n’avaient pas eu de crise de douleurs articulaires ayant fait retenir le diagnostic de goutte dans leur passé. Dix patients (41,6%) avaient des antécédents de crise goutteuse. La durée moyenne d’évolution de leur maladie était de 13 ans. Les tophi avaient une distribution équivalente entre les membres supérieurs et les membres inférieurs. Il y avait sept (29 %) formes volumineuses ou multiples. Six malades n’avaient pas pu être traités par la chirurgie. Quatre malades ont  présenté des récidives à d’autres endroits (16,6%).

Conclusion : L’étude recommande un dépistage précoce de la goutte par les dosages de l’uricémie, un traitement avec surveillance en vue du diagnostic des tophi à leur début en vue d’un traitement chirurgical facile.


Keywords


goutte – tophi – chirurgie

Full Text:

PDF (Français)

References


) Anonyme. La goutte. Disponible dans <> Consulté le 25 avril 2010

Larbre JP, LLorca G. La goutte. Disponible dans << http://cri-cirs-wnts-lyon1.fr/Polycopies/Rhumatologie/Rhumatologie-9.html>> Consulté le 12 février 2010

Royer M, Hoppé E, Legrand E. Arthropathies microcristallines. La Revue du Praticien 59:1451-1458, 2009.

Moustafa Mijiyawa, Owonayo Oniankitan. Facteurs de risque de la goutte chez les patients togolais. Revue du Rhumatisme 67(8) :621-626, 2000.

Bême D, Rivière JP. La goutte: un rhumatisme en plein boom (2010); disponible dans << www.doctissimo.fr/html/dossiers/rhumatismes/ar>> Consulté le 2 mai 2010

Singwe Ngandeu M, Méli J, Ntsiba H et al. Rheumatic diseases in patients attending a clinic in a Referral Hospital in Yaoundé, Cameroon. East Afr Med Journal 84(9):404-409, 2007

Barbin T, Chalès G. Nouveau médicament pour la goutte (9-3-2010). Disponible dans <> Consulté le 2 mai 2010

Janssens HJ, Jansen M, van de Lisdonk EH et al. Use of prednisolone or naproxen for the treatment of gout arthritis: a double-blind, randomised equivalent trial. Lancet 371:1854-60, 2008.

Fernando P, Ruiz F. Les nouveaux médicaments de la goutte Revue du Rhumatisme 74(7) :624-26, 2007.

Ahmed Yahia S, Dahou C, Telmoun M et al. Goutte polyarticulaire. A propos de neuf cas (abstract). Ligue Algérienne Anti-rhumatisme. VIII ièmes Journées Nationales de Rhumatologie (12-13 Novembre 2008). Disponible dans <> Consulté le 2 mai 2010

Hanouchine N, Oulebsir S, Fodil d, Abi ayad A, Ait Ghezala D, Mammeri-Oussedik W. Localisation rare de la maladie goutteuse. (abstract). Ligue Algérienne Anti-rhumatisme. VIII ièmes Journées Nationales de Rhumatologie (12-13 Novembre 2008). Disponible dans <> Consulté le 2 mai 2010

Hughes JP, Row-Jones J. Tophaceous gout presenting as a dorsal nasal lump. The Journal of Laryngology and Otology 119(6):492-494, 2005.

Martinez-Villén G, Hernandez-Rossi A, Herrera A ; Rare manifestation de lésion ostéoarticulaire, tendineuse et neurologique par goutte tophacée de la main. Deux cas cliniques. Chirurgie de la Main 26(1):55-58, 2007.

Jacoulet P. Double syndrome canalaire au membre supérieur par tophi goutteux: A propos d'un cas. Annales de Chirurgie de la Main et du Membre Supérieur 13(1):42-45, 1994.

Gerster JC, Landry M, Dufresne L, Meuwly JY. Imaging of tophaceous gout: Computed tomography provides specific images compared with magnetic resonance imaging and ultrasonography. Ann Rheum Dis. 61:52-54, 2002.

Paul H, Reginato AJ, Schumacher HR, Alizarin red S staining as a screening test to detect calcium compound in synovial fluid; Arthritis Rheum 26:191-200, 1983.

Equipe Médicale Medinfos (2007). Goutte et hyperuricémie. Disponible dans

<< www.medinfos.com/principales/rhumato.shtml>> Consulté le 25 avril 2010-05-01

Zhang W, Doherty M, Bardin T et al. Eular evidence based recommendations for gout. Management. Report of task force of the Eular standing Committee for the international clinical studies including therapeutics (EXCISIT). Ann Rheum Dis 65:1312-24, 2006.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************