Le Mal de Pott Dorsal au Niger : Aspects Épidémiologiques, Cliniques, Thérapeutiques et Évolutifs

A Hima-Maiga, E Kpelao, AB Kelani, I Abdoulwahab, A Diop, S Sanoussi, Y Sakho

Abstract


RÉSUMÉ
Introduction. Le mal de pott dorsal est une pathologie fréquente dans la pratique neurochirurgicale au Niger. Le but de notre étude était de décrire les aspects cliniques, paracliniques, thérapeutiques et évolutifs du Mal de Pott dorsal en milieu neurochirurgical. Patients et méthodes. Il s’agit d’une étude transversale rétrospective multicentrique allant de février 2011 à février 2019. Nous avons inclus 50 patients opérés de Mal de Pott strictement dorsal à l’Hôpital Militaire de Niamey, à l’Hôpital National de Niamey, et dans certaines structures privées de Niamey. Le diagnostic et l’indication opératoire étaient retenus sur des faisceaux d’arguments cliniques, radiologiques et évolutifs ou après confirmation bactériologique et/ou histologique. Résultats. Parmi les 50 patients, il avait 26 hommes (52%). L’âge moyen des patients était de 44,56 ans avec des extrêmes de 17 à 77 ans. Le délai moyen de consultation était de sept mois. Le syndrome lésionnel était le principal motif de consultation (54%). À l’examen physique, le syndrome rachidien était présent dans 76% des cas, la paraplégie dans 70% et la paraparésie dans 30% des cas. Chez 26 patients (52%), les atteintes vertébrales étaient bi-étagées, alors qu’elles étaient  ono-étagées chez 44% et pluri-étagées chez 4% des cas. Au cours du traitement chirurgical, la voie postérieure a été utilisée chez 100% des patients. L’évolution  a été favorable dans tous les cas. Il n’y a aucun décès. Conclusion. À Niamey, le mal de Pott les adulets jeeunes et attetin en règle un o deux étages. ;la presentaton clinique est classique. Les résulats du traiement chirurgical sont excellents.

ABSTRACT
Introduction: Pott’s disease (back pain) is a frequent pathology in our neurosurgical practice in Niger. The aim of our study is to analyze the epidemiological, clinical, Para clinical, therapeutic, progressive and prognostic aspects of Pott’s disease. Patients and methods: This is a multicenter retrospective study from February 2011 to February 2019. It includes 50 patients with strict Pott’s disease from Niamey Military Hospital, Niamey National Hospital and other Private Care Institutions in Niamey. The inclusion criteria are Pott’s disease with strict operating indications and are excluded from the study any cases where this indication is not formal, lumbar Pott’s disease. Results: Our diagnoses are grounded on clinical, radiological and evolutionary arguments or after bacteriological and / or histological confirmation. The average age of our patients is 44.56 years with extremes from 17 to 77 years.  There is a slight male predominance 26 men or 52 % with an average consultation time of 7 months. Injury syndrome was the main reason for consultation in 54 %. Spinal syndrome was present in 76 %. Paraplegia is present in 70 %, paraparesia in 30 %. In 52 % cases of the patients, the vertebral lesions were two-stage, in 44 % the lesions were single-stage and in 4 % multi-stage. Surgical treatment is the posterior approach in 100 % of patients. The recovery was favorable in all cases and no deaths cases were recorded. Conclusion: The therapeutic management of Pott’s disease largely depends on how early the diagnosis is conducted and neurosurgical management.


Keywords


Mal de pott dorsal - Voie postérieure - Niger

Full Text:

PDF (Français)

References


Auregan G. Les indications épidémiologiques de la tuberculose. Cahiers santé 1997; 7: 97-102.

OMS. OMS info Mali. 1998; 9: 5-7.

Henry H, Sberk MD. Farther Remarks on the Useless State of the Lower Limbs, in Consequence of a Curvature of the Spine: Being a Supplement to a Former Treatise on that Subject. Clinical Orthopaedics and Related Research. N° 460, July 2007.

