Pronostic des Accidents Thromboemboliques et Hémorragiques sous AVK dans le Service de Cardiologie du CHU Mère-Enfant « Le Luxembourg »

Asmaou Keita Maiga, D Fofana, BD Coulibaly, S Diallo, CT Doumbia, S Daffe, AW Terra, S Sidibé, M Touré, HO Bâ, MB Diarra

Abstract



RÉSUMÉ
But. Décrire la prise en charge des accidents thromboemboliques, hémorragiques sous AVK et décrire leur pronostic à court terme dans le service de cardiologie du CHU Mère-Enfant « le Luxembourg ». Matériels et méthodes. Il s’agit d’une étude transversale effectuée sur les patients hospitalisés ou suivis en ambulatoire, sous AVK et présentant une complication hémorragique ou thromboembolique, dans la période allant du 1er octobre 2017 au 30 juillet 2018, dans le service de cardiologie du CHUME. Les données ont été recueillies à l’aide des fiches d’enquête, au chevet des malades hospitalisés et au cours des visites de contrôle. Résultats. L’étude a porté sur 27 patients. Le risque thromboembolique a été important dans 78 % des cas, avec un risque hémorragique faible dans tous les cas. La fluindione a été la molécule la plus utilisée, avec un taux de 67 % et l’INR a été instable dans 89 % des cas. Quarante-un pourcent (41 %) des accidents hémorragiques et 60 % des accidents thromboemboliques ont été constatés au cours de la troisième semaine du traitement anticoagulant. Des accidents hémorragiques ont été notés dans 81 % des cas et leur prise en charge a été assurée par la vitamine K1, dans 63 % des cas. Il a été noté des embolies cérébrales dans 80 % des cas et leur prise en charge a été intégralement assurée par l’HBPM. Finalement, l’évolution des accidents sous traitement a été favorable dans 70 % des cas. Conclusion. Il a été donc constaté que les accidents hémorragiques et thromboemboliques sont survenus le plus souvent au cours de la troisième semaine du traitement anticoagulant et dans des proportions importantes. La prise en charge des accidents hémorragiques ; par la vitamine K, et des accidents emboliques ; par les HBPM, a permis d’obtenir généralement une évolution favorable.

ABSTRACT
Objective. To report the management and short term prognosis of thromboembolic and hemorrhagic events induced by antivitamin K treatment at the cardiology department of the University Hospital Mother-Child “Luxembourg”. Methodology. This was a transversal study on patients during their hospitalization or during interviews, under vitamin K antagonists and who presented a hemorrhagic or thromboembolic complications. The study covered the period from October 2017 to July 2018 in the cardiology department of University Hospital Mother-Child “Luxembourg. Data collection was done from medical correspondences and during medical visits. Results. It was a study on 27 patients. Thromboembolic risk was found in 78 % of cases, with a low hemorrhagic risk in all of cases. Fluindione was the most used drug in 67 % with an unstable INR in 89 % of cases. Forty one percent of hemorrhagic damages and 60 % of thromboembolic damages were noted during the third week of anticoagulant treatment. Hemorrhagic damages were found in 81 % of all cases and were managed by administration of vitamin K in 63 % of cases. Cerebral embolism occurred in 80 % of all cases and they were managed by administration of low weight heparin. Finally, evolution was favorable in 70 % of cases. Conclusion. It was noted that hemorrhagic and thromboembolic damages occur during the third week of anticoagulant treatment and that in more important parts. The management of hemorrhagic damages; by administration of vitamin K, and thromboembolic damages; by administration of low weight heparin, got possible to have generally a favorable evolution.


Keywords


AVK, Accidents thrombo-embolique, accident hémorragique, pronostic

Full Text:

PDF (Français)

References


Mueller RL, Scheidt S. History of drugs for thrombotic disease: discovery, development, and directions for the future, Circulation 1994; 89:432–449.

Linkins LA, Choi PT, Douketis JD. Clinical impact of bleedingin patient taking anticoagulant therapy for venous thromboembolism: a meta-analysis. Ann Intern Med 2003; 139:893-900.

HAS. Avis de la commission de la transparence Octaplex. 22 juin 2005.

https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/ct031904.pdf consulté le 02 mai 2019.

Kamissoko C. E. utilisation pratique des antivitamines K dans le service de cardiologie du CHU « Le Luxembourg » : Etat des lieux et perspectives. Th. Med. 2017 ; 60-73.

Khadidiatou Dia. Et al. Les surdosages aux antivitamines K à Dakar : aspects épidémiologiques, cliniques et évolutifs. Th. Med. 2012.

http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/24/186/full/ consulté le 02 mai 2019.

LECLERC Maxence : Etude observationnelle et descriptive des complications hémorragiques graves de patients sous traitement AVK, Thèse Md. 2010 ; Tours 37 : 40.

https://studylibfr.com/doc/6354088/th%C3%A8se-ml-vf---universit%C3%A9-francois-rabelais consulté le 02 mai 2019.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************