Evolution de la Résistance aux Antibiotiques de Streptococcus Pneumoniae dans la Ville de Yaoundé

Frederique Beyala, Martin Paul Baane, Magellan Guewo-Fokeng, Hortense Gonsu Kamga, Emmanuel Afane Ze, Dieudonné Desiré Adiogo

Abstract


RÉSUMÉ
Background. La résistance aux antibiotiques de Streptococcus pneumoniae constitue aujourd’hui un véritable problème de santé publique. C’est afin de mieux appréhender le niveau actuel de la résistance du pneumocoque et les tendances évolutives de celle-ci à Yaoundé que ce travail a été conçu. Méthodes. De Décembre 2011 à Décembre 2016 une étude prospective et descriptive a été menée dans la ville de Yaoundé au Cameroun sur 314 souches de Streptococcus pneumoniae. Collectées dans des formations sanitaires privées et publiques de la ville de Yaoundé, la sensibilité des bactéries à la pénicilline G, l’amoxicilline, le cefotaxime, la ceftriaxone, l’érythromycine, la levofloxacine, le chloramphénicol, la vancomycine, la teicoplanine, la gentamicine, la pefloxacine, la norfloxacine, la rifampicine, la tétracycline et le cotrimoxazole a été évaluée selon les méthodes décrites par le Comité de l’Antibiogramme de la Société Française de Microbiologie. Les concentrations minimales inhibitrices ont été déterminées par la méthode E-test. Les analyses statistiques ont été faites par le logiciel SPSS Version 20. Résultats. 75,8% des souches de pneumocoques étaient sensibles à la pénicilline G avec majoritairement des CMI de 0,064 mg/l. Les autres betalactamines présentaient des niveaux de sensibilité et les CMI de 89,8% et 0,064 à 0,25 mg/l respectivement pour l’Amoxicilline, 93,9% et 0,964 à 0,5 mg/l pour le Cefotaxime, 93,6% et 0,064 à 0,5 mg/l pour le Ceftriaxone. Les aminosides présentaient des niveaux de résistance relativement intermédiaire (98,4%). Pour ce qui était des macrolides, la sensibilité à l’érythromycine était de 91,4%, 94,6% à la lincomycine et de 100% à la pristinamycine. Les fluoroquinolones présentaient 96,4% de sensibilité à la pefloxacine et à la norfloxacine et 100% à la levofloxacine. Toutes les souches étaient sensibles aux glycopeptides (vancomycine et teicoplanine). En terme de résistance, les phénotypes des souches bactériennes se retrouvaient plus dans les familles d’antibiotiques suivantes : Betalactamines (PSDP soit 10% de toutes les souches), Aminosides (résistance de bas niveau : 98,4% ; résistance de haut niveau 1,6% de toutes les souches), Macrolides (MLSb inductible : 30 %, MLSb constitutif : 7%, M : 63% des souches résistantes), et quinolones (ParC : 55%, Efflux : 45 % des souches résistantes). Conclusion. La résistance de tous ces antibiotiques, fortement associée à la baisse de la sensibilité à la pénicilline G, diminue avec le temps et semble liée à l’efficacité de la vaccination implémentée depuis 2011.   

ABSTRACT
Background. Antibiotic resistance of Streptococcus pneumoniae is a real public health problem. The objective of this study was to determine the current level of pneumococcal resistance and its evolutionary trends in Yaounde. Methods. A total of 314 strains of Streptococcus pneumoniae were collected in private and public health facilities in the city of Yaounde from December 2011 to December 2016. Bacteria sensitivity to penicillin G, amoxicillin, cefotaxime, ceftriaxone, erythromycin, levofloxacin, chloramphenicol, vancomycin, lateicoplanin, gentamicin, pefloxacin, norfloxacin, rifampicin, tetracycline and cotrimoxazole were evaluated according to the methods described by the Antibiogram Committee of the French Society of Microbiology. Minimum inhibitory concentrations were determined by the E-test method. Results. All strains were sensitive to glycopeptides (vancomycin and teicoplanin). The bacterial strains were resistant to the following families of antibiotics : Betalactamines (PSDP 10% of all strains), Aminosides (low level resistance: 98.4%; high level resistance 1.6% of all strains), Macrolides (inducible MLSb: 30%, constitutive MLSb: 7%, M: 63% of resistant strains), and Quinolones (ParC: 55%, Efflux: 45% of resistant strains). Conclusion. Resistance to all of these antibiotics was strongly associated with decreased sensitivity to penicillin G and decreased over time and appeared to be related to the effectiveness of the vaccination implemented since 2011.


Keywords


Résistance aux antibiotiques ; pneumocoque ; sensibilité ; évolution

Full Text:

PDF (Français)

References


Adiogo D, Ngum VN, Beyala F, Gonsu KH, Okomo MC, Bayiha G. Importance of Bacterial Resistance in Streptococcus pneumoniae and Streptococcus pyogenes in the Center Region in Cameroon. Ashdin Publishing African Journal of Pathology and Microbiology 2013;(2)

Batah J et Varon E. Rapport d’activité épidémiologie du CNRP 2018.