Nas K, Serdar Kemaloglu M, Cevik R, Ceviz A,et al. Résultats de la rééducation sur l’évolution motrice et fonctionnelle au cours du traitement de la tuberculose vertébrale. Revue du Rhumatisme 71 (2004) 59760

Cotten A, Flipo RM, Drouot MH, Maury F, et al. La tuberculose vertébrale : étude des aspects cliniques et radiologiques à partir d’une série de 82 cas .J Radiol 1996 ; 77: 419 -426. 2.

Yao DC, Sartoris DJ. Musculoskeletal tuberculosis. Radiol Clin North Am 1995; 33:679- 689.

Loembe.P.M, Mwanyombet-Ompounga.L, et al. Chirurgie antéro-latérale précoce du rachis cervical inférieur dans la spondylodiscite tuberculeuse avec troubles neurologiques chez l’adulte. Notre expérience au Gabon. Neurochirurgie, 2000, 46, n°6,541-548

Kone CH. Étude des aspects épidémio-cliniques de la spondylodiscite tuberculeuse ou mal de Pott : à propos de 33 cas au CHU du point G. Thèse de médecine 6/3/2007.Université de Bamako Mali.

Keita FD. Le mal de Pott dans le service de traumatologie de l’hôpital Gabriel Touré à propos de 50 observations. Thèse Med, Bamako 1990.

Kadiri R, Ousehal A, Gharbi A, Saidia. Imagerie du mal de Pott. 5ème congrès de la société de radiologie d’Afrique Noire Francophone (SRANF° et 1er congrès de la Société Malienne d’Imagerie Médicale (SMIM). 2000 : 55.

Razak M, Kamari ZH, Roohi S. Spinal infection-an overview and the results of treatment. Med J Malaysia. 2000; V55C:18-27

Barriere V, Gepner P, Bricaire F, Bletry O, Caumes E. Aspects actuels de la tuberculose vertébrale à propos de 16 observations. Ann. Med. Interne, 1999,150, n°5, pp.363-369

Maftah M, Lmejjati M, Mansouri A, El Abbadi N, Bellakhdar F. Mal de Pott ; à propos de 320 cas. Médecine du Maghreb 2001 n°90.

Ghadouane M, Elmansari O, Bousalmane N, et al. Place de la chirurgie dans le traitement du mal de Pott de l’adulte .A propos de 29 cas. Revue de chirurgie orthopédique 1996; 82: 620-628.

Loembe PM, Choteau Y, Reste-t’il une place pour la chirurgie dans le mal de Pott de l’adulte ? Neurochirurgie, 1994, 14,247-255.

Zermouni R. Prise en charge du mal de Pott dorsolombaire dans le service de neurochirurgie au CHU Mohammed VI Marrakech. Thèse de doctorat en médecine n°55 Année 2008.

Mulleman.D, Mammou.S, Griffoul.I, Avimadje.A, et al. Caractéristiques des patients suivis pour tuberculose rachidienne dans un service de rhumatologie de CHU en France. Revue du Rhumatisme 73 (2006) 716-720.

Camara.P, Margery.J, Ba-Fall.K, Diop.A, Lefevre.N, et al. Le mal de Pott chez l’adulte à l’hôpital Principal de Dakar. Rev Pneumol Clin 2006; 62 : 258-259.

Duva Ferrier R, Dekorvi NB, Legrand E, Maison A, Meadeb J. Imagerie diagnostique de la spondylodiscite infectieuse. Encycl. Méd. Chir (Paris. France) - Editions techniques radiodiagnostic. Neuroradiologie. Appareil locomoteur, 31-335-A-10, 1993.

Roche P.H., Malcas A., Pellet W. Spondylodiscite tuberculeuse. Éléments du diagnostic et intérêt de l’IRM. A propos d’une localisation cervicale. Neurochirurgie, 1993 ; 3 : 248-253.

Samuila.S, Rachid.S, Djomo T.F.Marie, Bawa.M. Prise en charge du Pott lombaire par abord postérolatéral : à propos de 17 cas à l’hôpital national de Niamey. Mali Médical 2005, T:XX, N° 1et 2


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************