Main Article Content

Abstract

RÉSUMÉ
Introduction. L’éclampsie  et l’hématome rétro placentaire (HRP) sont des conséquences physiopathologiques de la pré-éclampsie. Des études ont montré une influence du groupe sanguin sur la survenue d’éclampsie. L’objectif de notre étude était de rechercher dans quelle mesure le système de groupe sanguin ABO avait une influence sur les anomalies de l’hémogramme et sur la survenue de ces pathologies. Patientes et méthodes. Nous avons mené une étude rétro prospective à l’Hôpital Magatte Lo de Linguère de Janvier 2018 à Décembre 2019. Nous avons recruté les patients avec prééclampsie, éclampsie ou hématome rétroplacentaire. Toutes les patientes avaient bénéficié à l’entrée d’un hémogramme, d’un groupage sanguin rhésus. L’ensemble des données a été analysé par Epi et nous avons considéré comme significatif toute valeur de p< 0,05. Résultats. Parmi les 74 femmes remplissant les critères d’inclusion, l’âge moyen était de 24,43 ans (extrêmes: 15 - 42 ans). La tranche d’âge la plus affectée était celle de 15 - 25 ans (57 %) suivie de celle de 26 - 35 ans (24 %). IL n’y avait aucune association statistiquement significative entre les tranches d’âges et la survenue de la prééclampsie (p=0.949), de l’éclampsie (p=0.196) et de l’ HRP (p=0.256). Il n’avait pas non plus d’association statistiquement significative entre l’anémie ou la thrombopénie et le groupe sanguin (p>0,05). En ce qui concerne l’association entre le groupe sanguin sur la survenue d’HRP, il existait une association significative pour le groupe B (p=0.03) et le groupe O (p=0,006). Pour la survenue d’éclampsie, il y avait une association significative pour les groupes O (p=0.029) et B (p=0.03). Conclusion. les groupes sanguins O et B exercent une influence sur la survenue d’HRP et d’éclampsie.

ABSTRACT
Introduction. Eclampsia and placenta abruptio are linked to pre-eclampsia, which is a common obstetrical problem in Senegal. Several studies have shown an association between blood group and the occurrence of eclampsia. The objective of our work was to assess the association between ABO blood, blood count and the occurrence of these pathologies. Patients and methods. We conducted a retrospective prospective study at the Magatte Lo hospital in Linguère from January 2018 to December 2019. Our population of study was women with preeclampsia, eclampsia or placenta abruption. All patients had a blood count and a rhesus blood grouping at the entrance. The files were analyzed in search of preeclampsia, eclampsia and placenta abruptio. The data were analyzed by Epi and we considered any value of p<0.05 as significant. Results. We studied 74 women. Their mean age was 24.43 years (range: 15 - 42 years). The most affected age group was 15 - 25 years (57 %) followed by 26 - 35 years (24 %). There was no significant difference between the age groups in the occurrence of pre-eclampsia (p=0.949), eclampsia (p=0.196) and RPH (p=0.256). There was no significant difference between the blood group and anemia or thrombocytopenia. Regarding the influence of blood group on the occurrence of RPH, there was a significant difference for group B (p=0.03) and O group (p=0.006). For the occurrence of eclampsia, there was a significant difference for groups O (p=0.029) and B (p=0.03). Conclusion. Blood groups O and B have an influence on the occurrence of RPH and eclampsia.

Article Details

How to Cite
Mame Ngoné, C., Demba, M., Cheikh, F. I., & Madjiguène, T. (2021). Association entre le Groupe Sanguin, le Profil Hématologique et la Survenue de l’Éclampsie et de l’Hématome Rétroplacentaire dans un Groupe de Femmes Sénégalaises. HEALTH SCIENCES AND DISEASE, 22(2). Retrieved from https://hsd-fmsb.org/index.php/hsd/article/view/2536