Biance VÉ, Soulliéa B, Koecka JL. Les tests de diagnostic rapide et pathologies à pneumocoque et Legionella. Revue Francophone des Laboratoires. Elsevier Masson 2015 ;474 :77-82.

Bingen E. Betalactamines et streptocoques (pneumocoques). Antibiogramme, 2e ed ESKA 2007 ;125-132.

Bingen E. Physiopathologie des infections à pneumocoque en pédiatrie, mt. Pédiatrie, 2005 ;8.

Bismuth R. Aminosides et bactéries à Gram positif. Antibiogramme, 2e ed, ESKA 2007 ;205-226.

Boisset S. Résistance aux antibiotiques chez les bactéries à Gram positif. Cours Thérapeutiques anti-infectieuses Université Joseph Fourier 2018 ;92.

Boutiba-Ben, Boubaker I., Les mécanismes de résistance aux

fluoroquinolones. Cours de Microbiologie Faculté de Médecine de Tunis 2012.

Brisou P, Chamouilli JM, Gaillard T, Muzellec Y. Infections à pneumocoque. EMC-Pédiatrie 2004 ;4 : 410–31.

CASFM / EUCAST. Société Française de Microbiologie Ed 2018 ;25.

Cattoir V. (2007) Chloramphénicol, fosfomycine, acide fusidique et polymyxines. Antibiogramme, 2e ed, ESKA 2007 ;349-364.

Cavallo J.D. Lecture interprétative de l’antibiogramme. Lyon, Ecole du Val-de-Grâce, 2015 :4.

Centre Pasteur du Cameroun. Rapport d’activité 2012.

Denis F, Bingen E, Martin C, Ploy MC, Quentin R. Bactériologie médicale 2nd ed. Elsevier Masson 2011 ;640 :27.

Fonkoua MC, Cunin P, Sorlin P, Musi J, Martin P M V. Les méningites d’étiologie bactérienne à Yaoundé (Cameroun) en 1999-2000 Bull Soc Pathol Exot 2001 ;94 :300-3.

Goldstein F. Sulfamides et trimethoprime. Antibiogramme, 2e ed, ESKA 2007 ;341-45.

Henriques-Normark B, Tuomanen EI. The pneumococcus: epidemiology, microbiology, and pathogenesis. Cold Spring Harbor perspectives in medicine 2013; 15:2-9.

Kandakai-Olukemi YT, Dido MS Antimicrobia lresistant profile of Streptococcus pneumoniae isolated from the nasopharynx of secondary school students in Jos, Nigeria. Annals of African Medecine 2009;(81) :10-13.

Kempf M, Baraduc R, Bonnabau H, Brun M, Chabanon G. Epidémiologie et résistance aux antibiotiques des souches de Streptococcus pneumoniae. Revue Francophone des Laboratoires 2008 ;407 :27-33.

Kempf M, Kowalczyk F, Gaultier du Perray C. Observatoire régional du pneumocoque en région Pays de la Loire : résistance de Streptococcus pneumoniae aux antibiotiques en 2007. Pathologie Biologie 2010 ;58 :89–94.

Linares J, Ardanury C, Pallares R, Fenoll A. Changes in antimicrobial resistance, serotypes and genotypes in Streptococcus pneumoniae over 30 years period. Clinical Microbiology and infection 2010 ;16 :402-10.

Lupien A. Caractérisation génomique et phénotypique de la résistance aux antibiotiques chez Streptococcus pneumoniae. Université Laval-Québec-Canada Thèse de Doctorat 2015 ;221 :8-40.

Morgan. Utilisation d’antibiotiques « non médicalement prescrits» Lancet Infect Dis 2011.

Ramdani-Bouguessa N, Ziane H, Bekhoucha S. Evolution of antimicrobial resistance and serotype distribution of Streptococcus pneumoniae isolated from children with invasive and non-invasive pneumococcal diseases in Algeria from 2005 to 2012. New Microbes and New Infections 2015 ;6 :42-8.

Ryu S. The new Korean action plan for containment of antimicrobial resistance. Journal of Global Antimicrobial Resistance 2017 ; 8 :70-3.

Steller R, Trampuz A. la deuxième vie de la Rifampicine. Rev Med Suisse 2014 ;10 :670-672.

Utt E, Wells C. The global response to the threat of antimicrobial resistance and the important role of vaccines. Pharmaceuticals Policy and Law 2016; 18: 179-97.

Varon E, Gutman L. Epidémiologie de la résistance aux antibiotiques des pneumocoques. Rev Med Suisse o, 2004 ;23719 accessible sur https://www.revmed.ch/RMS/2004/RMS-2475/23719

Varon E, Janoir C. Rapport d’activité 2016 CNRP épidémiologie 2015 ;102. disponible http://atlas.ecdc.europa.eu/public/index.aspx?instance=generalAtlas

Varon E. Quinolones et bactéries à gram positif. ANTIBIOGRAMME, 2e ed ESKA 2007 ;247-262.

Weber M. Antibiogramme en pratique courante. Précis de bactériologie clinique 2e édition Alexandre Lacassagne 2007 ;610-12.

World Health Organization. Pneumococcal conjugate vaccine for childhood immunization-WHO position paper. Wikly Epidemiol Rec 2007 ; 82(12) : 93-104


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************