Prise en Charge des Pré-Éclampsies Sévères en Postopératoire au Service de Réanimation du Centre Hospitalier Universitaire d’Owendo

Ervais Richard Obame, Nathan Ekegue, Boniface Sima Olé, Jean Fidèle N’Nang Essone, Arthur Matsanga, Lesly Vanessa Sagbo Ada, Marlène Mouguiama, Ingrid Mabame, Odilon Mounguengui, Aimé Vemba, Adrien Sima Zué

Abstract



RÉSUMÉ
Introduction. La pré éclampsie sévère est responsable d’une morbi-mortalité encore élevée au Gabon. Notre objectif est de décrire ses modalités de prise en charge post opératoire au service de réanimation du Centre Hospitalier Universitaire d’Owendo (CHUO). Patients et méthodes. Étude transversale, descriptive et rétrospective réalisée du 01 août 2016 au 30 avril 2019. Cinquante une  patientes ont été admises en réanimation pour prise en charge post opératoire d’une césarienne indiquée devant une pré-éclampsie sévère.  Les variables étudiées étaient sociodémographiques, cliniques, biologiques et thérapeutiques. L’étude descriptive a été faite grâce au calcul des moyennes, des proportions et des écarts-types. Résultats. L’âge moyen était de 27,8 ± 6,7. Parmi les patientes, 18 (35,3%) étaient étudiantes ou élèves et 15 (29,4%) sans profession. La Nicardipine a été utilisée dans 96 % (n = 39/51) et le sulfate de magnésium dans 80,4% (n = 41/51). L’association analgésique la plus fréquente était faite de Paracetamol, Nefopam et Ketoprofen dans 39,2% des cas. Les complications les plus retrouvées étaient l’insuffisance rénale aigue (IRA) dans 11,7 % (n = 6/51) et le HELLP syndrome dans 9,8 % des cas (n = 5/51). Aucun décès n’a été enregistré. La durée d’hospitalisation était inférieure à 3 jours dans 66,7 % des cas. Conclusion. La prise en charge post-opératoire de la pré-éclampsie sévère au CHUO répond aux recommandations des différentes sociétés savantes. Elle nécessite une prise en charge multidisciplinaire du fait de l’atteinte multi viscérale dont elle est à l’origine.

ABSTRACT
Introduction. Severe preeclampsia is responsible for a still high morbi-mortality in Gabon. Our goal is to describe its post-operative management procedures in the resuscitation department of the Owendo University Hospital Centre (CHUO). Patients and methods.  This was a cross-sectional, descriptive and retrospective study conducted from August 01, 2016 to April 30, 2019. Fifty-one patients were admitted to resuscitation for post-operative management of a caesarean section indicated before severe pre-eclampsia.  The variables studied were socio-demographic, clinical, biological and therapeutic. The descriptive study was done by calculating averages, proportions and standard deviations. Results. The average age was 27.8 - 6.7. Among patients, 18 (35.3%) were students and 15 (29.4%) without a profession. Nicardipine was used in 96% (n -39/51) and magnesium sulphate in 80.4% (n-41/51). The most common analgesic combination was made of Paracetamol, Nefopam and Ketoprofen in 39.2% of cases. The most common complications were acute kidney failure (ARI) in 11.7% (n-6/51) and HELLP syndrome in 9.8% of cases (n-5/51). No deaths were recorded. The length of hospitalization was less than 3 days in 66.7% of cases. Conclusion. Post-operative management of severe pre-eclampsia at the CHUO responds to the recommendations of the various learned societies. It requires multidisciplinary care because of the multi-visceral impairment it is causing.

 


Keywords


pré-éclampsie, sévère, réanimation, CHUO Keywords: pre-eclampsia, severe, resuscitation, CHUO

Full Text:

PDF (Français)

References


OMS | Tendances de la mortalité maternelle sur la période 1990-2008 (Internet). (cité 27 mars 2015). Disponible sur:http://www.who.int/reproductivehealth/publications/monitoring /9789241500265/fr/.

Ouédraogo C, Ouédraogo A, Ouattara T, Akotionga M, Thieba B, Lankoandé J. La mortalité maternelle au Burkin Faso: évolution et stratégie nationale de lutte. Med Afr Noire. 2001; 11(48):452-6.

Bah A, Diallo M, Diallo A, Keita N, Diallo M. Hypertension artérielle et grossesse aspects épidémiologiques et facteurs de risques. Med Afr Noire. 2000; 47:422-5.

Rapport des décès maternels au Gabon 2012-2015 : p. 12

Tchaou BA, Salifou K, Hounkponou FM, Hountovo S, Chobli M. prise en charge de la pré-éclampsie sévère dans l’hôpital de Parakou (Benin). Rev Afr Anesth Med Urgence 2012 ; 17 : 10-7.

Coulibaly KT, Abhé CM, Ouattara A, et al. les complications de la pré-éclampsie en réanimation polyvalentes au CHU de Cocody (Abidjan-RCI). Rev Afr Anesth Med Urgence 2014 ; 19.

Beaufils M. Prééclampsie et risque cardio-vasculaire ultérieur. Revue de médecine interne 2011 ; 32 (1Suppl):36-40.

Attolou V, Takpara I, Akpovi J, et al. Les différentes formes d’hypertensions artérielles chez les femmes enceintes béninoises au CNHU de Cotonou. Cahier de santé 1998; 8: 353-6.

Sibai B. Diagnosis and management of gestational hypertension and preeclampsia. ACOG 2003; 102: 181-92.

Goffinet F. Epidémilogie sur la prééclampsie. Ann. Fr. Anesth. Réanim. 2010 ; 29 : 7-12.

Mayi-tsonga S, Akouo L, Ngou-mve-ngou JP, Meye JF. Facteurs de risque de l’éclampsie à Libreville (GABON) : Etude cas-témoins. Cahier d’études et de recherches francophones /santé 2006; 16:197-20.

Owono Etoundi P, Metogo Mbengono AJ, Tchokam L. et al ; complications obstétricales admises en réanimation : épidémiologie, diagnostic et pronostic. Health Sci. Dis : 18(1) ; 2017.

Sima Zué A, Bang Ntamack J A, Mandji Lawson JM, Akere Etoure Bilounga Z, Eya’ama Mvé R. Le HELLP syndrome : à propos de 9 cas traités dans une unité de réanimation obstétricale gabonaise. Rev Afr anesth Med Urgence. 2011 ; 16 : 34-8.


Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 License.

********************************************************************************************