References

  1. Hind MM. prise en charge de la pré-éclampsie sévère et l’éclampsie en réanimation chirurgicale (a propos de 97 cas) . Thèse pour l’obtention du doctorat en médecine; université Sidi Mohammed ben Abdellah faculté de médecine et de pharmacie, 2007.
  2. Thiam O, Mbaye M, Diouf AA, Touré FB, Gueye M, Niang M, et al. Aspects épidémiologiques, pronostiques et thérapeutiques de l’hématome retro placentaire (HRP) dans une maternité de référence en zone rurale. Pan African Medical Journal. 2014;17(1).
  3. Diouf AA, Diallo M, Mbaye M, Sarr SD, Faye-Diémé ME, Moreau JC, et al. Profil épidémiologique et prise en charge de l’éclampsie au Sénégal: À propos de 62 cas. Pan African Medical Journal. 2014;16(1). doi:10.4314/pamj.v16i1.
  4. Boiro D, Faye PM, Gueye M, Sow A, Dieng A, Ndongo AA, et al. La pré-éclampsie: quelles complications chez le nouveau-né? Journal de Pédiatrie et de Puériculture. 2018;31(6):282–286.
  5. Troadec S.. - Etudes de facteurs de risque génétiques aux thromboses veineuses profondes.Mémoire de fin d'études, Ecole pratique des hautes études, Paris, France, 2002. http://www.avep-asso.org/wp-content/uploads/2012/02/ August 2020.
  6. Dentali F, Sironi AP, Ageno W, Turato S, Bonfanti C, Frattini F, et al. Non-O blood type is the commonest genetic risk factor for VTE: results from a meta-analysis of the literature. In: Seminars in thrombosis and hemostasis, 2012; 38(05): 535-548. 2012.
  7. Dentali F, Sironi AP, Ageno W, Bonfanti C, Crestani S, Frattini F, et al. Relationship between ABO blood group and hemorrhage: a systematic literature review and meta-analysis. In: Seminars in thrombosis and hemostasis, 2013; 39(01): 072-082.
  8. Thiolon J, Bezanahary H, Dalmay F, Aubard Y, Lacroix P. Influence des groupes sanguins ABO sur la survenue de la pré-éclampsie et des formes compliquées. JMV-Journal de Médecine Vasculaire. 2020;45:S59–S60.
  9. Hiltunen LM, Laivuori H, Rautanen A, Kaaja R, Kere J, Krusius T, et al. Blood group AB and factor V Leiden as risk factors for pre-eclampsia: A population-based nested case-control study. Thrombosis Research. 2009;124(2):167–173.
  10. Xavier RF. Décès maternels liés a la Pré-éclampsie sévère au centre hospitalier universitaire gynécologie obstétrique de Befelatanana. Thèse université d’Antananarivo faculté de médecine, 2017.
  11. Baye S. Eclampsie, première cause de décès maternels dans le service de gyneco-obstetrique de l’hôpital Fousseyni Daou de Kayes. Thèse, Université des sciences, des techniques et des technologies de Bamako, faculté de médecine et d’Odonto-Stomatologie 2018.
  12. Sanogo S. Epidémiologie et prise en charge du HELLP syndrome dans le Service de Gynécologie-Obstétrique du CHU Gabriel Touré. Thèse, Université des sciences, des techniques et des technologies de Bamako, faculté de médecine et d’Odonto-Stomatologie 2018;
  13. Mounia L. L’éclampsie au CHU Mohammed VI de Marrakech. Thèse, Université Cadi Ayyad, faculté de médecine et de pharmacie, Marrakech, année 2008.
  14. Nayama M, Tamakloé-Azamesu D, Garba M, Idi N, Djibril B, Kamayé M, et al. Hématome rétroplacentaire. Prise en charge dans une maternité de référence du Niger. Étude prospective à propos de 118 cas sur un an. Gynécologie Obstétrique & Fertilité. 2007;35(10):975–981.
  15. Sananes N, Boisrame T, Langer B. Hématome rétroplacentaire. EMC - Obstétrique. 2012;7(3):1–11.
  16. Kumar B, Kaushik M. Blood group and anemia Exploring a new relationsh Journal of Public Health and Epidemiology Vol. 5(1), pp. 43-45, January 2013 http://www.academicjournals.org/JPHE.
  17. Morelli VM, De Visser MCH, Vos HL, Bertina RM, Rosendaal FR. ABO blood group genotypes and the risk of venous thrombosis: effect of factor V Leiden. Journal of thrombosis and haemostasis. 2005;3(1):183–185.
  18. Zhou S, Welsby I. Is ABO blood group truly a risk factor for thrombosis and adverse outcomes? World journal of cardiology. 2014;6(9):985.
  19. Franchini M, Mannucci PM. ABO blood group and thrombotic vascular disease. Thromb Haemost. 2014;112(12):1103–1109.
  20. Elmugabil A, Rayis DA, Ahmed MA, Adam I, Gasim GI. O blood group as risk factor for preeclampsia among Sudanese women. Open Access Maced J Med Sci. 2016;4(4):603.