Analyse anthropologique de la gestion de la crise d'adolescence par les familles à Yaoundé

Marie-José Essi, Alfred Mondjengue, Marie Kobela, Marie-Thérèse Obama

Abstract


OBJECTIFS

L’adolescence est une période de transition entre l'enfance et l'âge adulte. Elle est caractérisée par  un changement physique qui peut provoquer un déséquilibre comportemental, pouvant aller jusqu'à des crises d'hystéries, des dépressions ou des trajectoires de violence. Ce passage peut être une période d'affrontement mais aussi d'identification et d'adhésion. Un adolescent en pleine crise doit se sentir exister, quitte à faire des erreurs. Il a donc besoin de l’aide des adultes, qui eux-mêmes à cheval entre la tradition et la modernité, éprouvent quelquefois des difficultés à apporter une réponse efficace aux besoins des enfants en crise. Aussi l'étude s'est-elle proposé d'interroger les stratégies parentales de gestion de la crise d'adolescence à Yaoundé.

MÉTHODES

Nous avons mené une étude transversale analytique d’avril 2011 à Janvier 2012 auprès de 256 parents d’adolescents au quartier "Damase" de Yaoundé. Pour ce faire, à l'aide d'un questionnaire direct, structuré, fermé et administré. Les données ont été traitées à l’aide du logiciel SPSS.16, analysées à l'aide du khi² pour la dépendance entre les variables, et de l'odds ratio pour quantifier le risque de survenue de la crise.

RÉSULTATS

Les parents étaient peu outillés pour une prise en charge adéquate de la crise d'adolescence grave. Bien que 83,2% d’entre eux ait entendu parler de la crise d'adolescence, et que  62,1% avait su la définir, seul 13,1% d'entre eux avait entendu parler de la crise d'adolescence pathologique, dont 32,4% de parents d’adolescent en crise pathologique. Les adolescents qui vivaient dans les familles recomposées avait 12 fois plus de chance de développer une crise d’adolescence grave que les autres (OR = 0,08). Le mode de gestion le plus utilisé en cas de crise d’adolescence était le modèle traditionnel à travers le style autocratique (42,4%), bien que les libertés individuelles préconisent l'usage du style démocratique. En l’absence de structures d'aides, 19% des parents avaient opté pour le style désengagé, dont 32,2% de parents d'enfants en crise pathologique.

CONCLUSION

L'étude suggère une réponse intégrée et intersectorielle à ce problème de santé publique, qui est ancrée dans une famille camerounaise en transformation. Cette réponse apporterait aux parents une aide structurelle complémentaire pour un accompagnement adéquat de cette phase naturelle du développement de l'enfant, y compris la prise en charge efficace de la crise d'adolescence pathologique. 


Keywords


Crise d’adolescence, parent, tradition et modernité.

Full Text:

PDF (Français)

References


Fonds des Nations Unies pour l’enfance. L’adolescence, l’âge de tous les possibles. Rapport annuel de la situation des enfants dans le monde. New York: UNICEF; 2011.

Phare Enfants-Parents. Difficile adolescence. Signes et symptômes de mal-être. Paris: Association Phare Enfant-Parent; 2002.

Organisation Mondiale de la Santé. Programme d'Orientation sur la Santé des Adolescents destiné aux Prestataires de Soins de santé. Genève: OMS; 2005.

Perrin-Escalon H, Hassoun J. Adolescence et santé Constats et propositions pour agir auprès des jeunes scolarisés. Paris: Editions INPES; 2004.

Maccoby E, J. Martin J. Socialization in the context of the family: Parent-child interaction. In: Hetherington E M, Mussen P H.(eds). Socialization, Personality and Social Development, Handbook of Child Psychology, vol.4. New York: Wiley; 1983. 1-101.

Delzenne Y, Lalman L. La crise d’adolescence entre crise familiale et crise de la société. Dans: Delzenne Y (dir). Les ados sur le dos: Conférence; 22 avril 2010. [En ligne]. Bruxelles: CEFA –ASBL; 2010. [Consulté le 15/05/2013]; [7 pages]. Consultable à l’URL: http://www.asblcefa.be/cefa/images/pdf/crisegoffin.pdf

Tsala-Tsala JP. Familles africaines en thérapie ; Clinique de la famille camerounaise. Paris: l'Harmattan; 2009.

Mbassa Menick D. Adolescence et violence. Impact des traditions et coutumes africaines dans la signification de la loi à l’enfant en pratiques familiales, sociales, éducatives et juridiques. Med Trop. 2003; décembre 63; 601-7.

- Tsala-Tsala JP. Adolescence et crise familiale en Afrique. Approche systémique d’un cas dans une famille camerounaise. In Tsala Tsala JP (dir). Santé mentale, psychothérapies et sociétés. Vienne: World Council for Psychotherapy; 2002. P. 111- 139.

- Ezembe F. Comment la violence psychologique est pensée dans les pratiques familiales, sociales, éducatives et juridiques en situation de migration. Dans: Gabel M (dir). Maltraitance psychologique. Paris: Éditions Fleurus; 1997. P. 293-316.

- Ngoura C. Cultures et mauvais traitements infantiles. Séminaire international sur les mauvais traitements des mineurs: réalités, caractéristiques, enjeux, réponses; 20-24 Juin 1995; Yaoundé. Yaoundé: ISPCAN - AFIREM - DEI-Cameroun;1995.

Claes M. L’univers social des adolescents. Montréal, PUM, 2003.

Organisation Mondiale de la Santé. Guide pratique pour les soins aux adolescents : un outil de référence destiné aux agents de santé de premier niveau. Genève: OMS; 2012.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************